AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il n'y a pas d'heure pour te voire et te parler ( Joémy )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 19/07/2010
● MESSAGES : 96


MessageSujet: Il n'y a pas d'heure pour te voire et te parler ( Joémy ) Dim 29 Aoû - 1:03

1heure 45 du matin, dortoir des filles



Théodora fixait le plafond, aucun bruit autour d'elle à part la respiration de ses amies.

- Un mouton , deux moutons , trois moutons ...

Grrrrr, pourquoi n'arrivait elle pas à dormir ! Elle se tournait dans tout les sens, avait essayé de bouquiner ( en vain ), c'etait fait les ongles, avait changé cinque fois de pijamas, c'etait coiffé. Elle avait envie de sortir dehors, de courir dans les bois, de faire la fête, de s'amuser ! Mais non, elle etait là, essayant de dormir, sans succes !

Pourquoi toute les filles dormaient d'ailleur ? S'asseyant, elle regarda autour d'elle. La jeune rousse finit par se lever. Sans bruit, elle descendit l'escalier et penetra dans la salle commune. Vide, même le feu etait éteind : pas de reunion secrete, ni d'autres noctambules. Théodora sentit une petite brise fraiche traverser la piece, frissonant elle se dirigea vers une fenetre qui avait été laissé ouverte et la ferma. Quelque chose au sol attira son attention, oh une boucle d'oreille, mais c'etait sa boucle qu'elle avait perdue je-ne-sais-où ! C'etait un cadeau de Joémy. Joéchou ! Cela faisait quelque temps qu'il ne s'etait pas vraiment vue ... Entres les fêtes, Jake, ses autres meilleures amies, les heures où Berenice l'avait forcé à bosser pour qu'elle ne se tape pas un troll en botannique, elle n'avait pas put trop parler avec lui. Et elle s'en voulait un peu.

Théodora avait envie de voire son meilleur ami, là, maintenant, tout de suite ! Rien à faire qu'il soit plus de deux du matin ! Aussi silencieuse que possible, la jeune femme grimpa doucement les escaliers et arriva dans le dortoir des garçons . Celui-ci etait legerement moin silencieux, les ronflements de certains rompant le silence. Avisant le lit de Joemy, Théodora essaya de se coucher dedans sans trop le reveiller. Elle plaqua ses pieds froids contre les siens, tentant de les rechauffer.

Joémy se retourna dans son sommeil, kiaaaaaa il etait trop mignon ! Heureusement qu'il n'etait pas interessé par les filles, sinon la jolie rousse aurait surement essayé de sortir avec lui, et elle serait passé à coté de son amitié. Ce qui aurait été tres con !

Maitenant tranquillement installé dans le dortoir des mecs, sentant ses orteils se rechauffer, Théo aurait presque put s'endormir pour de bon ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Il n'y a pas d'heure pour te voire et te parler ( Joémy ) Dim 29 Aoû - 17:16

La vache sauta par dessus la haie, fonçant sur le couple de perroquets gris qui discutaient tranquillement de leurs noces d'argent. Un hiboux bleu caraïbes s'approcha à tir d'aile, jacassant comme une singe. Le ciel, d'un rose bonbon, laissait paresseusement se promener les nuages de coton vert anis. Il faisait chaud, chaud, chaud. Allongé sur le dos, dans l'herbe mauve, Joémy mâchonnait un brin de blé parme. Les yeux levés vers le soleil d'un rose barbapapa, il souriait de toutes ses dents. Il se leva et arpenta les berges d'une rivière brune. Du chocolat ! Le jeune homme, pieds nus, s'assit dans l'herbe et entra ses pieds dans le liquide. WAAA ! C'était gelé !

Joémy s'éveilla en sursaut, les pieds congelés. Le visage hagard, les yeux bouffis par le sommeil, il tourna la tête et faillit faire une crise cardiaque lorsqu'il vit le visage de Théo qui lui souriait. Il porta la main à son cœur, comme si celui-ci allait sauter hors de sa poitrine.

- Non d'un Sombral, Théo tu m'as foutu une de ces frousses ! murmura-t-il en déposant un baiser sur la joue de sa meilleure amie. Tes pieds sont gelés !

Il attrapa son oreiller, sortit les pieds de son amie de sous la couette et déposa l'oreiller dessus, frottant vigoureusement pour les réchauffer.

- Je suis content de te voir, ma chérie ! Ca faisait longtemps !

Ils étaient dans la même maison et pourtant, ils prenaient très peu de temps pour se voir, délectant les petits instants qu'ils s'accordaient rien que tous les deux.

- Alors, insomnie ? En tout cas, je dirai que tu m'as bien réveillé, alors il vaut mieux pour toi que tu tiennes la conversation jusqu'au bout de la nuit, lui dit-elle en prenant un air sérieux que ne lui allait pas du tout, à lui, amoureux du rire et des farces.

