AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BOUH ! Hein ? C'est pas Picott ? Microbe...{Microbe =D}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 24/07/2010
● MESSAGES : 202


MessageSujet: BOUH ! Hein ? C'est pas Picott ? Microbe...{Microbe =D} Mar 17 Aoû - 13:09

BAAAAAAAAAAAM ! Marlene venait de se rétamer dans les escaliers qui montait dans sa chambre. Il était tard bien sur et elle venait donc de réveiller tout le monde, c'était de leur faute aussi ! Quelle idée de dormir alors qu'elle rentrait, bourrée, d'une petite fête arrosée ? Ils savaient bien que quand elle revenait, elle n'était pas très....hum...fraiche. Bieeeeeeen, personne ne s'était levé et personne ne l'aidait, non mais ! Elle allait se débrouiller hein pis c'est touuuuut...aaaaah, ça tournait tout autours d'elle, keskissepasse ? c'est dieu qui décidait de changer le sens de la terre ? gniéééé.....elle se laissa tomber par terre et contempla le jouli plafond :3

"Ooooooooh ils ont changés la couleuuuuur, c'est beau en rose "

La jeune fille s'ennuyait maintenant, et elle n'avait pas envie de dormir, elle avait envie de s'amuser ! Si si ! A trois heures du matin, mais toutàfait ! Elle se releva donc en manquant encore une fois de se casser la goule et sortit du dortoir en claquant la porte et en criant "DESOULEEEEEEEEEEEEE LES COUPains...." elle s'éloigna en marchant de travers et en gloussant comme une autruche maintenant elle allait réveiller tout le château Cool. Elle arriva au 5eme étage, comme par magie...c'était...un couloir, ouaaaaaaaaaah *.* et....

"Un placard à balaiiiiiiiiiiiiiiiiis ! ♥️" s'écria-t-elle en voyant le meuble tout poussiéreux qui trônait dans la pièce, il devait se sentir seul à être tout seul comme ça :O elle allait y remédier. Marlene se dirigea vers lui et sourit comme une abrutie, commençant à faire la causette, si si, bavarder avec un placard..."Koukouuuuuuuu je viens te tenir un peu compagnie mon n'ami ! Ça rime comment vas-tu ?" Trois minutes. Quatre minutes. Cinq minutes. "Eeeeeeeeeeh...tu réponds pas, t'es timide ? :3"

Elle entendit alors un bruit, hein ? aaaaaaaaaaaaaaaah ! Si ça se trouve c'était son coupain le moustachu ! -son coupain...- elle allait lui faire peur, niahahahaha ! Elle se cacha dans le placard à balais et attendit, les pas se rapprochaient, de plus en plus. C'était comme dans un fiiiiiiiiilm...ayé, il était là ! Il approchait...attention...

"BOUUUUUUUUUUUUUUUUuuuuuuuuh......." gueula-t-elle comme si il n'y avait qu'elle dans le château...mais elle se rendit compte que le vieux moustachu...n'avait plus de moustache ! MAIS POURQUOI FAIRE ÇA ? :O Ah mais....

"MICROBOUNET c'est toiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! Kestufaislà ? Comment ça va ? Tu m'as manquée ! Ça va ? Je t'ai fais peur ? Désoulé...."

Bien sur que non elle n'était pas sincère, elle était saoule. Si elle l'avait croisée dans les couloirs à cette heure là, et si elle n'était pas bourrée, elle l'aurait envoyé dodo, les pitis microbes doivent avoir leurs 10 heures de sommeil.




Spoiler:
 


Dernière édition par Marlene McKinnon le Mar 17 Aoû - 17:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 15/08/2010
● MESSAGES : 246


MessageSujet: Re: BOUH ! Hein ? C'est pas Picott ? Microbe...{Microbe =D} Mar 17 Aoû - 15:25

Dortoir-Garçons de Poufsouffle , vers 2h45 du matin.

