AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les mauvais choix engendrent de graves conséquences } Harmony O'Ryan - CLOS -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Les mauvais choix engendrent de graves conséquences } Harmony O'Ryan - CLOS - Dim 17 Oct - 19:59

- Imbécile, j'ai dit la grise, pas la noire !

Lucius Malefoy était énervé. Debout dans la boutique de Mme Guipure, il s'était décidé à acheter une nouvelle cravate. Cependant, la vendeuse ne semblait pas très douée. Pas du tout, même. Le jeune homme lança un regard à la gérante, bien plus expérimentée, occupée à l'arrière de la boutique avec une jeune fille. Il leva les yeux au ciel.

- Débrouillez-vous pour remplir les volontés des clients, la prochaine fois[/size], lança Lucius sur un ton coupant.

* Ces commerçants... * pensa-t-il en sortant à grands pas. Il remonta le Chemin de Traverse sans faire attention aux personnes qu'il bousculait. Dès qu'une protestation s'élevait sur son passage, il se retournait vers la personne et portait la main à sa cane à pommeau, où était sa baguette. La personne baissait aussitôt la tête et passait son chemin. Plutôt agréable d'être quelqu'un d'influent et de craint.

Le jeune homme remonta la rue jusqu'au Chaudron Baveur. Il y entra en donnant un grand coup de pied à la porte qui s'ouvrit en grinçant sur ses gonds, comme protestant au mauvais traitement que lui infligeait le jeune homme.

Il s'avança vers le bar et jeta un coup d'œil à sa montre à gousset. 16h37. Un beau dimanche après-midi. Autour de lui, les discussions allaient bon train. Il commanda un Whisky Pur-Feu et allait se diriger vers une petite table près de la fenêtre, lorsqu'il avisa une jeune fille dont le visage lui semblait familier. Où l'avait-il déjà vue ? Le Mangemort avait l'impression d'avoir déjà vu son visage, mais elle, il était certain de ne jamais l'avoir rencontrée auparavant. Il creusa dans ses souvenirs. O'Ryan ! Il s'agissait de sa fille ! Élève à Poudlard. Lucius se souvint que son collègue lui avait fait part de sa tristesse à l'idée que sa fille ait été envoyée à Gryffondor. Gryffondor... les plus imbéciles et les plus méprisables des élèves de la célèbre école de magie. La plupart étaient issus de familles pauvres et au sang plutôt douteux.

Lucius s'approcha de la jeune fille et posa sa main sur son épaule. Elle se retourna.

- Bonjour, Harmony. J'imagine que tu ne me connais pas. Je suis Lucius Malefoy. Je travaille avec ton père. Je t'offre un verre ? lui proposa-t-il en montrant de la main la table où il allait s'asseoir.

Tout en lançant un ordre sec au barman, il la poussa gentiment mais sûrement vers la table. Il avait deux-trois mots à lui dire.


Dernière édition par Lucius Malefoy le Jeu 23 Déc - 15:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Les mauvais choix engendrent de graves conséquences } Harmony O'Ryan - CLOS - Dim 17 Oct - 20:19

Gros raz-le-bol de cette école. De quoi j'ai encore utilisée une expression moldue ? On s'en fiche par Merlin ! Bon, c'était pas pire que Beaubâton, et puis Alix m'aidait bien dans un sens à ne plus semer la zizanie comme avant. J'avais besoin d'un bon verre... De quoi j'avais que quinze ans ? On s'en fiche !

"Marre, marre, marre de ces fichus cravates, et de ces jupes, de ces uniformes..." grommelais-je tout bas.

J'étais habillée simplement : un jean, des bottes hautes, une veste de mie-saison. J'étais assez féminine mais pas trop. Je poussai la porte du chaudron baveur avec rage, entendant une voix me disant que je devais être sûrement trop jeune pour aller dans un tel endroit.


"Et alors hein ? Qu'est-ce que ça peut faire que j'aie l'âge ou non par Merlin ! Si on devait mesurer la maturité des gens en âge, on serait bien surpris ! À commencer par toi, tête de noeud !"

