AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Plutôt que d'aller en cours 8D > Vani ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 19/07/2010
● MESSAGES : 337


MessageSujet: Plutôt que d'aller en cours 8D > Vani ♥ Mar 5 Oct - 0:32

L'automne arrivait, et avec lui, le froid et la pluie. Ce n'était pas encore l'hiver, pourtant le vent était glacial, et mordait le visage, empêchant aux élèves de Poudlard de passer du temps dehors. La pluie était elle aussi un des facteurs négatifs de l'automne. Il pleuvait beaucoup, ces derniers temps. L'eau creusait des flaques dans l'allée de gravillons, l'eau inondait les vitres, et regarder les gouttelettes faire des courses sur les carreaux n'était amusant que deux minutes. Si James aimait l'automne pour le feuillage des arbres et la perspective de Noël arrivant à grands pas, il le détestait en revanche pour le temps, il fallait le dire, merdique.

Ce lundi-là, il avait plu toute la nuit. Les vitres du château avaient tremblé, et James avait eut du mal à fermer l'oeil. Le matin, il bruinait encore, et le vent était encore plus violent que pendant la nuit. La matinée était passée, morose, entre un cours d'Histoire de la Magie plus que fastidieux et un cours de Potions tout aussi mortel. Les lundis après-midis, James avait Botanique en première heure, suivie de Défense Contre Les Forces du Mal . Ce n'était pas qu'il n'aimait pas ces matières, mais il avait vraiment besoin de distractions. Le week-end avait été ennuyeux comme pas possible, entre devoirs et moments passés à regarder les gouttes sur les vitres ; et la semaine s'annonçait bien morne elle aussi. C'est pourquoi James s'autorisa une petite balade dans les couloirs juste après le déjeuner, pensant qu'il serait revenu pour reprendre les cours, bien à l'heure et près à s'ennuyer tout l'après-midi.

Il arrivait au septième étage quand il lui revint en tête qu'une fois, Sirius et lui étaient entrés dans une pièce "magique", une pièce qui n'apparaissait que lorsqu'on lui demandait d'apparaître, une pièce qui changeait à chaque fois d'aspect : bibliothèque ? chambre pleine de jouets ? fête forraine ? terrain de Quidditch faisant la taille de Central Park ? Demandez, et vous aviez. James se rappelait aussi que cette salle était au dernier étage du château... Et par chance, il était au septième étage du château. Se promenant dans les couloirs, au hasard, James reconnut ce couloir, il lui disait quelque chose, comme si c'était là que se trouvait la salle sur demande, même si les murs étaient nus. Il s'arrêta devant le mur opposé aux fenêtres, et passa plusieurs fois en pensant le plus fort possible : "Je veux un endroit pour m'éclater, je veux un endroit pour m'éclater, pour m'éclater, pour..."

- Oh ! s'écria-t-il, voyant une porte apparaître sur le mur.

James s'avança de quelques pas, et tourna la poignée de la porte d'un geste rapide. Cette dernière s'ouvrit sur un immense jardin, mais vraiment immense, genre... Grand comme dix terrains de Quidd'. Même si l'herbe était verte, l'eau du lac bleu turquoise, le ciel bleu et sans aucun nuage, qu'il n'y avait qu'une légère brise, qu'il faisait doux, et qu'il régnait dans le jardin une délicieuse odeur de barbapapa, James ne put s'empêcher de grimacer. Comment s'éclater dans un jardin ? Bon, il ne voyait pas tout le jardin, car celui-ci était très vallonné, on aurait dit pleins de petites collines côte à côte, et pour l'instant, James ne voyait qu'un pommier, un banc, un rosier et un lac. Résigné, il s'avança, arracha une pomme à l'arbre, et alla s'asseoir sur le banc. Étrangement, ce dernier était beaucoup plus confortable qu'il n'en avait l'air, comme si James s'était enfoncé dans un nuage - comme dans la pub Kinder ! :DD - et la pomme avait un gout de pop corn... Ce jardin promettait d'être plutôt génial, finalement !

C'est alors que James, qui avait commencé à piquer du nez, si confortablement installé sur son banc, entendit la porte grincer... Picott ?! Pourquoi diable James avait-il été stupide au point de ne pas refermer la porte ?


