AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On a toujours besoin d'un plus vieux que soi, même s'il est pas parfait. > Valentin Austen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HERMYLIEϟ Moi, je suis Hermione en 1976
avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 19/07/2010
● MESSAGES : 563


MessageSujet: On a toujours besoin d'un plus vieux que soi, même s'il est pas parfait. > Valentin Austen Mar 2 Nov - 20:18

FLASHBACK - 1971 - Quelques jours après la cérémonie de Répartition

Alix marchait rapidement. Son sac serré contre sa poitrine, la petite fille de 11 ans lançait des regards désespérés de tous les côtés. Perdue au sixième étage, elle n'arrivait plus à retrouver une sortie vers l'immense cage d'escalier du château. Respirant par saccades, la rouge et or finit par s'arrêter. Il n'y avait personne dans ce coin. Mais quelle idée de se promener dans un couloir désert ?!? Elle imaginait Julie l'attendant à l'entrée de la Grande Salle. Alix lança un regard à son poignet, sur lequel elle n'accrochait jamais de montre. Il devait être aux alentours de midi et les élèves devaient se ruer par troupeaux vers le rez-de-chaussée, impatients de remplir leurs estomac vides. La petite fille entendait les cavalcades à travers tout le château, mais elle n'arrivait pas à en cibler l'origine.

Désespérée, Alix s'assit sur le rebord en pierre d'une fenêtre. Elle prit sa tête dans ses mains et respira lentement. Les images de ces premiers jours à Poudlard affluèrent dans son esprit. Ca avait été si magique... Elle avait rencontré Julie dans le Poudlard Express et toutes les deux s'étaient super bien entendues aussitôt. Elles avaient rit pendant tout le dîner de la répartition et Julie avait même présenté Alix à sa cousine plus âgée, Fraise. Alix l'avait trouvée charmante et la soirée avait été merveilleuse. Le lendemain matin, les deux demoiselles, envoyées par chance dans la même maison, avaient débuté leurs études par le même cours, celui de potion. Installées par binôme, les deux petites filles s'étaient amusées à mélanger les ingrédients, faisant semblant de s'être réellement trompé. Leur impertinence leur avait valu quelques regards noirs de la part du professeur, mais elles s'en étaient sorties sans retenues. Heureusement, car la famille Folkhart et tout particulièrement Mme Folkhart, n'auraient pas apprécié recevoir une lettre de Poudlard.

Alix releva la tête en entendant des bruits de pas. Un potentiel sauveur ? Les pas s'éloignèrent. La petite fille pouffa, puis ramena ses genoux contre elle et posa dessus son menton. Elle n'entendit pas le jeune homme approcher. Lorsqu'il s'adressa à elle, Alix sursauta.


Dernière édition par Alix Folkhart le Jeu 25 Nov - 22:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emmajenkins.skyrock.com/1.html
Invité
Invité




MessageSujet: Re: On a toujours besoin d'un plus vieux que soi, même s'il est pas parfait. > Valentin Austen Dim 7 Nov - 0:08

« Est-ce qu'il y a quelqu'un ? » demandais-je dans le couloir, mais ma voix n'avais même pas raisonné tellement j'avais parlé d'un ton timide.

J'étais persuadé d'avoir entendu un bruit. Quel genre de bruit ? Un chat errant qu'un élève aurait laissé sortir des salles communes ? Peut-être. Il n'empêche qu'il était l'heure du repas et que j'avais une faim de loup ! Cela faisait une année déjà que j'arpentais les couloirs de Poudlard. Au début je me souvenais encore que j'arrivais tout le temps en retard en cours, j'avais peu de sens de l'orientation, ou alors juste besoin de trouver mes marques. C'était toujours compliqué la première fois, mais une fois qu'on visualisais où se trouvait quoi cela allait tout seul ! Et là, j'étais sur le point d'aller manger après des cours bien soporifiques pour les uns, éreintants pour les autres.