Je me posais sur un siège proche du bar, commandais une énorme chope de bière au beur à défaut de whisky-pur-feu. Moi et mes prises de tête, j'avais encore vu Déby aujourd'hui, comment oublier ce qu'elle avait, comment oublier mon impuissance. Je regardais par la fenêtre, ces sorciers qui allaient dans tous sens pour acheter des choses futiles. Ma contemplation vague ne dura pas longtemps, car un jeune homme me sortit de ma rêverie, me proposant un verre. J'avais déjà fini ma bière au beur ? Parfois ma propre descente en alcool m'étonnait. C'était qui lui ? Il me disait quelque chose, mais impossible de mettre un quelconque nom dessus.

"Malfoy, c'est ça ? Ben pourquoi pas, ça sera toujours ça en moins que j'aurai à payer. Et puis c'est plus divertissant de boire à plusieurs il me semble..."

Lui aussi était d'une humeur de chien, cela se sentait de la manière dont il parlait à ceux dont il en avait rien à faire. Mais qu'il ne me provoque pas trop, lui qui sentait l'ex-serpentard à plein nez... J'étais légèrement susceptible. Un Malfoy... Ah oui, ça me revenait, mon père m'en parlait de temps en temps, comme d'un associé au travail ou je ne savais plus trop quoi. Inintéressant quoi... Qu'est-ce qui le poussait à vouloir de ma compagnie alors ? Ne savait-il pas que j'étais une fille rebelle qui n'écoutait rien ni personne ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Les mauvais choix engendrent de graves conséquences } Harmony O'Ryan - CLOS - Lun 25 Oct - 1:53

- Oui, c'est bien cela, Malefoy. Lucius Malefoy, dit-il en baisant le dessus de la main de la jeune fille.

Charmeur. Lucius se comportait ainsi avec les jolies femmes. Dans le cas présent, il souhaitait lui parler. Valait mieux la mettre dans une meilleure situation. Il désigna une table à quelques pas, où tous deux s'assirent. Lucius dévisagea plus attentivement la demoiselle assise en face de lui. Elle semblait être loin du stéréotype de l'élève de Poudlard. Pas de cravate, de jupe droite ou de pull à col en V. Pas même un symbole d'appartenance à une des quatre maisons. Mais Lucius savait à laquelle elle appartenait, grâce à son père avec qui il entretenait une grande amitié. Enfin, amitié était peut-être un bien grand mot. Lucius n'avait pas d'ami. Il avait des liens qui se révélaient utiles dans certaines situations. Dans le cas du père O'Ryan, c'était différent. Ils partageaient une vision de la vie à peu près semblable et une même idée de ce que devrait être la suprématie des Sang-Pur sur le monde sorcier, comme Moldu.

- Alors, ma chère, comment se passent tes études ?

Il savait très bien quelle serait sa réponse. Elle semblait ne pas s'intéresser aux études. Elle avait d'ailleurs raison. Mais tout de même. Gryffondor. Ces bouffons rouge et or, clamant à torts et à cris leur vaillance de lionceaux et leur courage de hyène. Ils ne survivaient qu'en troupeau. Seuls, ces imbéciles ne valaient absolument rien. Et puis il fallait bien qu'ils soient plusieurs, pour réunir leurs quelques neurones et former ainsi une conscience et un cerveau pluriels. Lucius se souvint des humiliations qu'il ne s'était pas gêné de faire vivre aux lionceaux. L'ex vert et argent repensait encore aux défaites des matchs, aux coupes des Quatre Maisons tant rêvée. Toujours. Ils avaient toujours tout raflé, attisant la haine des Serpents. Depuis son entrée à Poudlard, Lucius n'avait cessé de leur vouer une haine incessante. Maintenant qu'il était bien plus riche et influent, il profitait de son poste au ministère pour ridiculiser ses collègues provenant de cette maison. Ainsi que les anciens Poufsouffle, d'ailleurs. Il avait une once de respect pour les anciens Serdaigle, les trouvant plus intéressants et plus intelligents. D'ailleurs, toutes ses anciennes petites-amies provenaient de ces deux maisons.

Il reporta son attention sur la demoiselle assise en face de lui et lui sourit. Plaçant ses mains sous son menton, il attendit sa réponse avec intention. Il comptait bien lui faire comprendre qu'être à Gryffondor pouvait pour elle devenir un avantage considérable et qui lui permettrait d'avoir un ascendant flagrant sur ses collègues. Mais il devait attendre le bon moment...


