AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Découvrir certaines choses ne sont peut être pas conseillée [Alexander]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Découvrir certaines choses ne sont peut être pas conseillée [Alexander] Ven 12 Nov - 2:03


La nuit avait été dure… Trop peut être.
J’étais rentrée de Poudlard pour les vacances de noël, j’avais envie de me retrouver chez moi plutôt que de supporter cette année encore tout les envois de cadeaux des parents à leurs enfants. Les seuls cadeaux que je recevais étaient ceux que m’envoyaient mes amis. Jamais je ne reçus d’autres choses que de leurs parts.
Cette année, j’avais décidé que tout cela serait différent. J’étais rentrée chez moi, dan le centre de Londres, dans mon appartement. Je vivais ici depuis que j’avais obtenu ma majorité. Ma mère étant morte quelques années après mon déménagement, je n’avais pas pour autant changer mes habitudes, mise à part quelques détails. Je me déplaçais plus souvent au chemin de traverse afin d’y acheter des livres, jus de citrouilles et autres dont ma vie ne pouvait se passer. C’était devenu ainsi.
J’allais passer les trois semaines de vacances seules, en compagnie de mon piano, ma guitare sèche, ma guitare élèctrique ainsi que ma batterie…
Bien évidement, je vivais comme une moldue. Mon appartement comportait tout ce dont j’avais besoin de vivre et me distraire, j’avais la télévision comme toutes personnes de ce monde…

Quoi qu’il en soit, aujourd’hui je devais sortir. J’enfilai l’une de mes paires d’escarpin à talon haut, un jean et une veste, le tout agrémenté de quelques accessoires [cf : photos].
Je n’étais pas du genre frileuse, j’avais lancé un sort de protection sur ma peau au cas où il y aurait du vent dehors, mais je savais que de toute manière, je n’aurai pas froid.
Aujourd’hui j’avais décidé que c’était une journée simple, sans sous tient gorge, sans chichi bref… Je n’avais pas pris la peine de me coiffer d’une manière particulière, mes cheveux étaient lâchés, simplement, et je portais encore le maquillage d’hier qui me faisait des yeux de braises…

Quelques livres sterling et gallions dans les poches, ma clefs, et je claquai la porte de mon appartement, descendant les vieux escaliers en bois, saluant au passages les quelques voisins du coin, que je connaissais tous… ici, c’était un immeuble de jeune. Nous avions tous une histoire plus où moins tragique. C’était tous des moldus et j’avais choisis l’endroit pour cette particularité.
Quel serait les sorciers qui auraient envie de s’installer dans ce vielle immeuble ? Et surtout, quel serait le sorcier qui aurait envie de cacher ses pouvoirs touts les jours de sa vie ?
Moi. Tout simplement.

Dans la rue, je marchais a un bon rythme, comme toujours les gens qui n’habitaient pas dans le quartier me dévisageait… J’étais habituée à cela, en même temps, voir une jeune femme de 15, presque 16 ans, seule, habillée comme je l’étais ce n’était pas banale !
Je sais, je ne fais pas mon âge.

Entrée au chaudron baveur je saluai le barman, comme chaque fois où je passais, puis alla dans la cours, tapa les pierres et entra enfin sur l’allée commerçantes du monde de la magie Anglaise…
Marchant à mon rythme habituel, déhanché habituel, aura toujours aussi froide, je fis un rapide passage chez le libraire, allant récupéré le livre sur la magie que j’avais commandé, puis au magasin de nourriture sorcière du coin… hey oui mes amis, il fallait bien que je me nourrisse !! Il y avait certains produit que nous avions dans le monde de la magie qui n’existait pas chez les moldus, et vise versa !
J’achetai donc les ingrédients qu’il me manquait… dont quelques bouteilles de jus de citrouille… Ce fut ainsi, avec mon livre et mon sac de course que je pris le chemin du retour… Je n’étais pas assez paranoïaque pour regarder autour de moi, je savais que de toute façon, aucun élèves de l’école ne trainerait ici durant les vacances, ils étaient tous entourés de leurs familles, bien au chaud chez eux…