Qui a dit que les jaunes étaient sages ? Au contraire, si il y a une chose que Ludovic Verpey et sa maison savaient, c'est bien qu'ils n'étaient jamais les derniers à faire du chahut.
Qu'ils soient assis sur des lits ou par terre, toute les 6 èmes et 5 ème années de Poufsouffle étaient regroupé ce soir là dans une ambiance survoltée. Les bouteilles -ou plutôt LA bouteille de vodka- passaient de main en main pour le plus grand bonheur des censés studieux élèves.
Assis en tailleur sur son lit, Ludo, en pantalon et chemise d'uniforme, riait bien avec ses camarades. Ils jouaient à : T'es cap ou pas cap ? - et autant dire que ce qui n'étaient pas cap se faisaient ridiculiser par des sortilèges plus ou moins bon enfant - . Dakota, une 5 ème année bien roulée , venait de revenir de son gage - aller voler 12 oies rôties dans la cuisine- et maintenant, tout en dévorant les oies bien dodues, le plus âgé de l'assemblé fit tourner la bouteille au centre du cercle afin de trouver le prochain candidat.
Ludo rit avec les autres sur les pronostiques éventuelles de la bouteille mais il rit beaucoup moins lorsque elle s'arrêta sur lui.
Le silence se fit tandis que les plus grands réfléchissaient à son gage. La sentance tomba, aussitôt suivi d'un grand éclat de rire de la part de tous les élèves ici présent.
- Tu dois danser une valse en caleçon dans le couloir du 5 ème étage.
* Ouf * pensa Ludo, soulagé. Ce n'était pas trop dur et en plus, à presque 3h, il n'y avait personne dans les couloirs. A part Picott, mais Ludo n'en était pas à sa première retenue.
Il attrapa un bout d'oie et s'apprêtait à partir lorsque Dakota lança :
- Hé Ludo ?
Il se retourna, attentif.
- Tu f'ras attention, hein ?
Oh que c'était mignon ! Dakota avait peur pour lui . Poussé par la curiosité, il ne put s'empêcher de demander pourquoi.
- Et bien ce ne sont peut-être que des légendes mais on dit que la nuit, dans la placard à balai du 5 ème étage, ce cache un monstre sanguinaire.. finit-elle dans un sourire mesquin que Ludo ne vit pas.
Gloups-Ludo avait peur, très peur. Mais hors de question de le laisser paraître.
- Hinhinhin, très drôle.
Lui répondit-il, sarcastique, avant de prendre la porte.

Les couloirs étaient sombres, un peu trop sombre au gout de Ludo qui , même si il ne cessait de se répéter que ce qu'avait dit Dakota n'était qu'un ramassis d'âneries, avait très peur.
Soudain, il s'arrêta. A 5 mètres devant lui, le placard à balai du 5 ème étage. Il lui fallait pourtant passer devant pour arriver au milieu du couloir. Il respira un grand coup et stressé à mort , avança.

Plus que 4 mètres..

Plus que 3..

Plus que 2..

Plus qu'1 ..

- AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! hurlât Ludo, prit d'une panique incontrôlable. Il avait vu le monstre ! Il était sortit du placard pour le manger ! Il s'était jeté sur lui !
Ludo avait reculé, le monstre toujours accroché à lui, s'était pris les pieds dans un balai et tandis que le monstre, lui, gardait l'équilibre en le lâchant, il tomba les quatres fers en l'air avec pour tout chapeau, le seau qui servait à Picott lors de ses nettoyages annuels.
D'une main, il leva un bout de son couvre-chef majestueux pour aperçevoir le monstre quand..
Mais ! C'était pas un monstre ! - Quoique - C'était Marlène ! Une Serpentarde qui était amoureuse de Ludo !
D'ailleurs, elle aussi semblait l'avoir reconnu car elle se mit tout de suite à le draguer.

- MICROBOUNET c'est toiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! Kestufaislà ? Comment ça va ? Tu m'as manquée ! Ça va ? Je t'ai fais peur ? Désoulé....

Il se releva tout de suite et enleva son beau chapeau.

- Marlène ! Je ne pensais pas te croiser à cette heure là ! On peut dire que tu m'as fichu une belle trouille - il s'efforça de rire mais son rythme cardiaque ralentissait à peine - Qu'est-ce que tu fais ici ?


Il remarqua tout de suite qu'elle n'était pas dans son état normal, elle semblait un peu.. ivre. Il lui sourit et s'efforça de garder bonne figure.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 24/07/2010
● MESSAGES : 202


MessageSujet: Re: BOUH ! Hein ? C'est pas Picott ? Microbe...{Microbe =D} Mar 17 Aoû - 18:02

"AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !" Hurla son microbounet, lui arrachant les tympans, oui, en effet, elle lui avait fait peur :3 mais ce n'était pas un monstre quand même ! Si ? Bon, peut-être, mais un monstre jouli !

En sautant sur lui, il le fit tomber dans un gros "BOUM" et se prit un seau sur la tête...un seau, il avait l'air sot comme ça mais bon, il fallait qu'elle aide son petit choupinou d'amouuuuuuuur. Il s'était surement fait mal, ohlalala ! Mais...il était en caleçon ? Elle sourit et explosa de rire, n'en pouvant plus, elle se plia en quatre et essaya de se calmer, ahlalala trop drôle quoi...puis entre deux pouffements -si si, ça se dit - elle dit :
"T'es encore plus mignon comme ça mon chouuuuuu ! ♥️"

Ah non mais vraiment, au secours, elle n'arrangeait pas son cas là...déjà, la dernière fois qu'ils s'étaient vus dans la grande salle, elle n'avait pas choisis la bonne méthode pour lui faire comprendre QU'IL NE L'INTÉRESSAIT PAS même si elle s'était bien marrée et ensuite, au 5eme étage, complètement bourrée, elle lui saute dessus en lui donnant des surnoms de bisounours. Sacré Marlene tiens...elle lui répondit avec un énorme sourire aux lèvres :

"Je suis partout où tu es mon doudoud'amourquejaimetrèsfort, je suis désolé de t'avoir fait peur...pourquoi je suis ici ? Aaaaaahahahahah c'est drôle que tu me demandes ça , je parlais avec mon ami le placard à balais mais il n'est pas très bavard...enfin bref, et toi, kestufaislààààààà ? Tu devrais pas faire dodo ?"