Dernière édition par Lucius Malefoy le Jeu 23 Déc - 15:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Les mauvais choix engendrent de graves conséquences } Harmony O'Ryan - CLOS - Lun 25 Oct - 2:52

Et mince ! J'avais affaire à de l'aristocratie à l'état pure : ses manières me le prouvaient. Ce Malfoy usait bien de son charme, collait à l'étiquette de sang-pure qu'on lui avait appris. Aucune faille, juste un visage d'ange sur une personnalité de serpent. C'était quelque peu attirant, tentateur, mais c'était le genre de piège que je flairai à des kilomètres à la ronde.

"Et bien monsieur Malfoy, il me semble que n'importe où vous alliez, du bar le plus crasseux jusqu'aux bureaux supérieurs du ministère de la magie, vous gardez votre politique de gentleman en public. Allons pas de ça avec moi, nous sortons de la même école si je puis dire."

Il devait bien se douter que je ne parlais pas de Poudlard, mais bien de notre éducation strict et rigide. Mais à la différence de lui je n'affichais pas ma prestance naturelle qu'on m'avait imposé, ou même enseignée. Les réunions de sang-pures étaient pour moi tellement ennuyantes que je m'amusais à les saccager sournoisement étant petite. Et là adolescente, je les boy-cotais tout simplement.

« Je me rappelle de vous Malfoy, vous n'avez manqué aucune réunions de sang-pures depuis que je suis en âge de les compter. »

Je fis tourner mon verre légèrement, juste pour faire passer le temps. Malfoy était tout le contraire d'elle, il se pliait aux principes, aux stéréotypes, aux idées mal pensées que sa famille lui avait inculqué à l'aide de plus ou moins de violence. Oh oui, je connaissais les procédés, je connaissais tout ce que je reniais, et je ne pouvais nier que j'en gardais une trace au fond de moi.

« Mes études ? M'avez-vous trouvé pour me parler de ça ? Très bien, alors parlons-en. »

Il y avait vraiment des gens pour perdre du temps dans ce monde, et j'en faisais partie. Pour ma défense, j'avais l'âge, mais lui l'avait-il encore ? Je le fixais avec ses yeux gris, bleus, fascinants, ensorceleurs. La marque des Malfoys, leur marque de fabrique. Et Merlin ce que c'était tentateur !

« Poudlard est une école bien terne. Les uniformes tendent à nous unifier dans notre façon de paraître mais on trouve le moyen de nous épingler des couleurs comme si nous étions encore enfant. Non seulement nous avons des couleurs, mais des animaux brodés sur nos capes, nos pulls. Est-ce là l'objectif pédagogique de système britannique ? Ont-ils peur qu'on ne sache plus distinguer un serpent d'un lion ? Eh bien ils ont réussis, avec leur uniforme misogyne et stéréotypé on a le droit à conflits inter « maisons ». Comment peuvent-ils appeler cela ainsi ? Cela me dépasse. Ils empêchent les gens d'évoluer, je me demande comment ils feront le jour où un enfant se présentera, qu'il sera intelligent, très malin, sensible et courageux. Mains bon, tout ce dont j'ai besoin de savoir, c'est ma famille qui s'occupe de me l'enseigner, ou au pire la bibliothèque familiale. Un peu d'esprit critique ne fera de mal à personne vous en conviendrez. »

Il avait l'air de me contempler ou je rêvais ? Lui avec son menton posé sur ses mains, lui avec son regard clair me fixant, cherchant presque à me transpercer. Je le fixais aussi de mes yeux bleus, entre un bleu profond océan et un turquoise digne des plages des caraïbes. Je lui servis mon sourire en coin, jouais avec une de mes mèches de cheveux d'une main avant de boire une gorgée de bière au beurre.

« Comment se porte votre femme ? Il paraît que votre héritier se met lentement mais sûrement en route... De plus elle n'est pas laide, vos parents ont bien choisis.» demandais-je avec mon air innocent.