Le retour fut légèrement plus long, les sacs pesant, ils me ralentissaient… Quel ne fut pas mon bonheur de retrouver l’ascenseur de mon immeuble !
Posant mes courses dedans j’appuyai sur mon étage, le 10éme, le dernier, j’avais une vue magnifique sur Londres et la Tamise…
Récupérant mes sacs une fois en haut, j’ouvris la porte de mon appartement, la referma et un coup de baguette magique, toutes mes courses se rangèrent…
J’allais enfin me remettre en tenue de maison !
Retirant mes chaussures, mon jean, j’enfilai un sous tient [CF : photos] et m’approcha de mon espace de musique de mon appartement… Je pris ma guitare électrique, d’un petit coup de pied j’allumai mon emplis, et les baguettes de ma batterie se levèrent, prête à jouer…
Je commençai à jouer quelques notes… Musique a fond dans mon appartement, voisins habitués et en vacances…



Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Découvrir certaines choses ne sont peut être pas conseillée [Alexander] Ven 19 Nov - 21:46

    Ce qu'il y a de bien avec les fêtes de noël c'est que les parents ont toujours l'art de vous montrer leur affection. Enfin, tout dépendait des parents à vrai dire. Alexander n'avait absolument pas à se plaindre de sa famille...Son père était le genre de père qui faisait des trucs de père parce que fallait le faire de temps en temps ( comme à noël ) et sa mère était une véritable mère poule par contre...Considérant Alexander comme la meilleure chose que la terre ait pu connaître. Mais alors, comment pouvait-on imaginer qu'Alexander noie tout simplement "ce bonheur" dans l'alcool ? Il y avait des choses facile à gérer d'autre non et la facilité...C'était loin d'être une chose qu'il aimait. Il se souvenait encore de certaine discussion qu'il avait pu avoir avec d'autre personne...Personne pouvait véritablement comprendre ce qui pouvait se passer dans la tête du serpentard et de toute façon il ne voulait pas que les gens essaye et prétende pouvoir le comprendre.

    C'est alors qu'une vision le fit quitter des yeux son verre...Etait-ce vraiment Aliera qu'il venait de voir avec autant de sac de course qu'il lui était possible de porter ? La curiosité avait été bien plus forte, voilà quelque chose qui allait véritablement changer les idées. Rencontrer la famille d'Aliera avait quelque chose d'assez excitant. La presse ne cessait de décrire une bonne famille, riche mais absent...La suivant tout simplement et avec une très grande discrétion, le rusé faisait bien assez attention pour ne pas se faire avoir. C'est au bout de plusieurs minutes qu'il remarqua l'immeuble dans lequel elle pénétra. Son sourire se fit plus grand...

    Tiens tiens...Il s'approcha, chercha le nom de l'élève parmi les boites au lettre présente, alors qu'une voisine quittait l'immeuble, il en profita...


    "Excusez moi...Vous connaissez Aliera Love ?"

    La jeune femme acquiesça, et la chance semblait parfaitement tourné pour Alexander, cette femme était du genre commérage et tout...Elle se plaignait de la musique qu'elle pouvait parfois entendre sortir de l'appartement de la jeune femme, mais ce qui pinça sa curiosité un peu plus encore fut de savoir qu'elle n'avait jamais eu l'occasion de voir les parents de cette fille pour dire ce qu'elle avait à leur dire. Bloquant la porte avant qu'elle ne se referme, Alexander se glissa dans l'immeuble...Le dixième étage donc...

    Il se trouva face à une porte, il hésita un moment...Sortant sa baguette magique il fit bien attention vérifier que personne ne pouvait le voir. Dans le monde des moldus, il était toujours risquer d'utiliser la magie. Quelque seconde plus tard, la serrure était ouverte et il entra en tout discrétion. Se retrouvant alors dans un lieu qu'il aurait tant aimé découvrir et qu'il avait un bon nombre de fois imaginer. Maintenant qu'il y était...

    C'est alors qu'il la voyait enfin, il l'observa en tout discrétion...Avant, dans un sourire tout ce qu'il y a de plus malicieux dire:


    "Moi qui pensait découvrir un gentil repas de famille...Je me faisais une joiiiie de voir mes futur beau parent..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Découvrir certaines choses ne sont peut être pas conseillée [Alexander] Mar 23 Nov - 20:00

Mon habituel sort faisait toujours effets sur les instruments de musique de mon appartement. Je n’avais utilisé aucun sort pour la décoration de celui-ci, les murs étaient blanc, j’aimais cette neutralité. Il y avait quelques tableaux, posters sur les murs. L’un des tableaux était une guitare brisée, accrochée dans un cadre à coté de la porte qui menait à la salle de bain, les autres pur la plupart était des peintures assez contemporaines, de couleurs plus où moins sombre, signé de ma main pour certains et pour d’autre… Des jeunes artistes de l’immeuble… Mon immeuble était un nid de gens comme moi, surtout dans les derniers étages.
Les posters représentaient des groupes de musiques rock, tous moldu… La plupart des posters étaient du même groupe, la chanteuse me ressemblait, elle était adorable, rousse… Les cheveux frisés. Maquillée comme une poupée sur certaines affiches et sur d’autre, rebelle, avec une étoile noir autour de l’œil…
Elle avait une expression qui semblait parfaitement collé avec ce qu’elle pensait de ce qu’elle faisait.