Sans commentaires. Elle le regarda un moment et une idée germa dans sa tête, une idée folle, une idée merveilleuse, Marlene, tu es un pur génie . La serpentard prit Microbounet par la main -beurk- et se mit à sautiller comme dans la petite maison dans la prairie. Elle sortit dans le couloir et chanta :

"Une souris verteuuuuuuh
Qui courait dans l'herbeuuuuuuuuh,
Je l'attrape par la queu,
Je la donne à ces messieurs,
Ces messieurs me diseuuuuuuuuuh,
Trempez la dans l'huile,
Trempez la dans l'eau,
Ça fera un escargot tout chaud ! ♫♪♫♪♫♪"


La jeune fille pouffa de nouveau de rire, tenant toujours Doudou par la main. L'idée maintenant...faire les débiles jusqu'à ce que Picott les collent Cool Marlene avait déjà eu des retenues mais bon, elle voulait s'amuser un peu avec son moustachu préféré ♥️ elle regarda donc son nouveau coupain -ahahahaha- et dit :


"mon p'tit Microbe, on a toute la nuit devant nous et j'ai envie de m'éclater, mais pas toute seule, t'es partant ? De toute façon, t'as pas le choix....Very Happy"

Caliiiiiiiiiiin




Spoiler:
 


Dernière édition par Marlene McKinnon le Mer 18 Aoû - 13:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 15/08/2010
● MESSAGES : 246


MessageSujet: Re: BOUH ! Hein ? C'est pas Picott ? Microbe...{Microbe =D} Mer 18 Aoû - 0:23

- T'es encore plus mignon comme ça mon chouuuuuu ! ♥

Ouai, c'était sûr, elle n'était vraiment pas dans son état normal. Non pas que Ludo ne soit pas chou, ça, c'était un état d'esprit chez lui, mais disons que.. Marlène n'avait pas l'habitude de dire des compliments à Ludo. Mais il restait convaincu que Marlène brulait d'envie qu'il l'embrasse. Ça se voyait ! Y'avait pleiiiiiiiiiiiins de signes. Rien que la façon dont elle le regardait, dont elle lui faisait du charme... Marlène était raide dingue de lui. Mais elle essayait de reporter son amour sur Kingsley. Pauvre Marlène.. Ludo n'était pas psychologue mais il savait. Il le voyait dans les yeux de Marlène. Elle était folle amoureuse de Ludo mais pour une raison inconnue - peut être que Ludo ressemblait à un ex de Marly mort dans d'atroces souffrances et qu'elle ne voulait pas l'aimer pour éviter de se rappeler ses mauvais souvenirs ? - elle tentait de l'ignorer . En gros, elle se mentait à elle même. Tsss.
Et en plus , elle rigolait ! Woah, un vert qui rigole ? Nan, serieux, appelez le livre des records.

- Je suis partout où tu es mon doudoud'amourquejaimetrèsfort, je suis désolé de t'avoir fait peur...pourquoi je suis ici ? Aaaaaahahahahah c'est drôle que tu me demandes ça , je parlait avec mon ami le placard à balais mais il n'est pas très bavard...enfin bref, et toi, kestufaislààààààà ? Tu devrais pas faire dodo ?

Hum. Elle.. Parlait avec son ami le placard ? Et c'était les Bl'héros qui se trainaient une réputation de débilos dans le château ? Il faudrait revoir ça, désolé. BON d'accord, elle était ivre. Mais euuuh. Voilà quoi --'.
Il n'eut pas le temps de répondre qu'elle le prenait par la main - Voir le premier paragraphe pour les explications, toutes les théories se confirment : En état d'ivresse , Marlène révélait enfin ses sentiments, qu'elle bafouait et tentait de réprimer sobre.
Elle commença à chanter de sa jolie voix que Ludo appréciait tout particulièrement une chanson qu'il n'appréciait pas tout particulièrement.

- Une souris verteuuuuuuh
Qui courait dans l'herbeuuuuuuuuh,
Je l'attrape par la queu,
Je la donne à ces messieurs,
Ces messieurs me diseuuuuuuuuuh,
Trempez la dans l'huile,
Trempez la dans l'eau,
Ça fera un escargot tout chaud ! ♫♪♫♪♫♪

No comment. Elle était juste.. Ridicule. Mais c'était pas le genre de Ludo de lui faire remarquer et il ne le ferait pas. D'ailleurs, il n'en n'aurait pas eu le temps vu qu'elle répliqua à la suite :

- mon p'tit Microbe, on a toute la nuit devant nous et j'ai envie de m'éclater, mais pas toute seule, t'es partant ? De toute façon, t'as pas le choix....