« N'est-ce pas trop difficile de s'en contenter que d'une seule ? La chasse ne vous manque-t-elle pas ? »

Les sang-pures, surtout les hommes, étaient connus dans ce domaine. Et biensûr Malfoy était le plus populaire, le genre d'homme tellement charismatique que toutes les femmes tombaient dans ses bras. Toutes ces femmes ne se doutaient sûrement pas de ce qu'elles faisaient, et encore moins de la fin tragique pour elle qui se profilait alors qu'il ne faisait que les lorgner depuis quelques secondes.

« Pourquoi ais-je l'impression que votre réputation de coureur de jupon ne s'arrêtera pas, encore moins depuis que vous êtes mariés ? Votre argent ne protègera pas toujours l'honneur de votre nom Malfoy. » dis-je avec un petit sourire mutin.

J'étais lionne, j'étais aussi vipère, j'avais juste les bons gènes de la famille : réfléchir lorsqu'il le fallait, frapper au moment opportun. Je me léchais la lèvre supérieur, avide d'entendre sa réponse. En tant qu'O'Ryan, il m'était interdit de tomber dans ses filets. Et les interdits étaient si bon à transgresser. Quoi que, je ne savais pas si cela me tenterait jusqu'au bout, il n'était plus tout jeune non plus.


Dernière édition par Harmony O'Ryan le Dim 31 Oct - 20:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Les mauvais choix engendrent de graves conséquences } Harmony O'Ryan - CLOS - Jeu 28 Oct - 16:52

Cette petite avait du cran, ce qui fit sourire Lucius. Il s'était toujours souvenu de Gryffondors froussards et lâches, n'attaquant qu'en troupeau. Combien ses années à Poudlard avaient pu le blesser... Heureusement qu'il y avait eu les réunions de familles de sang-pur, dont faisaient partie les Malefoy. Toutes ses soirées passées au coin du feu, à siroter du whisky et à échafauder des plans inutiles pour supprimer Moldus et sorciers au sang plus que douteux.

Le jeune homme écouta les jérémiades de la demoiselle assise en face de lui. A vrai dire, il n'avait que faire de ses remarques sur Poudlard, bien qu'elles lui semblèrent réalistes. Il n'avait jamais apprécié les uniformes. Il voulait se démarquer, prouver qu'il provenait d'une caste supérieure, où les gens étaient riches, respectés et respectables. Parfois même crains. Un peu comme lui, d'ailleurs. Habitué à transporter la crainte dans son sillage, le jeune homme en jouait beaucoup. Il se savait beau et puissant. Pourquoi ne pas jouer avec cela ?

Lucius vit qu'elle le regardait dans les yeux. Il ne bougea plus son visage. Il la voyait le dévorer des yeux. Son charme opérait de nouveau, avec une élève. Proie tentatrice... Mais que dirait Narcissa ? Il aimait sa femme, mais ne pouvait s'empêcher de la tromper. Il avait ramené une femme chez lui, le lendemain même de leurs noces, ne supportant pas l'idée qu'on lui avait imposé une femme pour le reste de sa vie. Lucius Malefoy était un coureur de jupon, parce qu'il avait les moyens de s'offrir les plus belles femmes. Il n'avait cependant pas trouvé femme plus belle que Narcissa, avec ses splendides cheveux blonds et ses yeux envouteurs.

Lorsque son interlocutrice aborda le sujet de sa famille, il leva un sourcil. Il n'acceptait pas que l'on critique sa famille. Il valait mieux pour elle qu'elle surveille ses propos.

- Pourquoi ais-je l'impression que votre réputation de coureur de jupon ne s'arrêtera pas, encore moins depuis que vous êtes mariés ? Votre argent ne protègera pas toujours l'honneur de votre nom Malfoy.

Lucius s'amusa de cette réflexion. Elle avait absolument raison. Le nombre de femmes que Lucius avait vues défiler dans son lit devait être supérieur au nombre de petites cuillères en argent rangées dans la majestueuse armoire en acajou du salon. Comment ça son argent ne protègerait pas son nom ? De quel droit cette petite impertinente le mettait en garde ? Elle qui n'avait pas encore son diplôme de sorcellerie ! Lucius s'obligea à rester calme. Il n'était pas venu pour la tuer. Mais bien pour la raisonner. La tuer, si elle refusait d'obtempérer, pouvait s'avérer un excellent choix. Mais pas pour le moment.