« J'étais pourtant sûr d'avoir entendu un bruit. » me murmurais-je.

J'étais toujours dans mes pensées jusqu'à ce qu'un autre bruit se fit entendre. Ah, cette fois j'avais bien entendu, il y avait quelqu'un ! On ne m'y reprendrait sûrement pas deux fois cependant. Je gardai ma main sur ma baguette, savait-on jamais que ce soit un serpentard ayant décidé d'aller à la chasse aux lions ! Pourtant la personne que je vis n'était pas celle à laquelle je m'attendais. C'était une fille de première année, recroquevillée dans un coin. Avait-elle un problème si grave qu'elle se mette dans une telle position ? Je me détendis, relâchais la poche où était rangée soigneusement ma baguette et m'avançais vers elle. Elle semblait être de la même maison que moi, mais c'était étonnant, tous les première année devaient déjà être en train de dévorer tous les plats sur la table des gryffon à l'heur qu'il était.

« Est-ce que ça va ? » lui demandais-je.

J'avais eu l'intesion de mettre ma main sur son épaule, mais vu la manière dont elle avait sursauté, je m'étais ravisé pour finalement me tenir à une distance respectueuse d'elle... Ah les bonnes manières, quand on les avais dans la peau et qu'elles ne voulaient plus en repartir. Être sang-pure avait plus d'inconvénient qu'on le croyait !
Revenir en haut Aller en bas
HERMYLIEϟ Moi, je suis Hermione en 1976
avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 19/07/2010
● MESSAGES : 563


MessageSujet: Re: On a toujours besoin d'un plus vieux que soi, même s'il est pas parfait. > Valentin Austen Jeu 25 Nov - 22:22

[ HJ : désolée pour le retard >< ]

Alix sursauta vivement en entendant une voix résonner dans le couloirs. Elle leva aussitôt la tête et vit devant elle une jeune garçon portant l'uniforme de sa maison. Il semblait avoir un an de plus qu'elle. Se tenant à distance respectueuse d'elle, il s'informa de son état.

« Est-ce que ça va ? »

La petite fille hocha la tête et serra son sac contre elle. Puis, voyant qu'il ne tentait pas de le lui arracher pour s'enfuir avec, elle le déposa sur le sol et déplia ses jambes. Elle se mit debout. Bien que grande pour son âge, le jeune homme la dépassait d'une tête. Ses cheveux blonds tombaient sur son visage, masquant une partie de ses yeux.

La gryffondor lui tendit la main. Bon, ça pouvait paraître étonnant pour une petite fille de 11 ans, mais les bonnes manières avant tout.

- Je m'appelle Alix, dit-elle de sa petite voix fluette. Tu es à Gryffondor, c'est bien ça ? Moi aussi ! ajouta-t-elle en souriant.

Il semblait plutôt gentil. La douceur se lisait sur son visage, comme bien d'autres sentiments, d'ailleurs. Il devait avoir une personnalité complexe. Elle se souvint avoir vu son visage lors de la cérémonie de répartition. Cet instant avait été si magique... Et cependant, lorsque le petit groupe de première année était entré dans la Grande Salle au plafond magique, Alix et son jumeau avaient senti un nœud se créer dans leur estomac. Bien que de caractères proches, ils avaient des divergences qui risquaient de les séparer quant à leur maison. Pourtant, le Choixpeau Magique semblait tout connaître de leur désir de rester ensemble. Lorsque Alix était montée sur l'estrade et avait été envoyée à gryffondor, elle n'avait qu'à moitié souri, lançant un regard mêlé de peur et d'excitation à Joémy. Ce dernier était monté, s'était assis sur le tabouret et, croisant les doigts, avait laissé le professeur poser le chapeau ancestrale sur sa tête.

- Encore un Folkhart ? Où vais-je donc t'envoyer ? Ton talent poétique te donnerai largement ta place chez les Serdaigle. Et cependant, ton ambition me ferai pencher en faveur de Serpentard.

