AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Eh les gars, je vous dérange pas, au moins ? [ Fraisy & Bradou ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Eh les gars, je vous dérange pas, au moins ? [ Fraisy & Bradou ] Ven 23 Juil - 22:50

Ils étaient assis dans l'herbe, depuis facilement deux heures. Au dessus d'eux, le soleil brillait de tous ses feux, leur brûlant la nuque. Vêtu d'un jean et d'une chemise à carreaux bleus, Joémy expliqua une nouvelle fois à Zac la préparation d'un filtre de guérison. Le livre ouvert sur ses genoux en tailleur, le Gryffondor faisait moultes gestes et moulinets avec ses bras pour illustrer ses propos. Le sourire aux lèvres, il se savait ridicule. Mais il aurait tout fait pour rester en compagnie de Zac. Il se sentait étrangement bien avec lui. Ses joues se couvraient de pourpre et son coeur battait à tout rompre dans sa poitrine.

Un souffle de vent envoya une mèche de Zac danser devant les yeux du Serpentard. Avant qu'il n'ait pu réagir, Joémy tendit la main et la remit derrière son oreille.Il sourit, gêné, puis baissa de nouveau son regard vers le manuel, cherchant ses mots. Autour d'eux, la Nature rayonnait de toute sa splendeur. Les oiseaux invisibles gazoullaient gaiement, ne s'inquiétant pas de la présence des deux jeunes hommes. Joémy releva la tête.

- Donc lorsque la potion devient rouge vif, tu ajoutes trois poignées de poudre d'amantium. Puis, tu mélanges deux fois dans le sens des aiguilles d'une montre et dix fois dans le sens inverse. Et là, tu dois attendre cinq minutes. Pas une de plus, pas une de moins !

Le jeune homme éclata de rire. Il tentait d'être sérieux, mais cela lui était impossible. Même s'il l'avait voulu aux tréfonds de son âme, cela lui aurait été impossible.

- Dis, Zac, tu ne veux pas qu'on fasse une petite pose ? Je t'aiderai plus tard à rédiger ton devoir. Mais pour le moment, profitons du soleil !

Appuyant ses dires, Joémy referma le livre, enleva sa chemise, la mit sous sa tête et s'allongea dans l'herbe, le soleil rayonnant sur son torse nu. Il ferma les yeux. La présence de Zac à ses côtés était apaisante. Certes ils pourraient travailler, mais pas maintenant.


Dernière édition par Joémy Kayle le Mer 11 Aoû - 11:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Eh les gars, je vous dérange pas, au moins ? [ Fraisy & Bradou ] Sam 24 Juil - 0:04

C'était une journée parfaite. Assis sur le ventre, la tête posée sur son bras, Zachary dévorait Joemy Kayle des yeux. Ce matin, il avait croisé le jeune homme dans le couloir et, poussé par sa meilleure amie, s'était décidé à lui demander des cours particuliers en potions. C'était certes une vieille methode pour aborder quelqu'un, mais elle s'était revelé efficace car le Gryffondor avait accepté sans hésiter. Après avoir fixé le lieu et l'heure du rendez-vous, Zac était revenu vers Ellae, un sourire béat aux lèvres.
- Tu lui as dit que tu étais le meilleur élève de ta classe en potions ?
Il n'avait même pas pris la peine de relever la phrase sarcastique de son amie et avait filé vers la salle commune afin de se préparer.

Quelques heures plus tard, il avait retrouvé Joemy dans le parc. Vetu d'un jeans et d'une chemise à carreaux, il était plus beau que jamais.
La facon dont il prit son rôle de mentor avait réellement touché Zachary. A grand renfort de mouvements, il essayait de lui expliquer depuis un long moment comment préparer une potion dont il connaissait la recette par coeur. Feindre l'incompréhension permettait à Zac de se plonger dans la contemplation du beau visage de Joemy et de son sourire qui le faisait craquer. Il était si mignon avec son livre sur le genoux et son expression bienveillante ! De plus, ses joues se couvraient de rouge à chaque fois qui lui demandait de lui réexpliquer, comme si le son de sa voix avait quelque chose de.. destabilisant. Le Serpentard avait conscience que Joemy était sensible à son charme. Mais lui, le savait-il ? Avait-il compris que derrière ce cours particulier se cachait une affection allant au delà de la simple amitié ?

Un souffle de vent lui fit tomber une meche sur les yeux. Il s'apprêtait à la remettre en place quand Joemy lui remit en place. Le contact de sa main sur son visage eut pour effet de le faire frisonner. Joemy sembla aussi gené que lui car il baissa la tête, plongeant son regard vers son manuel. Zac chercha en vain quelque chose d'interessant à dire mais ne trouva rien et prefera garder le silence. Joemy rompit le silence en se lancant une nouvelle fois dans l'explication de la potion de guérison. A nouveau, Zac buva ses paroles, le regard plongea dans celui de son professeur. Un rôle qui ne lui allait definitivement pas très bien ! Joemy finit par abandonner la partie et eclata de rire. Qu'il était beau quand il riait !

Dis, Zac, tu ne veux pas qu'on fasse une petite pose ? Je t'aiderai plus tard à rédiger ton devoir. Mais pour le moment, profitons du soleil !