Hum. Est-ce que Ludo avait les idées pas bien placées ou elle venait de lui demander ce qu'il avait cru comprendre ? D'accord, Ludo n'était pas obsédé mais.. C'était un garçon après tout, il n'allait pas cracher sur une jolie fille.

Elle s'empara de lui pour lui faire ce qu'un enfant aurait pu appeler un calin.

Ah bah non, il n'avait pas les idées mal placées. Elle révélait VRAIMENT beaucoup ses sentiments en pleins jours.

Cependant, il n'allait tout de même pas profiter d'une femme ivre, ça se faisait pas roooh !
Il la repoussa doucement , tout en gardant une main sur son épaule.

- Oh Oui, ça serait super mais.. T'es sûre ? Je veux dire t'es vraiment sûre de vouloir faire ça ? Pacque je veux pas qu'on dise que j'ai profité de toi et..

Note personnelle de l'auteur : Quel blaireau 8B


ϟϟ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 24/07/2010
● MESSAGES : 202


MessageSujet: Re: BOUH ! Hein ? C'est pas Picott ? Microbe...{Microbe =D} Mer 18 Aoû - 22:26

Profiter d'elle ? Gnié ? Marlene pencha la tête de côté, elle ne comprenait pas de quoi il parlait. Parce que, de une : ♣️ elle n'avait pas les idées mal placées, et de deux : ♣️ elle était bourée. La jeune fille sourit bêtement et sans rien dire, elle avança dans la couloir, que pourraient-ils faire pour foutre le bordel ? Bien qu'elle ne soit pas très...sobre, elle avait des idées de bêtises nocturnes plein la tête. Après tout, elle en faisait avec Sirius. Booooon, euh...il manquait un truc, une personne plutôt...PICOTT ! Il fallait le trouver ! De toutes façons, la serpentard n'avait pas peur de se prendre une retenue. Avec Picotti, c'était drôle :3

Elle cria dans le couloir, jusqu'à ce que des pas lourds arrivent vers eux. Marlene pouffa de rire et dit à Ludo' de courir pour atteindre le placard à balais. Une fois à l'intérieur, la serpentard tourna la tête vers Ludo' et sourit bêtement. Aloooors c'était quand qu'il arrivait le vieux ? Ah ! TAM TAM TAM ! C'était lui qui regardait dans la pièce plongée dans l'obscurité. Elle espérait seulement qu'il n'ouvrirait pas le placard. En plus, Marlene était préfète quoi...alors bon, elle avait bu, déjà, mauvais exemple et ensuite, elle cherchait à avoir une retenue ? Ahahah. Tant pis ! Elle mènerait à bien son rôle plus tard et puis la petite fête organisée chez les verts et argents, c'était particulièrement pour féliciter les nouveaux préfets...enfin bref...

"QUE CEUX QUI VIENNENT DE FAIRE CE RAFFUT SE MONTRE SUR LE CHAMP ! Non mais quelle bande d'idiots..."

Marlene retint un rire, chuuuuuut enfin ! Le concierge tourna les talons, en colère pour le plus grand bonheur des deux délinquants. Bon, à part le bruit, quelle bêtise faire, la nuit ? Réveiller les autres ? Peindre le dortoir des garçons serpentard en rose ? Mettre du poil à gratter dans les draps ? Écrire des lettres d'amour anonyme à Picottiti ? Faire peur aux premières années qui dorment paisiblement ? Lancer des boulettes de papiers dans les toilettes pour les coller au plafond ? TOUT A LA SUITE ? *.*

Elle sortit du placard, suivi du poufsouffle. Aloooooors, elle devait exposer ses plans à son doudou ♥️ elle se planta au milieu de la pièce et dit :

"Alours. Je te propose un truc. Plusieurs trucs en fait on va trop se marrer, crois moi...j'ai fais une liste de couneries à faire : d'abord, on va peindre le dortoir des mecs à serpy en rose ♥️ ensuite, on met du poil à gratter dans les draps chez les gryffons, puis on va écrire des lettres d'amour anonyme à Picotti, et enfin, on fait peur aux premières années et on colle des boulettes de papier toilette au plafond Very Happy"

En avant touuuuuuuuuute ! Sans attendre de réponse, et sans savoir si il était d'accord ou pas, elle le prit par la bras et se rendit dans le sombre couloir en chantant. Direction le dortoir serpentard évidemment, à cette heure ci, tout le monde dormait, donc pas de danger, ils n'en croiseraient pas.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 15/08/2010
● MESSAGES : 246


MessageSujet: Re: BOUH ! Hein ? C'est pas Picott ? Microbe...{Microbe =D} Jeu 19 Aoû - 16:55