Alix s'était mordu la langue. Serpentard. L'ancienne maison de leur sœur aînée, qu'ils exécraient tous deux. La petite fille avait lu sur les lèvres de son frère : " Avec Alix. Avec Alix. " Finalement, le Choixpeau avait entendu son souhait et avait lancé un tonitruant GRYFFONDOR ! Joémy était venu se jeter dans les bras de sa jumelle, sous les applaudissements des rouge et or. (...)

- Qu'est-ce que tu fais ici ? Tu n'es pas parti manger ? demanda Alix au jeune homme debout devant elle.

Bien qu'ils n'aient échangé que quelques mots brefs, le courant passait déjà. Leur rencontre en disait long...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emmajenkins.skyrock.com/1.html
Invité
Invité




MessageSujet: Re: On a toujours besoin d'un plus vieux que soi, même s'il est pas parfait. > Valentin Austen Jeu 30 Déc - 4:05

"Oui c'est bien ça... Tu as déjà le coup d'oeil pour une première année !" complimentais-je.

J'avais mis du temps pour différencier qui était d'où, les conflits internes et inter-maisons. Et le pire c'était sans nul doute lorsque tout le monde avait le droit de s'habiller avec des habits normaux. La pagaille ! Comment différencier de qui était serpentard à qui était serdaigle ? Bien souvent, cela se voyait aux tête des gens, ceux qui complotaient, ceux qui avaient la tête dans les étoiles, ceux qui se concentraient déjà sur leurs prochains examens, et les autrs. C'était bien difficile de différencier ce méli-mélo de personnes. Enfin tant qu'on comprenait le code des couleurs, c'était déjà ça !

"Est-ce que tu t'es perdue ? Poudlard est un vrai labyrinthe quand on arrive tout juste, et je dis ça par expérience crois-moi." ajoutais-je en lui faisant un clin d'oeil complice.

Je me souvenait encore de ma première année, l'angoisse perpétuelle de me perdre dans les couloirs les plus déserts où personne ne saurait de ma présence, où je finirais par mourir de faim ou dévoré par une créature oubliée dans une classe. Mais après tout, ce n'étaient que des peurs d'enfant dont j'avais appris à me détacher en côtoyant des élèves plus âgés que moi. Et le nombre de fois où je m'étais pris au piège dans le dédale des couloirs, surtout à cause de ces escaliers qui n'en faisaient qu'à leur tête. À croire que les fondateurs étaient sadiques de temps à autres !

"Oh, j'allais manger mais, j'ai entendu du bruit par ici, et comme d'habitude il n'y a jamais personne dans les couloirs à ce moment là de la journée. Ils sont tous en train de combler le gros trou noir qui leur sert d'estomac." dis-je en riant.

Un bruit de gargouillement suivit mes paroles, comme pour donner preuve à ce que je venais de dire. Tout de suite je rougis, me demandant comment je n'allais pas bafouiller des excuses. Un garçon qui gargouillait comme ça devant une fille qu'il voulait aider, de quoi avoir honte presque jusqu'à la fin de ses jours. Finalement je fis ce que je savais faire le mieux :

"D'ailleurs je crois qu'il va être temps de les rejoindre avant que ce soit mon estomac qui ait raison de moi ! Tu te joins à moi ? Où, peut être que tu as prévu autre chose pour ton heure de déjeuner." demandais-je avec un petit sourire en coin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: On a toujours besoin d'un plus vieux que soi, même s'il est pas parfait. > Valentin Austen

Revenir en haut Aller en bas

On a toujours besoin d'un plus vieux que soi, même s'il est pas parfait. > Valentin Austen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A WINDOW TO THE PAST  :: 
LE CHÂTEAU
 :: 
LES ÉTAGES
 :: SIXIÈME ÉTAGE :: LE COULOIR AUX PORTRAITS
-