Une petite pause ? Bien entendu qu'il était d'accord ! Profiter du soleil en compagnie de Joemy était bien plus interessant que d'étudier des recettes de potions qu'il connaissait déja par coeur ! De plus, Joemy lui proposait de l'aider à rediger son devoir plus tard ce qui incluait un autre rendez-vous ! Zac approuva les paroles du Gryffondor d'un hochement de tête et regarda le jeune homme refermer son livre avant.. d'enlever sa chemise ! Malgré lui, le Serpentard ne put s'empecher de river son regard sombre sur le torse musclé de son professeur particulier. Que devait-il faire ? S'allonger à ses côtés ? Dire quelque chose d'intelligent ? Zachary enleva sa chemise à son tour et vint se coller à Joemy. Trop proche peut-être ? Non, il ne serait jamais assez proche du Gryffondor ! Prenant son courage à deux mains, il etendit son bras et entreprit de caresser le bras du jeune du bout des doigts..
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN'TASTETHEFRUITϟ La bièraubeurre et moi, on déchire
avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 18/07/2010
● MESSAGES : 685


MessageSujet: Re: Eh les gars, je vous dérange pas, au moins ? [ Fraisy & Bradou ] Sam 24 Juil - 1:26

Whaaawh le soleil brillait , les oiseaux chantaient ! Fraise qui adorait la nature dans toute sa splendeur mourait d'envie de rejoindre le parc et de s'allonger dans l'herbe.

- Haaha y a l'autre truie de Rebecca qui fait bronzer sa graisse près de Max !

Fraise cogna les jumelles contre la vitre, voulant trop s'approcher tout en attrapant le bras d'Evelyn à l'aveuglette. Pfff quelle nulle...face de troll.

Fraise Jane Swars n'était pas du genre à juger autrui, d'ailleurs elle détestait ça. Ouverte et sympathique, on la voyait peu faire preuve de mesquinerie. Pourtant Fraise s'affichait parfois de la sorte, simplement lorsqu'elle n'aimait pas une personne. Et lorsqu'elle n'aimait pas une personne, c'était parce qu'elle le valait bien. Là alors tous les mauvais côtés de la brunette ressortaient.

- Oooooh !! Joe !...et Zac !

Un tilt ? Non, la Gryffondor vivait dans sa bulle, son petit monde à part. Très attentionée, elle n'en restait pas moins distraite et collectionneuse de gaffes. Fraise jeta les jumelles sur le lit d'Evy, enfila un vrai short et non le vieux calleçon de Jake qu'elle gardait dans le dortoir les aprems tranquilles avec son amie et fila hors du dortoir.

- Je vais les rejoindre, à ce soir chouchou.

Hihihi ils allaient s'amuser ! Un soleil comme ça...ses deux amis, pas laids entre nous et la douceur du vent d'été. La Gryffondor sucrée descendit les sept étages qui la séparaient du parc en sautillant stupidement avant d'arriver devant les énormes portes du château qu'elle avait toujours eu du mal à pousser vu leurs poids imposant. Mais un jeune homme, à l'allure fière, brun et grand arriva derrière elle, et d'une main, en cachant bien qu'il serrait les fesses devant l'éffort lui offrit le passage. Les yeux de Fraise brillèrent un instant alors qu'elle restait plantée la, le jeune homme commencant à faiblir.

- C'est gentil !

Le visage du beau brun se mit à rougir, n'en pouvant plus et la rouge et or le prit pour un timide, aussi continua-t-elle son chemin. Alouuuurs, ils étaient ou les beaux gosses? Vêtue de son petit short en jeans habituel et de son t-shirt blanc top à la mode sorcière 1974 épousant ses formes elle courut vers les deux silhouettes à présent allongées...torses nus ...

- Coucou les gars !

Sans ménagement, et sans gêne, Fraise se jeta entre eux, séparant le contact physique et se frayant une place au chaud, ignorant complètement qu'elle faisait une bourde. Contraints à se pousser, les deux garçons lui laissèrent la place de s'installer et la jeune femme posa sa tête sur le torse de Joemy, son tendre ami.

- On bronze sans Fraisy ?


Dernière édition par Fraise Swars le Sam 24 Juil - 2:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Eh les gars, je vous dérange pas, au moins ? [ Fraisy & Bradou ] Sam 24 Juil - 1:52

Lorsque Joémy s'allongea, il regarda du coin de l'oeil Zac enlever lui aussi sa chemise. Les rayons du soleil faisaient briller son torse dénudé. Le Serpentard s'allongea à ses côtés et entreprit de toucher ses doigts. Un frisson parcourut le corps du Gryffondor, qui réprima un sourire. Joémy le laissa faire, appreciant le contact du jeune homme sur sa peau. Puis, il se tourna vers Zac et planta son regard dans celui du Serpentard. Ses yeux sombres, ténébreux, semblaient regorger de tellement d'histoires, que Joémy aurait tant voulu entendre ! Il se perdit dans l'océan profond et sombre de ses yeux. Il s'y serait bien noyé, si un tonitruant Coucou les gars ! n'avait résonné autour d'eux.