Elle le regarda chelou et pencha sa tête sur le côté. Ludo eut comme l'impression qu'il devait remercier au ciel que Marlène soit bourrée pacque sinon, ça aurait été la honte assurée. Visiblement, ce n'était pas à quoi elle pensait. Il fit comme si il n'avait rien dit du tout, non, non, non Surprised , et suivit Marlène qui avançait ( un peu de travers ) dans le couloir.
Tout d'un coup, elle se mit à hurler. Ludo fut pris de panique, croyant qu'elle s'était fait mal ou qu'elle avait vu le monstre sanguinaire du placard à balai ou que McGonagall était dans le couloir entrain de danser la macarena. Mais alors qu'il commençait déjà à courir pour la rattraper et l'aider, il comprit qu'elle ne criait pas parcqu'elle avait peur ou mal, mais parcqu'elle voulait attirer Picott.
Ludo soupira. Il n'allait pas la blâmer, il A-DO-RAIT défier Picott dans des courses nocturnes mais le fait est que
1) sa camarade n'était pas en état de courir sur de longues distances
2) il était en caleçon
Donc, bon, euuuh. Si il se faisait pincer, elle ivre et lui en caleçon, on se poserait des questions.
Mais il était trop tard. Des pas lourds se faisaient entendre à l'autre bout du couloir. Marlène rit et lui dit de courir jusqu'au placard à balai.
Le.. Le placard ? Gloups. Ludo restait convaincu qu'il y avait un danger potentiel à rentrer dans le placard. Mais il n'avait pas le choix : il s'engouffra à sa suite dans le placard, faisant preuve d'un courage qui le surprenait lui même.
Marlène tourna sa tête vers lui et lui sourit, comment dire, bêtement. Il sourit malgrès lui, rassuré qu'elle ne cherche pas à le faire tomber, comme la dernière fois qu'il s'était croisé.

Picott venait d'entrer. Il retint son souffle et songea à la tête du vieux concierge si il trouvait dans un placard à balai les deux préfets de poufsouffle et serpentard, l'un en caleçon et l'autre ivre. Il y avait de quoi se poser des questions.
Mais il n'ouvrit pas le placard à balai, il se contenta de crier un minable et pathetique " QUE CEUX QUI VIENNENT DE FAIRE CE RAFFUT SE MONTRE SUR LE CHAMP ! Non mais quelle bande d'idiots..." avant de claquer la porte, furieux.
Il rit doucement, comme après chaque mauvais tour réussit et suivit la Verte en dehors du placard.

Elle alla jusqu'au centre de la pièce et se tourna vers lui :

- Alours. Je te propose un truc. Plusieurs trucs en fait on va trop se marrer, crois moi...j'ai fais une liste de couneries à faire : d'abord, on va peindre le dortoir des mecs à serpy en rose ♥️ ensuite, on met du poil à gratter dans les draps chez les gryffons, puis on va écrire des lettres d'amour anonyme à Picotti, et enfin, on fait peur aux premières années et on colle des boulettes de papier toilette au plafond

Il faillit se taper la tête contre un mur : Elle était folle. Parcque de 1) Les mecs de Serpys étaient dans leurs dortoirs et Ludo doutait qu'il soit très calin avec un préfet jaune qui peignait leurs plafond en rose la nuit si ils venaient à les réveiller . 2) Ni Marly, ni lui, ne connaissaient le mot de passe des gryffondor et de 3) Il ne trouvait pas de trois.

...

Hihihi, ils allaient bien s'amuser ! Le côté grand gamin de Ludo venait de l'emporter et pis, il était jamais aller chez les serpentards et puis, il serait avec Marlène et puis, ce serait rigolo !

Elle le prit par le bras et ils commencèrent à marcher vers la salle commune des Serpentards.
Tandis qu'ils marchaient, il souriait. A un moment, il tourna la tête vers sa collègue préfète et ne put s'empêcher de lui dire , tout en rigolant :

- Si tu veux, après, je te fais entrer dans le dortoir des mecs de poufsouffles, ils sont entrain de faire la fête, et tu les menaces de leurs enlever 150 points si ils ne te.. euh.. donne pas leur vodka ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 24/07/2010
● MESSAGES : 202


MessageSujet: Re: BOUH ! Hein ? C'est pas Picott ? Microbe...{Microbe =D} Sam 21 Aoû - 20:43

LE DORTOIR DES POUFFYS ! Trop bieeeeeeeen ! Et...de la Vodka ? Very Happy Alors là, vraiment top ! La préfète, étant saoule, ne se rendit pas compte que ça pouvait justement nuire à sa réputation de préfète. Mais bon, elle pouvait être très persuasive, quand elle le voulait...comme si elle lisait dans les pensées du garçon, elle se rendit compte d'une chose -ce qui veut dire que déjà, elle est moins bourrée =D-, le mot de passe chez les gryffons, c'est quoi ? Tant pis, elle allait chez les pouffys ! Donc...et puis ça ne les empêchaient pas de faire plein d'autres trucs. Elle hocha la tête et dit :

"Les pouffys, trop cooooool ! ! J'ai toujours rêvé de voir leur salle commune ! "

Ce qu'elle venait de dire était faux. Complètement faux. Non, elle n'avait jamais rêvé de voir la salle des pouffys ! Enfin ! Mais bon, là, tout l'enchantait. Et puis il y avait de l'alcool. MARLY EH OH T'ES PRÉFÈTE !