Dernière édition par James Potter le Mer 6 Oct - 0:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODO'LAET'S.GOϟ Qui a dit que les Serd' étaient sérieux ?
avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 24/07/2010
● MESSAGES : 701


MessageSujet: Re: Plutôt que d'aller en cours 8D > Vani ♥ Mar 5 Oct - 23:34

Plutôt que d'aller en cours 8D
James & Vanille
    Lundi. Le premier jour de la semaine. En ce jour, le ciel était triste, il pleurait. La pluie battait sur les carreaux et le vent criait. Vanille préférait ça, ce temps, reflet de son humeur sombre. Le week-end qui avait précédé avait été...horrible ? Différent ? Les deux, sans aucun doutes...car tout avait changé. En à peine une heure, des sentiments avaient disparus, une partie de vie avait été anéantie, mais en même temps, tout était devenu plus lucide, pas clair, non, lucide. La flamme des souvenirs s'était ravivée, et la flamme dans son cœur, s'était éteinte. L'espoir n'était plus...si il avait un jour été. En tout les cas, depuis ce jour, elle ne savait plus, ni où elle était, ni ce qu'elle était. Ses amis, qui étaient-ils ? Des questions, elle ne s'en était jamais posé...la jeune fille regardait le plafond, depuis le matin, elle était dans son lit, elle n'entendait plus de rien. A quoi bon sortir...elle ne voulait pas avoir à faire face au monde, pas maintenant. Elle n'était pas prête. Et pourtant un jour, il le faudrait bien.

    Vanille entendit alors du bruit dans les escaliers, elle ouvrit lentement les yeux, regarda autour d'elle, le dortoir. Elle se sentait fatiguée, vidée. Mais d'un côté, le silence lui faisait grand bien. Les marches craquaient, quelqu'un venait. La jeune fille ne prit pas la peine de bouger, elle attendit, simplement. Quelqu'un entra dans le dortoir pour en ressortir aussitôt, sans doutes une élève qui avait oublié un cahier pour...les cours. La serdaigle était donc en train de sécher. Mais elle n'en avait que faire, ce n'était certainement pas la première fois ! On dit que les bleus et argents sont sérieux, qu'ils passent leur temps dans les bouquins, cloitrés jour et nuit dans la bibliothèque, sauf pendant les cours, mais ce ne sont que des idées reçues. C'est vrai pour certains, mais pour d'autres, c'est complètement faux. Vanille, par exemple, pourquoi a-t-elle été envoyée à serdaigle ? Grâce à son intelligence, bien sur.

    Enfin bref, elle séchait, et s'en fichait éperdument. Quelques heures plus tard, alors qu'elle s'était légèrement endormie, un horrible vacarme provenant du couloir se fit entendre, la jeune fille se leva, et d'un pas nonchalant, descendit les escaliers pour arriver dans la salle commune, le feu de cheminée réchauffait l'atmosphère, et, l'espace d'un instant, elle se sentit bien. Tout le poid qu'elle tenait sur ses épaules s'effondra pour revenir aussitôt. Elle était pitoyable...pourquoi ne parvenait-elle plus à sourire ? Ses yeux pétillants, plein de joie étaient devenus si sombre, vides. Son teint était à présent livide. Il faudrait du temps, beaucoup de temps...mais elle ne devait pas rester seule, la solitude permet de se ressourcer comme elle permet de se perdre encore plus. Et puis, si elle ne voulait pas que les autres se posent des questions, elle avait bien intérêt à leur montrer qu'elle allait bien. L'agitation dans le couloir...c'était l'heure du repas. La jeune fille n'avait pas vraiment d'appétit, rien que l'idée de manger lui donnait envie de vomir.

    Malgré tout, elle se força. Elle devait manger, sinon, elle serait encore plus mal qu'elle ne l'était actuellement. Elle se dirigea donc dans la grande salle, salua quelques amis avec un sourire sans joie et grignota. Ceci fait, elle laissa le bruit derrière elle et déambula dans le château, vide, calme. Tout lui semblait si différent, elle voyait le monde d'un autre œil, et un jour, elle remercierait le ciel de lui avoir donné la chance de se construire. On entendait que le clapotis incessant de la pluie, Vanille aimait ça. Après plusieurs minutes de marche, elle se retrouva au septième étage, elle s'arrêta, il y avait quelque de chose de différent, par ici. Il lui semblait qu'un jour, on lui avait parlé d'une salle, la salle sur demande ! Elle se trouvait dans cet endroit, elle en était persuadée, mais jamais elle n'y avait mis les pieds. Que souhaitait-elle à cet instant ? Être heureuse ? Rire ? Délirer comme avant ? Oui. Elle espéra donc de tout son cœur, elle ferma les yeux, avança et...une porte, oui, mais...elle était ouverte !