Joémy se retourna aussitôt et un sourire resplendissant se dessina sur ses lèvres. Fraise Swars. Sans gêne quelconque, la jeune fille s'installa entre eux deux, les obligeant à rompre le lien qui les unissait. Joémy vit l'énervement se peindre sur le beau visage de Zac. Cependant, il n'eut rien à dire, car Fraise posa sa tête sur son torse. Ses longs cheveux bruns lui chatouillaient les pectoreaux. Joémy passa sa main dans les cheveux de son amie.

- Alors, quoi de neuf, ma Fraisy ?

Il se mordit aussitôt la lèvre inférieur. Le pronom possessif était bien superflu, dans ce genre d'occasions. Il adressa un sourire gêné à Zac.

- Vous vous connaissez déjà, non ? demanda-t-il en regardant tour à tour Fraise, puis Zac.

Son regard ne put continuer son chemin. Il s'arrêta net sur Zac, comme s'il était venu se briser contre une falaise de granit. Le charme envoutant du Serpentard, son visage aux traits fins et d'une beauté froide, le faisaient ressembler aux statues de marbre ornant les temples de la Grèce Antique. Tel un Adonis, ou un Apollon des temps anciens, il resplendissait au Soleil.

Le Gryffondor, continuant à passer sa main dans les cheveux de Fraise, avança sa main libre vers celle de Zac et noua ses doigts aux siens en lui lançant un regard malicieux. Puis il se tourna de nouveau vers Fraise. Il était vraiment heureux de la voir, même si elle venait de rompre un instant profond de complicité.

- Qu'est-ce qui t'amène, ma chère ? dit-il, tout en sentant avec bonheur le contact des doigts de Zac sur les siens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Eh les gars, je vous dérange pas, au moins ? [ Fraisy & Bradou ] Sam 24 Juil - 2:36

Les doigts de Zac se promenaient sur le torse de Joémy avec délicatesse. Le Gryffondor semblait apprecier le contact et d'une certaine manière, cela le rassura. Joémy tourna finalement la tête en sa direction et la facon dont il plongea son regard dans le sien le fit défaillir. Il était si beau, si charismatique. Comment pouvait-on resister à ce visage frolant la perfection ? Zac soutint son regard malgré tout et lui adressa un sourire bienveillant. Un moment parfait qui aurait pu durer des années si..

- Coucou les gars !

Hein ? Comment ? Avant même que Zac ait pu esquisser le moindre mouvement, Fraise Swars se jeta entre Joémy et lui sans menagement, écrasant sa main au passage. Mais quel boulet ! Les sourcils froncés, le Serpentard se dégagea en grognant de l'etreinte de Fraise et resista à la tentation de lui faire remarquer que son arrivée était digne d'un cachalot. De plus, elle l'avait fait éloigné de Joémy, rompant ainsi le contact qui s'était installé entre les deux jeunes hommes. C'était vraiment pas de chance. Pourquoi cette folle furieuse avait-elle décidé de venir mettre son grain de sel dans une situation dans laquelle elle n'avait rien à faire ? Cette allumeuse n'était-elle pas satisfaite de tous les garcons qui lui couraient après ? Il fallait en plus qu'elle vienne foutre la merde dans les relations homosexuelles ? Non, ses pensées allaient trop loin. Fraise n'avait pas pensé à mal en venant se mettre entre lui et Joémy. Après tout, elle n'était pas censé être au courant qu'il était interessé par Joémy car seul Ellae l'était. En le voyant ainsi, côté à côté, elle avait certainement pensé qu'il s'agissait d'un rendez-vous anodin entre amis ! Quoique, voir deux homos torses nus côté à côté dans le parc aurait du lui mettre la puce à l'oreille.. Non, il n'en fallait pas trop en demander à Fraise.

MON DIEU ! COMMENT OSAIT-ELLE POSER SA TETE SUR SON TORSE ? :x
Non, il fallait qu'il se calme. Après tout, Fraise était son amie et il devait montrer un peu de...
MON DIEU ! COMMENT OSAIT-IL LUI CARESSER LES CHEVEUX ? :x
Le pire, c'était que Joemy ne semblait pas vraiment dérangé par l'arrivée de Fraise dans leur moment intime. Rien dans son visage se laissa voir un quelconque agacement à l'inverse du sien qui était fermé avec des yeux lancant des éclairs. Depuis des mois, il avait attendu un moment comme celui la !
"Quoi de neuf, ma Fraisy ?" Suspect Mise à part le fait qu'elle venait de reduire ses tentatives d'approche à néant ? Joémy sembla enfin tilter qu'il était plutôt faché car il lui jeta un regard gené auquel il repondit par un visage de marbre.

- Vous vous connaissez déjà, non ?

- Comment ne pas connaitre la si DELICATE Fraise Swars ?

Agacé au plus haut point, Zac se relaissa tomber sur le dos et ferma les yeux dans une attitude très.. feminine. Là, il sentit la main de Joémy chercher la sienne. En ouvrant les yeux, le Serpentard vit le regard malicieux du Gryffondor et il se sentit à nouveau fondre devant tant de charme. Avec un frisson, il prit la main de Joémy dans la sienne et la serra très fort.

Revenir en haut Aller en bas
ADMIN'TASTETHEFRUITϟ La bièraubeurre et moi, on déchire
avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 18/07/2010
● MESSAGES : 685


MessageSujet: Re: Eh les gars, je vous dérange pas, au moins ? [ Fraisy & Bradou ] Sam 24 Juil - 5:43

- Vous faisiez quoi ?