"Aaaaaaaah, ma conscience me parle, elle crie dans ma tête, ça fait maaaaaaaleuh :hey:"

Hum. Hum. Bref, direction...direction la salle commune des pouffys ! Pour boire de la vodkaaaaaaaaa ! Qui a eu l'idée de nommer Marlene Préfète...enfin peu importe, si elle le voulait, elle pouvait faire régner l'ordre ! La serpentard pouvait être sérieuse, elle profitait de la vie et de son adolescence, voilà tout ! On lui avait volé une partie de sa vie, elle avait voulu la reconstruire, repartir de zéro. Et c'était fait, elle avait changée, elle voyait le monde différemment. Son passé était loin derrière, à des années lumières. Si elle avait été nommée, ce n'était pas un hasard. Elle mènerait son rôle jusqu'au bout.

La jeune fille marchait de travers, évidemment et quelque chose d'inévitable arriva. Elle....tomba la tête la première sur le sol. On entendit un grand BOUM...si avec ça, tout le monde n'était pas réveillé...ben en fait non, personne ne se réveilla. MIRACLE ! Very Happy
Lorsqu'elle se releva, elle regarda tout autour d'elle...

"Euh...Je suis somnambule ? Qu'est-ce que je fais là ? Aiiiiiiie, ma tête...." souffla-t-elle en prenant la tête dans ses mains, sans dec, où elle était ? Elle avait perdu tout repère et ne pouvait même plus réfléchir tellement son crâne la faisait souffrir...c'est ça de trop boire...

Elle vit une ombre approcher derrière elle. Ni une, ni deux, elle choppa sa baguette et la brandit sur son "agresseur" qui était en fait le microbe. Il faisait quoi là ? Il était là depuis longtemps ? Bon sang, elle ne se rappelait de rien...attendez...


/FLASH BACK/

"Une fête ? Une fête pour moi ?" demanda Marlene à Marie "Mais en quel....oooooh je sais ! Pour me féliciter de mon poste de préfète ? Génial ! Merciiiii"

Elle s'était dit que ce n'était peut-être pas une bonne idée de boire de l'alcool, après tout, elle devait montrer l'exemple...mais bon, une fête sans alcool n'est pas une fête hein ? Elle n'avait pas résisté à la tentation. La fête s'était déroulée à l'extérieur du château...excellente idée hein...bref, ils avaient bu, beaucoup bu..enfin surtout elle. Elle était incorrigible mais que voulez vous, on est ce qu'on est, et Marlene assumait complètement !

Tard dans la soirée, elle était donc rentrée dans la salle commune et la suite, vous la connaissez...

/FLASH BACK/


"Aaaaaaaaaah ! La fête ! Oh non...MICROBE ! Dis moi tout de suite ce que j'ai fais. Ne me mens pas, je le saurais espèce d'abruti fini." siffla-t-elle en le regardant dans les yeux avec des yeux mauvais. Ce n'était pas trop crédible avec ce qu'elle venait probablement de faire mais bon...

Elle imaginait le pire, elle avait déjà tenté de se débarrasser de ce sale rat puant mais rien à faire...il était collant, ce qu'il lui fallait, c'était une petite amie nom de...nom de merlin ! (Gabyyyyyy ) Mais hors de question qu'elle joue les entremetteuses, il était grand non ? Non, il était petit en fait. C'était un petit riquiqui microbe qui était collant et chiant. (Poli Marlyyyyyyy )





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 15/08/2010
● MESSAGES : 246


MessageSujet: Re: BOUH ! Hein ? C'est pas Picott ? Microbe...{Microbe =D} Lun 23 Aoû - 14:46

- Les pouffys, trop cooooool ! ! J'ai toujours rêvé de voir leur salle commune !

Ah bon ? Pourtant la salle commune de Poufsouffle n'avait rien d'extra-ordinaire ( mis à part ses chaussettes qu'il laissait trainer sur les canapés 8B ) . Mais bon, si elle avait envie de la voir.

- Aaaaaaaah, ma conscience me parle, elle crie dans ma tête, ça fait maaaaaaaleuh

Gnééé ? . Il l’a regarda avec un grand sourire du genre oui-Marly-bien-sûr-Marly tout en pensant qu’elle en était peut être à la phase hallucinatoire.

Ludo s'arrêta un instant pour refaire son lacet, laissant Marlène marcher de travers quelques mètres en avant . Il sourit quand elle tituba, pensant que la verte devait peut être se calmer avec l’alcool, quand même.