    Elle s'approcha, une odeur enivrante s'en dégageait. Elle poussa la porte et ferma les yeux, aveuglée par...le soleil ? Comme c'était étrange...une autre vie semblait naitre derrière cette porte. Ça ne pouvait qu'être bien. Elle posa un pied, l'herbe était toute moelleuse, c'était agréable...l'air était lui aussi très agréable, une douce brise, il ne faisait ni trop chaud, ni trop froid, l'atmosphère parfaite. Elle aperçut alors...JAMES ! Un sourire se dessina sur ses lèvres, il tombait bien lui...elle pouvait bien laisser son désespoir de côté, non ? Décidée à passer un bon moment, elle s'approcha de son ex et sans qu'il ait pu faire quoi que ce soit, elle le poussa.


    Bonjour, James... dit-elle en s'asseyant sur le banc, comme si de rien n'était.



" Vois le monde tel qu'il est vraiment " :
 


Dernière édition par Vanille Gauthier le Sam 30 Oct - 21:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 19/07/2010
● MESSAGES : 337


MessageSujet: Re: Plutôt que d'aller en cours 8D > Vani ♥ Mer 6 Oct - 0:57

Si le jardin n'avait pas été aussi beau, si James ne s'y était pas senti autant en sécurité, il aurait certainement été se cacher derrière un buisson, dans un arbre, ou même dans le Lac. Cependant, tous les facteurs étaient réunis pour qu'il se croit dans un rêve, et même si la personne qui arrivait était bel et bien Apollon Picott, James ne bougea pas d'un pouce. Pour rien au monde il aurait laissé le banc, même pour deux heures de retenue. Il s'avéra que la personne présente n'était pas Picott. C'était Vanille Gauthier. Vanille était une ex de James, une fille qu'il appréciait énormément, et il fut agréablement surpris de la voir ici. Cette dernière le poussa un peu, et s'assit à côté de lui. Elle semblait pensive, mais elle avait un sourire aux lèvres.

- Salut Vanille... Alors comme ça, tu t'es décidée à sécher les cours ? lui demanda-t-il, en lui faisant un clin d'oeil.

Les Serdaigle avaient une réputation d'élèves sérieux et toujours penchés sur leurs devoirs, pourtant Vanille échappait à la règle. Certes, elle était intelligente, mais elle n'était pas une de ces intellos fayotes au près des profs, et c'est ce qui avait plu à James chez la jeune fille. Elle n'était pas comme les autres, il n'aurait su dire pourquoi, mais elle l'était. Rien que le simple fait qu'elle ne se rende pas à ses cours de l'après-midi le prouvait. Le silence qui s'était installé devenait pensant, et James jugea bon de le rompre par un :

- Tu veux une petite po-pomme, Vanille ? Tiens, prend, elles sont trop boooonnes.

Tout en disant cela, il lui tendit une pomme du pommier qui était derrière le banc, en prenant soin de choisir une pomme avec un petit trou noir sur le côté... Attention au ver ! Elle ne s'en rendrait sûrement compte que lorsqu'elle aurait goûté le fruit, et pour l'instant, James l'incitait à le manger... Euh, c'était pas un peu flagrant que c'était un coup foireux, James ? Elle était Serdaigle, fallait pas oublier, elle avait donc une intelligence supérieure à la moyenne... Bon, on verrait bien. Ca avait toujours été comme ça entre James et Vanille : des blagues, toujours des blagues, toujours des blagues gentilles, mais parfois un peu saugrenues.

En attendant que Vanille se décide à croquer dans la pomme, James observa le jardin plus attentivement. Le Lac était vraiment immense. James ne le voyait pas en entier, mais il supposait qu'il devait bien faire la taille de deux fois le Lac de Poudlard. Au loin, on entendait un bruit, régulier, comme une chute d'eau. On devinait une cabane, ou une petite maison, et surtout une très grande table, avec des millions de chaises, toutes différentes. La table était ensevelie sous une montagne de cupcakes, de gâteaux, de tasses, de théières, de plateaux, de fruits... Vous voyez la table dans Alice au Pays des Merveilles ? Eh bien c'était la même, et James eut l'impression d'être justement tombé au Pays des Merveilles. Tout était si... merveilleux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODO'LAET'S.GOϟ Qui a dit que les Serd' étaient sérieux ?
avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 24/07/2010
● MESSAGES : 701