Il s'assit contre le mur, ramenant les pieds de Théo et l'oreiller sur ses genoux et passant sa couette autour de Théo. Il faisait plutôt chaud dans le dortoir des garçons, entre les corps endormis et le poêle fonctionnant à plein rendement, mais ce ne devait pas être le cas chez les filles.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 19/07/2010
● MESSAGES : 96


MessageSujet: Re: Il n'y a pas d'heure pour te voire et te parler ( Joémy ) Dim 29 Aoû - 21:46

La tête qu'il faisait quand il se reveillait, et quand il l'a vue ! Théodora du se retenir d'éclater de rire et d'alarmer tout le dortoir !

- Non d'un Sombral, Théo tu m'as foutu une de ces frousses ! Tes pieds sont gelés !

- Oh tu es reveillé ! * Quel sens de la deduction dis donc tu as trouvé ça toute seule Rolling Eyes * .
- Oui j'ai pris froid quand je suis descendue dans la salle commune, quelqu'un avait oublié de fermer une fenetre, ce n'est pas tres important de toute façon ....

La rouge et or laissa son ami rechauffer ses pieds, petits à petit elle sentait ses orteils se degourdir.


- Je suis content de te voir, ma chérie ! Ca faisait longtemps !

- Bien trop en effet.

- Alors, insomnie ? En tout cas, je dirai que tu m'as bien réveillé, alors il vaut mieux pour toi que tu tiennes la conversation jusqu'au bout de la nuit.

Théodora le laissa l'enrouler dans la couette, elle avait l'impression d'être un petit bébé dont on prenait soin !

- Insommie ? Oui je crois, c'est assez soûlant d'ailleur. Promis tu ne verras pas le temps passer.

Partageant la couette avec Joechou, de sorte à ce qu'il se retrouve, certe serré, mais confortablement installé et bien au chaud.

- Alors comment tu vas ? Les cours ? Les amis ? ... Les amours ?

Oui elle contait ratraper son retard et savoir ce qui se passait dans la vie de son meilleur ami. D'accord on aurait dit qu'elle se livrait à un interrogatoire, mais c'etait juste sa curiosité naturelle qui refaisait surface !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Il n'y a pas d'heure pour te voire et te parler ( Joémy ) Mer 1 Sep - 15:08

- Alors comment tu vas ? Les cours ? Les amis ? ... Les amours ?

Joémy ne répondit pas tout de suite. Occupé à réchauffer les pieds de sa meilleure amie, ses pensées s'évadaient à travers le château, descendant jusqu'aux sombres cachots et la salle commune des serpentards. Vers le dortoir des garçons. Vers LUI. Théo était au courant. Elle et Evy savaient. C'était tout. Il n'en parlait à personne d'autre, par peur du ridicule.

Les cours, il s'en fichait pas mal, contrairement à sa jumelle qu'il trouvait trop assidue. Intelligent, il n'avait pas vraiment besoin de suivre pour comprendre. Il préférait s'amuser en cours, profiter de l'instant présent. Carpe Diem. Sa maxime favorite.

Le jeune homme tourna son visage vers Théo et lui sourit. Un sourire charmeur, qu'il réservait aux filles qu'il adorait. A son trio préféré. Théo, Evy & Fraise. Les demoiselles de choc. Il sourit, dans la lune. Et puis, d'un coup, il attira Théo à lui et, s'allongeant, il passa la couette par dessus leurs têtes. Là, il avait l'impression d'avoir crée une sorte de havre, dont eux seuls connaissaient l'entrée et le code d'accès : leur amitié.

La tête de son amie posée sur sa poitrine, le jeune homme soupira.

- Les cours, ça peut aller. Mais bon, tu sais combien j'en suis absolument fan ! Il faudrait que j'aille y faire un tour, de temps en temps, s'amusa-t-il. Concernant les amis, demoiselle, je suis enchanté que tu sois venue me faire cette petite visite nocturne. Tout est différent dès que la nuit a recouvert le monde de son manteau de velours sombre.

Joémy sourit intérieurement. Par instants, son âme de poète reprenait le dessus. Il cachait cela à tout le monde, même à ses plus proches amis, même à sa sœur. Personne ne savait. Le carnet où étaient griffonnés ses vers était rangé dans la poche de son jean. Personne n'irait chercher là !

- Pour les amours, je préfères éviter le sujet.

Il n'avait aucune envie de parler de Bradley pour le moment, car il savait que cela le mènerait à la tristesse et il voulait profiter de ces instants volés en compagnie de sa meilleure amie. Il faisait chaud dans le dortoir. Il enleva son t-shirt et passa ses bras autour de Théo, posant son menton sur sa tête, la couverture toujours au-dessus d'eux.