Elle en rajoutait une couche sans nullement comprendre à présent plus qu'a son arrivée. Le torse rassurant de son ami accueillait son visage aux yeux fermés, ignorant tout du petit jeu des deux garçons.

Joemy se mit à caresser ses cheveux et son amie soupira d'aise, tranquille et heureuse. Elle n'était pas vraiment du genre à se prendre la tête, du moins pas volontairement, et, malgrè les mauvaises langues, elle était une jeune fille très simple. D'une sympathie naturelle envers ceux qui étaient ses amis, elle était tactile et la timidité la fuyait.


Joemy posa une question, qui sembla étranglée vers la fin, il avait certainement avalé de travers, suivie de près par une autre à laquelle Zac répondit plus rapidement. Elle ne bougea pas, trop contente d'être soumise aux caresses de la main masculine mais douce du Gryffondor et râla un :

- T'es encore constipé coco?

Elle se mordit la lèvre, les yeux toujours clos, trouvant, une fois parmis tant d'autre, son propre humour excellent, elle s'empêcha de rire, et, le visage de Fraise étant tourné de l'autre côté, Zac n'en vit rien.

- Bah figure toi que je vous ai aperçu du dortoir ! Evelyn a reçu des jumelles, sa part d'héritage d'une vieille tante éloignée-je-sais-pas-quoi... Tu sais moi les histoires de famille...

S'ils ne l'arrêtaient pas, elle allait débuter un de ses monologues à faire fuir un professeur d'histoire. Distraite, mais pas idiote, Fraise se stoppa néanmoins, sans pour autant bouger. Asociale sur les bords, peut être, avec les inconnus, mais comprendre ses amis lui arrivait... Le silence trop parfait lorsqu'elle avait parlé l'intrigua, comme s'ils n'écoutaient pas... Elle fronça les sourcils et lançant son bras droit derrière elle, chercha , cette fois, la main de Zac à l'aveuglette. Elle avait compris?

- Râle pas hein... Constipé ou pas je t'adore...

Non elle n'avait pas compris . Sa main trouva la sienne...les leurs. Hein? Pas très sure et ayant, quelque fois, la reflexion lente, les doigts de Fraise entourèrent leurs mains, tâtant à divers endroits, ses sourcils toujours froncés.

- Qu'esss-que t'as fait à ta...

Fraise releva la tête et se tourna brusquement vers la ...les? choses non identifiées. Un "gnié?" discret s'échappa alors que son expression se faisait ahurie. Deux garçons qui se touchent la main?... Joemy ?...ZAC ! GAYS ! Gentils...DRAGUE? AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! Fraise eut un mouvement de recul avant de :


- Nan mais vous savez pas attendre que je ne sois pas la ! Nan mais je suis au milieu moi les amis...Je suis au milieu et moi je suis toute seule je vous le rappelle !

Fraise parlait en regardant devant elle, se perdant une fois de plus dans ses paroles. La drague la gênait uniquement parce qu'elle était au milieu et que...oui et qu'elle personne ne la draguait la maintenant...Et que deux si beaux garçons s'attouchaient avec leur amie surhormonée entre eux...Ca n'allait pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Eh les gars, je vous dérange pas, au moins ? [ Fraisy & Bradou ] Sam 24 Juil - 13:41

- Comment ne pas connaitre la si DELICATE Fraise Swars ?

Un sourire s'esquissa sur le visage de Joémy. Il sentait la tension qui s'était installée entre les trois jeunes gens. Fraise n'était, en effet, pas des plus délicates. Mais peut-être n'avait-elle pas compris l'importance, la magie de cet instant ?

Lorsque Joémy noua ses doigts à ceux de Zac, ce dernier serra cette étreinte de plus en plus fort et le Gryffondor frissona. Même Fraise ne parviendrait pas à briser ce lien. Personne n'y parviendrait.

Le Gryffondor retira sa main des cheveux de Fraise.

- T'es encore constipé coco?

Joémy leva les yeux au ciel. Quelle délicatesse, non mais quelle délicatesse ! Lâchez Fraise au milieu d'une mer d'oeuf et elle vous fait une omelette géante. Joémy hésitait à intervenir. Il jeta un regard vers le visage de Zac. Ce dernier paraissait plus que mécontent. Alors que leurs mains restaient nouées, Joémy sentit soudain le contact d'une troisième personne. Fraise ! Elle cherchait à prendre la main de Zac. Le Gryffondor leva un sourcil. Elle faisait quoi, exactement ? Il était bonne pâte, certes, mais si Fraise, non contente d'avoir tous les hétéros à ses pieds, s'en prenait aux homos, ça n'allait pas du tout le faire. Il se calma aussitôt. Elle était son amie et leur lien était puissant. Leur relation, quelque peu ambigue, faisait rire Joémy. Mais devant l'air énervé et blessé de Zac, il ne riait pas.

- Nan mais vous savez pas attendre que je ne sois pas la ! Nan mais je suis au milieu moi les amis...Je suis au milieu et moi je suis toute seule je vous le rappelle !

Joémy se redressa vivement, hébété. Gné ? C'était leur faute, maintenant ? Lançant un regard d'incompréhension vers Zac, il regarda de nouveau Fraise.