MessageSujet: Re: Plutôt que d'aller en cours 8D > Vani ♥ Mer 13 Oct - 19:41

    Sécher les cours, en effet. A cette heure-ci, elle aurait dû être en cours de métamorphose avec la vieille macGo, elle serait, soit la tête dans ses bras, soit tournée vers la fenêtre qui lui offrirait une vue...superbe, la pluie, super non ? Mais ici, ici il faisait beau, et ça sentait bon la joie, certes, tout cela contrastait quelque peu avec son humeur désastreuse mais ce n'était pas si mal. Elle était dans un autre monde, et elle avait l'impression que dans cet endroit magique, tout était possible. L'impossible pouvait se réaliser. Les larmes pouvaient se transformer en de magnifiques diamants scintillant au soleil. Les rires raisonneraient comme une douce mélodie. Chaque geste procuraient un plaisir intense, une joie sans faille, un bonheur sans égal. Ici, elle pouvait se laisser aller, rêver comme bon lui semblait, ne se soucier de rien, pas même du temps qui passe, pas même de son existence. Elle était ce qu'elle voulait et faisait ce qu'elle voulait. Elle croisa les bras et regarda James, puis dit, en haussant les épaules :

    Oui, je suis peut-être une serdaigle mais tu le sais aussi bien que moi, je ne suis pas une intello, et sécher les cours était presque devenu une habitude, j'y ai pris gout je crois...et toi ? Tu t'es toujours pas décidé à aller en cours ?


    La jeune fille le défia du regard avant de sourire et de bailler, cet endroit était certes, reposant, mais ça ne faisait en rien disparaitre sa fatigue. Une petite sieste...elle avait envie d'une sieste, là, maintenant ! En cet endroit, rien ne pourrait troubler son sommeil, sauf peut-être James qui l'empêcherait de rejoindre les licornes en chocolat et les nuages en sucre du monde des rêves, sans doutes aussi fous que ce lieu. Elle décida donc de profiter, autant qu'elle le pouvait. Le gryffondor lui tendit une pomme, tout de suite, Vanille eut une vision, un flash. Adam et Ève, le fruit défendu...c'était une pomme empoisonnée qu'il lui avait donné là ? Pas qu'elle n'ait pas confiance hein mais...James faisait souvent des blague à Vanille, Vanille en faisait souvent à James. Donc euh...vouala. Elle examina le fruit qui semblait si bon, si juteux...elle le tourna dans tous les sens, l'observa à la lumière et...

    BOUMCRACBADABOUM.

    Un troupeau de bisounours venait de les écrabouiller ! Vanille avait la tête dans l'herbe, les cheveux en bataille et la pomme sur sa tête. Elle se retourna pour être sur le dos et éclata de rire, rire à n'en plus finir, rire à en pleurer, rire de joie, rire comme jamais elle n'avait rit. Était-ce cela le bonheur ? Elle n'en était pas certaine, mais aucun doutes sur le fait qu'elle soit en train de se noyer dans un tourbillon de rires. Elle se releva, toujours en riant et regarda James qui était toujours allongé dans l'herbe, ou plutôt aplatit comme une crêpe au nutella. D'ailleurs, le banc avait disparu, ils étaient toujours au même endroit, toujours à côté du pommier, et non loin du lac...le lac !
    Vanille toqua sur la tête de son ami en répétant allôôôô ? T'es làààà ? jusqu'à qu'enfin, il se réveille. Elle lui montra alors la grande étendue d'eau et lui fit un clin d'œil. Elle partit devant, vérifiant si il la suivait. Une idée en tête, elle ? Absolument paaaas. Elle regarda autour d'elle, on ne sait jamais...les bisounours pourraient revenir ! Sans prévenir, elle se retourna brusquement vers le rouge et or et dit :


    Dis moi ! La salle sur demande, elle réalise nos souhaits ? Alors je te demande ce que toi, tu as voulu faire apparaitre pour que tu atterrisses dans un tel endroit. Les bisounours ?

    Elle se remit à rire.
    Elle s'assit dans l'herbe.
    Elle contempla le ciel et attendit une réponse.



" Vois le monde tel qu'il est vraiment " :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Plutôt que d'aller en cours 8D > Vani ♥

Revenir en haut Aller en bas

Plutôt que d'aller en cours 8D > Vani ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A WINDOW TO THE PAST  :: 
LE CHÂTEAU
 :: 
LES ÉTAGES
 :: SEPTIÈME ÉTAGE :: LA SALLE SUR DEMANDE
-