- Ma réputation m'a apparemment précédé jusque dans les dortoirs de la tour. C'est plutôt flatteur, à vrai dire.

Lucius sourit, charmeur. Il but une gorgée de sa whisky et dégrafa sa cape, la posant sur sa chaise. Sa chemise avait quelques boutons d'enlevés, dévoilant une légère partie de son torse musclé. De quoi faire fondre n'importe quelle femme. Il savait que son charme légendaire - ou presque - faisait effet sur la demoiselle assise en face de lui.

- Je te dirai qu'aimer une femme, autre que la mienne, est en sorte une façon de transgresser l'éthique et de prendre des risques. Ce qui rend cela bien plus excitant.

Lucius lui lança un regard plus sérieux.

- Bref, je ne suis pas venu ici pour parler de mon épouse ou de ma réputation de coureur de jupon, Harmony. Je suis ici, parce que j'ai une sorte de mission à accomplir.

Il laissa sa phrase en suspend, souhaitant voir l'effet qu'il allait produire sur la gryffondor. Le Mangemort s'amusait comme un petit fou.


Dernière édition par Lucius Malefoy le Jeu 23 Déc - 15:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Les mauvais choix engendrent de graves conséquences } Harmony O'Ryan - CLOS - Ven 29 Oct - 22:10

"Oh pas besoin d'écouter les bruits de couloirs monsieur Malfoy, vous savez bien qu'entre sang-pure ça bavarde plus que de raison. Vous qui vous intéressez à l'image que renvoie votre nom, vous devriez sûrement vous y intéresser de près." laissais-je trainer en remettant une mèche dernière l'oreille.

Je claquais des doigts pour appeler un serveur et lui commandais la même chose. Je tournais le verre dans ma main distraitement tout en pensant à son jeu assez serpentard. Je bus une lampée, puis me léchais les lèvres où de la mousse s'était traitreusement nichée presque trop innocemment pour que ce ne soit pas prémédité. Mais je partis en plein fou rire, s'il savait à quel point c'était amusant. Le pauvre, il devait sûrement se sentir désappointé par mon comportement. Je finis par me mordre la joue suffisamment fort pour m'empêcher de poursuivre dans cette voie d'hilarité.


"Transgresser l'éthique ? Ça, c'est sûr que plus de bousculer les attentes que l'aristocratie a de vous, vous devez avoir sûrement quelques petits problèmes de jalousie chez vous. Enfin peut être pas après tout, comment savoir si ce qu'il se passe dans son lit ne se passe pas dans le lit de l'autre. Les hommes ont après tout presque les mêmes besoins que les femmes." dis-je d'une voix mesurée.

"Par contre, sauver un enfant d'un incendie, ça, c'est prendre des risques. Quand aux risque que vous prenez, même si j'avoue que vos tromperies sont peut être des tâches sur votre réputation, ils sont bien moindre en réalité."

Pourquoi sentais-je que son regard sérieux allait nous ramener à la réalité et que maintenant c'en était fini des plaisanteries. Je m’apprêtais à passer un sale quart d'heure alors que j'aurais pu tant m'amuser encore. Et comment voulait-il qu'on devienne sérieux alors qu'il tentait de jouer la carte de la séduction ? Par Merlin, si seulement il avait six ans de moins, je lui aurais montré ce que gryffondor voulait dire, et il n'aurait rien eu à répondre.

"Une mission à accomplir ? Vous vous déplacez pour des adolescentes vous maintenant ?" demandais-je mi-ennuyée, mi-moqueuse.