- Tu sais, Fraisy, je dirai, pour notre défense, que c'est toi qui est venue t'incruster entre nous deux. Heureusement que ta compagnie ne m'est pas désagréable ! ajouta-t-il, ses lèvres se couvrant d'un sourire resplendissant.

Pour ponctuer sa phrase, il déposa un baiser à la comissure des lèvres de Fraise. Pour lui, ce baiser n'avait aucune connotation. Il aimait Zac et il en était à présent certain. Comment aurait-il pu résister au charme et au charisme du Serpentard ? Impossible. Profitant de ce que Fraise s'était assise, libérant l'espace entre lui et Zac, Joémy se colla contre le torse de Zac, lui lançant un regard malicieux. Si Fraise voulait s'asseoir, elle pouvait très bien ne pas se mettre au milieu !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Eh les gars, je vous dérange pas, au moins ? [ Fraisy & Bradou ] Dim 1 Aoû - 18:28

Vous faisiez quoi ?

A priori, ils étaient censés réviser leurs potions. Du moins faire semblant car quand Zachary était venue demander une aide fortuite à Joemy, sa première intention était de se rapprocher du jeune homme. Seulement, les choses ne s'étaient pas réellement passées comme prévue - ou du moins avaient failli - car Fraise en avait décidé autrement. Toujours blottie dans les bras de Joemy, la jeune femme ne semblait toujours pas genée de la gene qu'elle avait occasionné. Avec un leger sourire de satisfaction, Zac vit Joemy retirer sa main des cheveux de Fraisou avant de lui adresser un sourire.

T'es encore constipé coco?

En entendant la réplique de Fraise, Zachary leva un sourcil et croisa le regard de Joemy qui scrutait ses expressions avec une inquietude non dissimulée. Non seulement elle lui cassait son coup, mais en plus elle se permettait d'être.. vulgaire ! Quoique, si la situation était autre, il aurait sans doute rit avec son amie. Pousant un soupir las, Zac se laissa tomber en arrière, la main toujours serrée dans celle de Joemy. Il écouta d'une oreille distraite son amie délirer sur des jumelles et ses histoires de constipation. Seul comptait le contact qui le liait actuellement au jeune homme dont il était amoureux.

La, il sentit une troisième main se greffer à la leur. Hein ? ALORS LA NON ! Le regard noir, Zac se redressa en vue de clamer son indignation mais fut pris de court par Fraise qui semblait completement abasourdie par ce qu'elle venait de réaliser dans sa cervelle de piaf ( ).

Nan mais vous savez pas attendre que je ne sois pas la ! Nan mais je suis au milieu moi les amis...Je suis au milieu et moi je suis toute seule je vous le rappelle !

Joemy se redressa à son tour et Zac lui rendit son regard d'incompréhension. Fraise était culottée ! Non seulement elle venait saccager leur petit paradis, mais leur reprochait en plus de vouloir se "caliner" malgré tout !

Tu sais, Fraisy, je dirai, pour notre défense, que c'est toi qui est venue t'incruster entre nous deux. Heureusement que ta compagnie ne m'est pas désagréable !

Joemy ponctua sa réplique en déposant un petit baiser sur les lèvres de Fraise. Ouf, Joemy avait fini par faire remarquer à son amie qu'elle s'était grossièrement incrustée dans leur rendez-vous devoir-calins ! La position assise de Fraise avait liberée un peu de place entre les jeunes hommes et la Gryffondor en profitant pour venir se coller à son torse. A ce contact, Zac ressentit un frisson lui parcourir le corps. Pour cacher son trouble, il s'adressa à Fraise, un sourire aux lèvres.

Fraisou, je t'aime beaucoup. Mais tu manques cruellement de tact.
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN'TASTETHEFRUITϟ La bièraubeurre et moi, on déchire
avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 18/07/2010
● MESSAGES : 685


MessageSujet: Re: Eh les gars, je vous dérange pas, au moins ? [ Fraisy & Bradou ] Mar 10 Aoû - 14:33

Complètement ahurie, les yeux de la Gryffondor passaient des mains liées aux visages de ses deux amis. Elle se mordit la lèvre inférieure. Mais oui ! Une gaffe de plus au compteur. C'était un plan drague aaaaaah, comprendu rabbit !

:O des reproches...ou presque ? Fraise fronça les sourcils mais Joemy l'embrassait déjà au coin des lèvres. Elle sourit faiblement, aucune connation pour elle non plus, simplement de l'amitié...mais il avait coupé sa réflexion...lente, elle voulait répliquer ! Mais Joemy se collait déjà contre le torse de Brad', laissant sa vieille amie l'expression bête et les pensées perdues. Elle voulait dire quelque chose, ça venait...Non Bradley parla d'abord. Presque indignée elle les regarda se coller l'un à l'autre.


- Ouais...

Elle s'éloigna maladroitement sans pour autant se lever, très forte la fainéante, elle reporta ensuite ses yeux sur eux, sans se rendre compte qu'il était temps pour elle de s'éclipser et de les laisser tranquilles. Elle était blessée, jalouse? Non, mais elle n'avait pas son petit ami près d'elle...ah elle avait un petit ami ? Non le pire était qu'elle ne savait pas si Mick Curtis l'était ... Si ces deux la sortaient ensemble, elle les aurait moins pour elle, :O nom d'un troll l'égoïste.