Ma bibliothèque en métal pliait sous les tonnes de livres que j’avais. Magie, histoire, partitions… Et cadres photos, cette fois, c’était des photos de mon groupe, beaucoup d’Anna, de mes amis, de mon enfance dans une maison d’enfant maltraité, de Poudlard et dans le tas, il y avait une d’Alexander et de moi, la photo du journal.
Un classeur était ouvert sur la table basse à coté de mon canapé, c’était des coupures d’article de presse, magasines, journaux… Tout depuis… depuis que je chantais en faite.

Mon appartement me correspondait en tout point. Des plantes, des partitions partout autour de mon espace de musique, un chevalet dans un coin, plein de peinture. Un meuble (il est pas sur les photos dsl) a coté de l’entrée recouvert de papiers journaux sur lequel il y avait des tas de plantes et une radio, à coté de ce meuble, il y avait un mannequin de couture où siégeait un corset de type « burlesque », plein de perle… Un corset que j’avais fait pour le porter lors de mon premier vrai concert… Entre temps, il était là exposé.
Mon canapé était en désordre, il y avait des tissus, des robes en latex, mais aussi des vêtements simples… Heureusement que vous ne voyez pas l’état de ma salle de bain, ou siège en maitre mes sous vêtements et collants !
Ma penderie était dans un mur de la salle de bain, ca, c’était la seule touche magique, cette porte qui donnait sur mon immense garde robe…

Quoi qu’il en soit, mon gros chat roux vint se posé sur la fenêtre en face de moi tandis que je jouais, il semblait fixé un étranger… C’était comme cela que j’avais arrêté de jouer et que la voix d’Alexander me parvienne aux oreilles. J’avais violement retiré ma guitare pour la jeter au sol. Me retournant vers le jeune homme en essayant de caché mon expression de surprise. Qui avait pu lui dire ? Ludovic ? Non, jamais il n’aurait fais cela ! Jamais !
J’avais l’impression que mon monde allait s’écrouler, que tout ce que j’avais réussis à cacher à ce jour avait prit fin… La vérité sur ma condition allait-elle être mit aux yeux du monde ? Vraiment ?
Je m’y refusais, ce n’était pas possible, et je ferai tout pour que ce ne soit pas le cas. Mais en premier, l’urgence… Je n’étais pas vraiment habillée, et ce que je portais était transparent !
Chez moi, je n’utilisais pas la magie, je n’étais pas une empotée non plus !

J’enjambai ma guitare et me dirigea vers le jeune homme pour l’attraper par le bras, et le tirer jusqu’au canapé pour le pousser dedans.
Le regardant de haut, j’allais lui demander ce qu’il faisait ici…

« Je crains pour toi que tu ne verra personne aujourd’hui Alexander.
Que fais-tu ici ?
Qui t’as donné mon adresse ?! »

J’étais devant lui, faisant comme obstacle, l’empêchant ainsi de se lever pour fouiller dans ma vie. Il ne fallait pas abuser non plus, je ne savais pas ce qu’il savait sur moi. Il fallait que je reste zen, calme et surtout que je ne me trahisse pas… Ce serait simple à faire, il ne devait juste pas faire de rapport entre mes posters et moi… Encore moins fouiller dans mon appartement… De toute façon, j’avais fais protéger les boites cachés sous mon lit par un puissant sort. Ce ne serait pas aussi facile que d’ouvrir la porte…
Mon obèse de chat se déplaça jusqu’à nous pour s’installer sur les genoux d’Alexander…


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Découvrir certaines choses ne sont peut être pas conseillée [Alexander]

Revenir en haut Aller en bas

Découvrir certaines choses ne sont peut être pas conseillée [Alexander]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A WINDOW TO THE PAST  :: 
ANGLETERRE
 :: 
LONDRES
 :: UN TOUR DE LONDRES :: Habitations
-