"Si c'est mon père qui vous envoie, vous pouvez retourner le voir et lui dire que la prochaine fois il vaudrait mieux qu'il m'envoie une armée de beuglantes, non mieux, qu'il se déplace lui-même : les beuglantes ne me font plus rien depuis mes 10 ans."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Les mauvais choix engendrent de graves conséquences } Harmony O'Ryan - CLOS - Dim 14 Nov - 17:26

Monsieur Malefoy. Cela eu l'effet d'un coup de poignard sur le jeune homme. Il leva un sourcil, l'air énervé. Monsieur Malefoy, c'était le nom que l'on donnait à son père et que les êtres inférieurs usaient devant lui. Mais pour elle, c'était plutôt Lucius. Combien de fois avait-il entendu Malefoy dans la bouche de gens infâmes et méprisables ? Bien trop de fois pour garder son nom sans tâches aucunes. A Poudlard, les professeurs l'avaient usité pour le récompenser ou le remercier. Lorsqu'il faisait partie du Club de Slug, les élèves le disaient avec un frisson de peur mais d'excitation dans la voix. Lucius avait brisé bien des cœurs, avec ses cheveux blonds, ses grands yeux et sa beauté froide. Il était l'incarnation parfaite de ce qu'un certain gouvernement d'Europe centrale avait appelé la race Aryenne.

D'un claquement de doigt, la jeune fille réclama une autre boisson. La serveuse semblait vouloir éviter leur table à tout prix. Malefoy sourit avec une pointe de sadisme. Il était venu ici plusieurs fois et la serveuse portait sur le poignet une marque rougeâtre, de son fait. Un jour, alors qu'il était venu rencontrer un collègue Mangemort, la serveuse leur avait manqué de respect et Lucius avait pris son bras et l'avait très fortement serré, d'où la marque.

D'un seul coup, elle éclata de rire. Lucius sursauta, imperceptiblement. Il n'arrivait vraiment pas à comprendre les adolescents. Sûrement les hormones... Il n'y avait vraiment rien à comprendre.

Bon, là, il commençait sérieusement à s'ennuyer. Si elle commençait à lui faire un exposé sur ce qu'était le courage, autant lui planter sa chope de bière dans la bouche et en finir. Il la laissa cependant continuer, jugeant ainsi de son intelligence. Elle n'était pas bête. Non, il ne pouvait nier de sa vivacité d'esprit. Elle avait des idéaux. Mais qu'étaient-ils, face à ceux de ses parents ? Lucius avait été élevé dans une famille où le respect des règlements était la condition nécessaire au succès.

Elle aborda enfin le sujet de sa venue à lui. La "mission". Elle lui avait été confiée par O'Ryan père. La place de Harmony n'était pas à Gryffondor. Ils le savaient tous deux. Et les Beuglantes n'y avaient rien fait, Lucius le savait et il venait d'en récolter confirmation.

Il se redressa sur sa chaise, but une gorgée de son Whisky-pur-feu et planta son regard sombre dans celui de la jeune fille. Le sourire sadique qui s'était dessiné sur ses lèvres quelques instants auparavant disparu aussitôt. Un masque de marbre prit place sur son visage, cachant toutes ses émotions, s'il en avait eues.

- Harmony. Je précise que je ne suis pas là pour faire copain-copain avec toi. Je ne vois même pas comment ce serait possible. J'ai de l'estime pour ton père, mais pas pour toi. Tu es une Gryffondor et tout ce que je suis venu te dire, c'est que ta place n'est pas parmi ces lionceaux gémissants. Tu es une O'Ryan. Ta place est donc à Serpentard, parmi les vainqueurs. Sache que ton père continuera sa bataille pour te faire revenir dans les rangs. Les bons rangs. Pas ceux que tu considères comme bons, bien entendu.

Lucius but la fin de son verre et se leva, agrafant sa cape sur sa poitrine. Il attrapa sa cane à pommeau et lança un regard désapprobateur à Harmony.

-La meilleure décision que tu puisses prendre, est celle de changer de voie. D'être vipère parmi les lions. Et de t'effacer face à ton sang et ton rang. Nous sommes faits pour régner, pas pour être amis avec les perdants.

Il dit ces derniers mots avec tout le mépris qu'il avait pour les Gryffondor.

- Le bonjour à ton père, ajouta-t-il.

Il se dirigea vers la porte de sortie, marchant avec dignité.

Mission accomplie.

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Les mauvais choix engendrent de graves conséquences } Harmony O'Ryan - CLOS -

Revenir en haut Aller en bas

Les mauvais choix engendrent de graves conséquences } Harmony O'Ryan - CLOS -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A WINDOW TO THE PAST  :: 
ANGLETERRE
 :: 
LONDRES
 :: LE CHEMIN DE TRAVERSE :: Chaudron Baveur
-