- Alors euh...

Sa bouche se ferma, elle ne savait pas ce qu'elle voulait dire. Le tact, le tact...

- Comme ça vous sortez ensemble ?

Maintenant assise près du Serpentard elle arrachait nerveusement de l'herbe. Complète maladroite sociale elle se rendait compte que son attitude n'était pas la bonne mais ne parvenait pas à savoir quelle technique adopter.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Eh les gars, je vous dérange pas, au moins ? [ Fraisy & Bradou ] Mar 10 Aoû - 23:52

Serré contre Bradley, Joémy pouvait sentir battre à tout rompre le coeur de son ami. Tout comme le sien, qui battait la chamade. Même la présence de Fraise n'enlevait en rien la magie de cet instant. Il l'aimait, en était sûr et certain. Leurs mains toujours liées, il sentait comme un courant électrique traverser ses membres et remonter jusqu'à son coeur. Le visage tourné vers Fraise, son cou près de la bouche du Serpentard, Joémy sentait la respiration du jeune homme souffler sur sa nuque. Une sensation si agréable... Il sentait beaucoup de chose, entre lui et son ami. Mais il sentait aussi l'incompréhension de Fraise. Et cela le mettait mal à l'aise. Fier de son courage de Gryffondor, il n'aimait pas pour autant montrer ses sentiments à tout va. Fraise était certes une amie plus que proche - pour ne pas dire intime -, mais Joémy souhaitait conserver ses sentiments uniquement pour Bradley et Theo , sa meilleure amie. Cependant, Fraise venait de découvrir par mégarde ce que Joémy tentait de cacher aux yeux du monde entier. Non qu'il ait honte d'aimer Brad, pas du tout. Loin de là cette idée. Mais, ayant trop peur de souffrir d'un potentiel refus de la part du Serpentard, seule Théo était au courant. Ainsi qu'Evelyn, qui l'avait deviné seule.

Joémy regarda l'incompréhension se peindre sur le beau visage de la jeune brune. Il la regarda s'éloigner, hésiter, rester assise, sans pour autant dire un mot. Enfin, elle prit la parole, pénant à aligner quelques mots, tant sa surprise paraissait grande.

- Alors euh... Comme ça vous sortez ensemble ?

Joémy hésita. Que fallait-il répondre ? Il ne regarda pas Brad, sentant sa main dans la sienne. * Si je pense trop, la réponse ne paraîtra pas naturelle. * Cependant, peut-être Bradley ne ressentait-il pas les mêmes sentiments pour lui ? Ses gestes prouvaient le contraire. Prenant son courage à deux mains, il s'assit et se tourna vers Bradley.

- Tu es la première à le savoir, Fraisou, nous sommes en effet ensemble.

Puis, il se pencha vers le Serpentard qui s'était relevé et plongea son regard dans les yeux noirs et brillants de son ami. Comment allait-il réagir ? Après tout, Joémy venait de lui déclarer "officiellement" son amour...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Eh les gars, je vous dérange pas, au moins ? [ Fraisy & Bradou ] Jeu 12 Aoû - 17:40

Devant la mine déconfite, presque indignée de Fraise, Bradley dut faire des efforts monumentales pour ne pas éclater de rire. D'une attitude sereine et confiante, la Gryffondor était passé à un semi-effroi qui la rendait très amusante à observer. Cela confirma également à Bradley qu'elle était véritablement quelqu'un dont la perspicacité était quasi-inexistance. Il avait fallu que Joemy et lui se prennent dans les bras pour qu'elle percute ! Impressionnant et effrayant à la fois..
A la facon dont elle ouvrait et fermait la bouche, Fraise semblait chercher ses mots. Des mots qui rattraperaient la honte dans laquelle elle s'était fourrée toute seule !

- Alors euh... Comme ça vous sortez ensemble ?

Bien, vraiment bien. Elle faisait des efforts la petite Fraise ! Cependant, elle n'était toujours pas dans le vrai. Toujours collé au torse de Joemy, un sourire aux lèvres, Bradley attendait en silence la réponse du Gryffondor.. Une réponse qui eut pour effet de lui couper le souffle. Hein ? Ils étaient ensemble ? Depuis quand ? Pourquoi personne n'avait-il juger bon de le mettre au courant ? Les rapports entre lui et Joemy étaient ambigus, certes, mais le Serpentard n'avait eu l'impression d'être officiellement en couple ! Il trouvait au contraire qu'ils étaient dans une passe où il apprenait à se faire confiance et à se trouver. Avait-il donné l'impression à Joemy qu'il était son petit ami ? Il n'avait pas l'impression d'être prêt, ni d'en avoir la force...

Joemy attendait une réaction de sa part et il ne savait que faire. S'il ne confirmait pas, Joemy risquait d'être blessé et Fraise contente.. S'il confirmait, il se lancait dans quelque chose qui l'effrayait encore. Que faire ? Etre pragmatique.