- Si tu savais combien ça fait du bien d'être avec toi, j'ai l'impression que tout devient limpide et simple, que le mal du dehors s'est arrêté à la porte d'entrée du dortoir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 19/07/2010
● MESSAGES : 96


MessageSujet: Re: Il n'y a pas d'heure pour te voire et te parler ( Joémy ) Sam 18 Sep - 13:58

Il avait un sourire de tombeur ! Théodora regardait son meilleur ami, comme une mère regarde son fils, fière comme si elle l'avait élevé : elle le considérait souvent comme une partie de sois, lui appartenant. Certes cela faisait un peu gamine-pourrie-gâtée-qui-veut-tout-posséder mais elle n'y pouvait rien ! Pour la jolie rousse, ces meilleurs amis étaient une drogue et Théo était une vraie junkie.

Elle le laissa passer la couette au dessus de leurs têtes. Elle avait l'impression d'être dans un igloo, sauf que c'était plus chaud.

- Les cours, ça peut aller. Mais bon, tu sais combien j'en suis absolument fan ! Il faudrait que j'aille y faire un tour, de temps en temps.

- Tu as de la chance, tu y vas rarement et tu réussis à avoir des bonnes notes quand même !

Théodora n'était pas une très, très bonne élève ... D'accord il y avait pire qu'elle mais aussi largement mieux !

- Concernant les amis, demoiselle, je suis enchanté que tu sois venue me faire cette petite visite nocturne. Tout est différent dès que la nuit a recouvert le monde de son manteau de velours sombre.

Joechou avait une âme de poète, il le montrait rarement, même à elle !
Elle ne trouva rien à ajouter, elle aussi était enchantée de lui avoir rendue visite.

- Pour les amours, je préfère éviter le sujet.

Les sourcils de la rouge et or se froncèrent. Comment ? Il préférait éviter le sujet ? Que c'était il donc passé ? Si ce sal serpent lui avait fait du mal, Théodora veillerait personnellement à ce que ce serpentard ne s’en tire pas impunément !

- Si tu savais combien ça fait du bien d'être avec toi, j'ai l'impression que tout devient limpide et simple, que le mal du dehors s'est arrêté à la porte d'entrée du dortoir.

Oui ils étaient tous les deux ensembles, rien ne pouvait leur arriver. Ils étaient à Poudlard, sous la protection de Dumbledore, Se doutaient-ils de ce qu’il se passait dehors ? Ils ne savaient rien, rien de plus à part ce qu’ils lisaient dans les journaux. Pour Théo, la vie n’était qu’une partie de jeux, elle savait juste que Joemy serait toujours là pour elle, et qu’elle serait toujours là pour lui … Du moins jusqu'à ce qu’il se fasse fauché à la fin de leur septième années, mais cela elle ne le savait pas encore.

- Joémy tu m'aimes hein ?

Brusque envie de sa rassurer, de savoir que certaine chose ne changent pas ...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Il n'y a pas d'heure pour te voire et te parler ( Joémy ) Mer 6 Oct - 14:13

- Joémy tu m'aimes hein ?
- Si je t'aimes ? demanda-t-il, d'une voix étonnée. Laisse-moi réfléchir...

Il prit un air songeur et, à moitié amusé, déposa un baiser sur les lèvres de Théodora. Oui, bon, vu de l'extérieur, ça pouvait paraître étonnant qu'il embrasse une fille alors qu'il ne sortait pas avec elle et qu'il était de surcroît homosexuel. Mais c'était sa façon de prouver son amitié. Il ne faisait pas cela avec beaucoup de personnes. Seules Théo, Fraise & Evy y avaient droit. Ses Trois Mousquetaires...

Le jeune homme releva la tête vers Théo et planta son regard profond dans celui de son amie. Il prit son visage entre ses mains et murmura.

- Tu sais, Théo, je ne sais vraiment pas ce que je ferai si tu n'étais pas là. A qui pourrais-je me confier ? Qui aurait une oreille assez attentive pour écouter mon galimatias et le comprendre ? Et puis, qui a des lèvres aussi pulpeuses que les tiennes ? ajouta-t-il, un éclat de malice dans les yeux. Je crois que si je n'étais pas homo, c'est avec toi que je sortirai !

Il éclata de rire, mais baissa tout de suite le volume en entendant les grommellements des autres Gryffondors endormis. Étouffant ses éclats de rire, il passa ses bras autour de Théo et l'attira contre lui. La couverture toujours sur leur tête, les deux Gryffondors souriaient. La vie semblait tellement plus facile lorsqu'ils étaient ensemble. Ils n'avaient comme problème que de trouver comment s'arrêter de rire.
Être tous les deux, c'était un peu leur cure d'eau de Jouvence.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Il n'y a pas d'heure pour te voire et te parler ( Joémy )

Revenir en haut Aller en bas

Il n'y a pas d'heure pour te voire et te parler ( Joémy )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A WINDOW TO THE PAST  :: 
LE CHÂTEAU
 :: 
LES ÉTAGES
 :: SEPTIÈME ÉTAGE :: DORTOIR DES GARÇONS
-