Quant tout d’un coup, elle tomba lourdement sur le sol, la tête en avant : BOUM. Ludo se releva immédiatement et courut vers elle mais elle s’était déjà relevée, demandant si elle n’était pas somnambule.
Il soupira de soulagement et voulut poser une main sur son épaule et la réconforter mais elle se retourna vivement et le menaça de sa baguette.

Instinctivement, il leva les mains en l’air et recula d’un pas. On se sait jamais trop se méfier avec ces timbrés de serpentard.
Mais Marlène semblait repartie dans le néant, cherchant sans doute à se rappeler ce qu’il venait de se passer.

• Manquait plus que ça, une amnésique.

Pesta Ludo. Nan mais c’est vrai quoi. Qu’est-ce qu’il allait dire à Pomfresh ?

Mais elle le regarda genre méchant et siffla :

- Aaaaaaaaaah ! La fête ! Oh non...MICROBE ! Dis moi tout de suite ce que j'ai fais. Ne me mens pas, je le saurais espèce d'abruti fini.

:B . Que répondre ? Une multitude de choix volaient dans la tête du prefet jaune et il refelchit un instant à laquelle prendre : - Lui dire la vérité ? Moui, pas mal. – Lui dire la vérité et enlever ce qu’il y avait de compromettant ? Moui, mieux. – Lui dire la vériter, enlever les choses compromettantes et rajouter des trucs ? Héhé, oui, bonne idée. – Lui raconter n’importe quoi sur un fond de vérité ? 8D OWIIIIIIIIIIIIII.
Il l’a regarda avec un air compatissant et posa sa main sur son épaule avant de lui dire :

- Sois forte , Marlène.

Et il fit mine de s’en aller. Mais comme prévu, Marlène insista du regard et usant de ses talents d’arnaqueur, lui raconta le récit de leurs aventures fictives avec un talent de menteur né :

- Bon, Ok. Mais ne viens pas te plaindre après ! Tout à commencé il y a une heure. Tu es venue toqué à la porte de ma salle commune. Tu étais ivre et crois moi, si je n’avais pas été là, tu aurais passé la nuit chez nous.. Et comme t’es prefete, je me suis dit que c’était peut être pas une bonne idée que l’on te trouve au matin ivre morte sur un canapé de poufsouffle. Mais bref. Je t’ai emménée, un peu de force, en dehors, dans le couloir, dans l’espoir de te ramener à ta salle commune. On a marché pas mal du temps, enfin plutôt : je t’ai porté pas mal de temps, et pendant tous ce temps là, tu m’as raconté ta vie – Oui, je sais, j’aurais pas dû te laisser me la raconter, surtout avec ces détails là mais c’était trop exellent – et maintenant , bah , je sais. Mais promis, hein, je dirais rien sur CA. C’est entre toi et moi.

Il lui fit un clin d’oeuil et continua son récit, avec Marlène pendue à ses lèvres.

- Bref, j’étais fatigué et je t’ai demandé de marcher un peu le temps que je me repose – et d’arrêter de me mettre la main aux fesses mais t’étais ivre, je te pardonne. – et c’est là que.. Tu es tombé. Je crois que tu revenais d’une fête, un truc comme ça.

Il lui sourit et attendit que son boniment fasse son effet.


ϟϟ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 24/07/2010
● MESSAGES : 202


MessageSujet: Re: BOUH ! Hein ? C'est pas Picott ? Microbe...{Microbe =D} Jeu 26 Aoû - 18:37

Marlene le regarda, arquant un sourcil ? ÇA ? C'était quoi ÇA ? Certes, elle ne se rappelait plus de ce qu'elle avait fait ou dit quelques instants avant mais elle était persuadée d'une chose, jamais elle n'aurait raconté sa vie à Ludovic Verpey, même étant bourrée. Il ne pouvait pas parler du drame qu'avait subi Marlene dans sa jeunesse, de l'abandon, de l'adoption, de la rage, de la mort, et de la maladie...Non ! Elle ne pouvait pas avoir parlé de ça, c'était impossible ! Ce petit microbe mentait ! C'était évident...évident...elle sentit ses jambes qui tremblaient, et si elle lui avait vraiment dit tout ça ? Elle essaya de ne rien laisser paraitre, aucune émotion. Le regardant droit dans les yeux, elle dit de sa voix glaciale :

« Je ne suis pas dupe. Je n'aurais jamais dis ça à quelqu'un comme toi, jamais. J'étais peut-être saoule mais au point d'être assez folle pour confier ma vie à un sale gosse comme toi...non. »

Un vertige la prit, elle s'adossa au mur et regarda le mur devant elle. Depuis combien de temps au juste connaissait-elle Ludovic ? Elle ne le savait plus et elle se demandait pourquoi elle se posait cette question, c'était sans importance, après tout. Seulement, au fond, elle se sentait honteuse...elle n'était pas tendre avec lui, sauf quand elle était saoule, bien sur -quand elle est saoule, elle peut même embrasser son pire ennemi donc...- avait-elle déjà cherché à le connaitre vraiment ? Non...elle ne jugeait personne mais parfois...
Tout tournait dans sa tête, elle se posait une multitude de questions, cela faisait longtemps..elle qui pensait avoir réussi à balayer ses sombres pensées. Tout ça à cause de ce petit nain.