Je.. je ne savais pas.
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN'TASTETHEFRUITϟ La bièraubeurre et moi, on déchire
avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 18/07/2010
● MESSAGES : 685


MessageSujet: Re: Eh les gars, je vous dérange pas, au moins ? [ Fraisy & Bradou ] Ven 13 Aoû - 11:56

L'expression stupéfaite de la brune se transforma rapidement en amusement. Elle était gauche, le savait et l'assumait. Un défaut dérangeant peut être mais un trait attachant. Qu'on la critique ou qu'on l'aime, rien ne pouvait changer l'étrange Fraise Swars. Elle avait beau ignorer qui elle était, et les chemins à prendre, elle avait pourtant conscience de l'image qu'elle donnait. Manque de perspicacité? Non, maladresse sociale. Mal être peut être.

De l'amusement et de la bonne humeur, l'égoïsme mis à part, qu'y avait-il de plus merveilleux à ses yeux que le bonheur de ses amis? Joemy avait hésité mais l'avait dit, et ce fut peut être une surprise pour les deux adolescents, mais un large sourire apparut sur les lèvres de la rouge et or. De toutes évidences, elle pouvait passer par toutes les émotions en un temps record. La révélation de son ami Gryffondor eut pour effet de lui faire briller les yeux, elle retint même un rire nerveux.

Néanmoins ses yeux brillants, à la réponse de Bradley, virèrent sur lui, de toute leur intensité, que voulait-il dire? Maladroite certes, il arrivait à Fraise de comprendre des émotions dans le silence.


- Je suis la première à le savoir et ne le dirai à personne. C'est à vous de le faire.

Elle avait interrompu leur échange, mais cette fois dans le seul but d'aider, la réponse du Serpentard la perturbant. Sa voix légère avait pour but de les détendre.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Eh les gars, je vous dérange pas, au moins ? [ Fraisy & Bradou ] Dim 15 Aoû - 18:46

- Je.. je ne savais pas.

La réponse de Bradley scia Joémy. Il avait espérait qu'il répondrait positivement. Mais là... Son coeur se serra. Peut-être avait trop espéré ? Un voile de tristesse passa sur son visage puis, en un instant, un masque de marbre prit sa place. Joémy ne sentait plus rien. Ou plutôt, si. Il sentait de la tristesse. Bradley n'avait pas confirmé. Joémy était allé bien trop vite. Il n'avait pas laissé au Serpentard le temps de réfléchir. Et le destin le faisait payer pour son impatience. Il ne savait plus que penser... * Quel crétin, non mais quel crétin ! * fut l'unique chose qu'il pensa, tournant cette phrase en boucle dans sa tête. Ses pensées se mélangaient, pour ne revenir que sur l'image de Bradley souriant. Il l'aimait. Mais peut-être n'était-ce pas le cas du Serpentard ? Lorsqu'il était venu lui demander des cours persos de potions, Joémy avait aussitôt accepté. Il savait que Bradley était excellent en classe. Cette rencontre avait donc un autre sens. Peut-être n'était-ce après tout, que pour lui...

- Je suis la première à le savoir et ne le dirai à personne. C'est à vous de le faire.

Hein ? Joémy releva la tête vers Fraise. Il était vraiment perdu. Une seule phrase, une hésitation de l'homme qu'il aimait pour tout briser. Mais après tout, Joémy l'aimait et cet amour devait être vainqueur.
Le Gryffondor regarda Bradley, intensément. Il savait que le Serpentard lirait sa douleur dans ses yeux. Il le voulait, c'était le but. Joémy retira sa main de celle de son ami, mais reprit sa place, allongé contre lui. Le sujet de la conversation devait être changé. Ce silence pesant ne faisait que lui enfoncer le couteau dans la plaie.

- Alors, Fraisou, comment s'est passée ta journée ? dit-il, d'une voix assurée, cachant à grand peine son trouble intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Eh les gars, je vous dérange pas, au moins ? [ Fraisy & Bradou ] Lun 16 Aoû - 14:35

Finalement, Fraise adopta une attitude plus décontractée et une sourire vint se peindre sur ses lèvres. Cependant, Bradley n'avait plus vraiment le coeur à rire. Sa réplique avait plongé la scène dans un silence tendu et le Serpentard se sentit mal devant le regard penetrant que Fraise posa sur lui. Il avait peut-être manqué de tact, mais il n'aurait pas eu le courage de confirmer devant la jeune fille une relation qu'il n'était pas sur d'être prêt à entamer. Peureux ? Certainement. Depuis son plus jeune age, le jeune homme avait toujours craint de s'attacher aux gens qui l'entouraient, de peur ne plus pouvoir se relever si il lui arrivait un jour de les perdre. On arrivait dans le cercle infernal du "se priver d'affection pour ne pas souffrir, mais souffrir en se privant d'affection". Pourtant, son coeur désirait ardemment vivre un amour sincère, un amour que Joemy était en mésure de lui offrir. Mais qu'était le problème dans ce cas ? Craignait-il de ne pas pouvoir offrir autant d'amour que l'homme qui tenait sa main serrée dans la sienne ? Il avait des amis, certes, mais il avait toujours veillé à ne pas dépendre d'eux. L'amour était une dépendance, Joemy commencait à devenir sa dépendance...

Il était temps de faire un choix. Fuir et continuer à toucher l'amour du bout des doigts, ou se lancer corps et âme dans cette chose inconnue, quitte à en souffrir plus tard. Un jour, Ellea lui avait dit que la souffrance qui arrivait après l'amour n'était rien comparé au bonheur qu'on vivait durant une relation forte et sincère. Oui mais.. s'il faisait fausse route ? Si la raison pour laquelle il ne parvenait pas à dire à Joemy qu'il l'aimait était dûe à.. Non, impossible.

Je suis la première à le savoir et ne le dirai à personne. C'est à vous de le faire.

La première à le savoir ? Savoir quoi ? Que Bradley s'était dégonflé au moment même où Joemy lui avait fait part de ses sentiments ? Ce dernier retira sa main de la sienne et le Serpentard sentit son coeur se serrer. Cependant, il ne pouvait lui en vouloir car il l'avait blessé en toute connaissance de cause.. La bouche seche et le regard legerement humide, Bradley vit une grande detresse dans celui de Joemy. Le Gryffondor tenta de changer de sujet mais..

Ne me regarde pas comme ça, Joemy !
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN'TASTETHEFRUITϟ La bièraubeurre et moi, on déchire
avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 18/07/2010
● MESSAGES : 685


MessageSujet: Re: Eh les gars, je vous dérange pas, au moins ? [ Fraisy & Bradou ] Dim 22 Aoû - 13:08

Mince mais que faisait-elle là ? Toujours au mauvais endroit. S'éclipser? Les laisser entre eux? Ou bien jouer le rôle de l'amie qui détend la situation? Savoir quoi faire, pas facile quand on s'appelle Fraise. La Gryffondor se mordit violemment la lèvre, ses yeux voyageant de l'un à l'autre. Elle vit les mains se séparer et Joemy voulut emmener la conversation vers un autre sujet, mince, qu'avait elle fait? Bradley parla mais Fraise enchaina, ne réfléchissant pas à ce qu'elle disait, parler, parler, éloigner la conversation de la gêne, vite parler...

- Ça se passe bien ! Mais tu sais Jake m'en veut un peu... Avant hier j'ai malencontreusement fait pipi dans sa boite à tartines..

Elle se remit une couche de honte, parce qu'elle valait bien et que par amitié elle aurait été prête à tout, vite continuer...

- Avec Evy, Isaac et lui on avait un peu trop bu... Isaac a fait le tour de l'Amérique du Sud cet été alors il nous a ramené quelques boissons de la bas...

Fraise inspira, et son coeur se mit à battre trop vite, lui donnant bientôt la nausée, elle était responsable de tout cela, elle était nulle , elle était, elle allait...

- J'ai envie de vomir






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Eh les gars, je vous dérange pas, au moins ? [ Fraisy & Bradou ] Sam 28 Aoû - 13:51

Joémy entendit Fraise parler, sans vraiment l'écouter. Il détendit son visage et sourit, malgré son cœur brisé. Allongé contre Bradley, il hésitait à se lever et partir. Non, il resterait là. Avec lui.

Adressant un sourire de remerciement à Fraise, il se joignit au monologue de son amie.

- Envie de vomir ? Pourquoi donc Fraisou ? Aurais-tu mangé des œufs pourris au petit déjeuner ? Veux-tu que je te conduise à l'infirmerie ?

Il ne savait pas trop s'il devait se lever, prendre son amie avec lui et l'accompagner voir Madame Pomfresh. Dans son dos, il sentait la respiration rapide de Bradley. Il se rendit rapidement compte que pour rien au monde il ne quitterait cette place. Il s'y sentait en sécurité, proche de celui qu'il aimait. Pourquoi se sentait-on mieux en compagnie de l'être aimé ? Aucune idée... Joémy n'y avait pas vraiment réfléchi, mais voilà, c'était ainsi. Il aimait Bradley. Que pouvait-il y faire ?

Il se tourna, s'allongeant dos au sol, les yeux dans les nuages. Le ciel était bleu, des paquets de coton blanc avançant paresseusement à sa surface, tel un troupeau de vaches dans un champ d'herbe grasse. Quelle comparaison sans imagination... * Je dois vraiment aller mal, si je m'abaisse à comparer nuages et vaches * s'amusa-t-il. Il devinait Bradley d'un côté, de l'autre Fraise. Deux amis chers à son cœur. L'un qu'il aimait d'amour, l'autre d'amitié. Le lien qu'il entretenait avec la demoiselle aux cheveux bruns était assez ambigüe. Joé savait qu'elle le trouvait beau et lui admirait sa beauté. Mais c'était tout. Joémy n'avait jamais vraiment aimé les filles. Il avait essayé, un jour. Un désastre... Depuis, seuls les garçons lui plaisaient et, il ne savais pourquoi, son regard s'était tourné vers ce serpentard au visage grave et doux. Paradoxal... lui que l'on avait toujours élevé dans un mépris des serpentards car vils, cruels et manipulateurs, découvrait un jeune homme doux, attachant et sensuel, il fallait le dire.

- Je crois que moi aussi, je suis malade, lança-t-il à ses deux amis, un sourire aux lèvres.

* Je suis malade d'amour * pensa-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Eh les gars, je vous dérange pas, au moins ? [ Fraisy & Bradou ]

Revenir en haut Aller en bas

Eh les gars, je vous dérange pas, au moins ? [ Fraisy & Bradou ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A WINDOW TO THE PAST  :: 
EXTERIEUR DU CHÂTEAU
 :: 
LE PARC
-