« Dis moi la vérité. »

Avec un peu de chance, il se résoudrait à lui dire ce qu'il s'était réellement passé, mais venant de lui, c'était peine perdue...enfin...elle se releva et se dirigea vers une fenêtre, elle l'ouvrit et laissa le vent caresser ses longs cheveux bruns, balayant ses pensées noires. Les idées enfin au clair, elle se retourna et dit :

« Bon, écoutes...je m'en fiche, de ce que j'ai fais ou dis, juste, dis moi où on est et ce qu'on allait faire ? Quand je suis saoule, j'invente tout le temps des choses démentes...tu n'as pas envie de t'amuser un peu ? »

Un sourire se peignit sur ses lèvres, elle s'était surement amusée, mais elle ne se souvenait plus, elle voulait donc faire quelque chose de la nuit qui restait. Avec le microbe. Elle voulait s'amuser, embêter le concierge, réveiller tout le château, se prendre une heure de retenue.
Elle était préfète, certes, mais bon...elle serait plus sérieuse, après, dans quelques temps, elle prendrait peut-être plus au sérieux son rôle, mais pour l'instant, elle était dans un couloir, prête à s'éclater !






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 15/08/2010
● MESSAGES : 246


MessageSujet: Re: BOUH ! Hein ? C'est pas Picott ? Microbe...{Microbe =D} Lun 6 Sep - 22:35

Un.. sale gosse ? Sad . Ludo, qui pourtant ne se rendait presque jamais compte qu'on ne l'aimait pas forcément, se sentit profondément blessé. Ses yeux s'humidifièrent et il dût se mordre la lèvre très très fort pour ne pas pleurer. Il n'était pas un sale gosse ! Marlène était méchante ! Il se lavait au moins une fois par mois et sentait toujours bon (- sauf après le quidditch. ) grâce à l'eau de toilette que sa maman lui avait donné. Alors, un sale gosse, c'était vraiment pas gentil No .

Mais Ludo oublia bien vite la méchanceté dont Marlène avait fait preuve quand elle s'adossa contre le mur, l'air exténué. Elle n'avait pas l'air bien du tout. Il voulut l'aider, la porter jusqu'à l'infirmerie si il le fallait mais son petit doigt lui dit que ce ne serait pas une bonne idée et que compte tenu des évènements récents, il risquait plutôt de se prendre une main dans la figure.

D't'façon, se dit-il, elle va déjà mieux. En effet, la brune s'était mise à la fenêtre après lui avoir demandé la vérité. Mais quelle vérité nom d'une bouse de dragon ! Il n'allait quand même pas lui dire qu'elle lui avait fait super peur en se faisant passer pour le.. Gloups.. monstre du placard ! Il se taperait trop la honte, quoi.

- Bon, écoutes...je m'en fiche, de ce que j'ai fais ou dis, juste, dis moi où on est et ce qu'on allait faire ? Quand je suis saoule, j'invente tout le temps des choses démentes...tu n'as pas envie de t'amuser un peu ?

Ludo sourit à Marlène. Au moins, il ne lui mentirait pas. Toujours souriant, il dit sa voix - envoutante - grave :

- Ok. On est je sais pas trop où entre le placard du 5 ème étage et ta salle commune, et on s'apprêtait à : peindre le dortoir des mecs de Serpentards en rose, écrire des lettres d'amour à Picott, lançer des boulettes de papier au plafond des toilettes, à réveiller les premières années , à faire du chantage au gars de Poufsouffle pour avoir leur vodka et , moi , à aller danser une valse en caleçon dans un couloir.

Voyant la tête de Marlène, il précisa, la tête baissé avec l'air je-porte-toute-la-souffrance-du-monde-sur-mes-épaules :

- C'est un gage.


Il repensa à tous ce qui s'était passé cette nuit et commença à.. rire. Rire comme une baleine - oui, mais une baleine sexy - , rire comme pas possible. Plié en deux, comme ça, devant Marlène il se sentait .. heureux.
Elle devait le prendre pour un fou mais il ne la voyait pas, tant il était occupé à rire.
Puis, à un moment, peut être 30 secondes ou 5 minutes après, son fou-rire épuisé, il se releva enfin.
Un sourire plus ou moins complice éclairant son - beau - visage, il lui demanda :

- Tu fermes les yeux ? Il faut que j'aille danser. A moins, bien sûr, que tu m'accordes cette danse.


Il s'était incliné comme dans les vieilles Bd quand le mec trop canon invite à danser la fille trop canon et donc, là, en théorie, ils étaient trop canons quoi

Il se rendit compte trop tard qu'il serait ridicule si elle refusait mais , finalement, en cette belle fin de soirée, sous un clair de lune, qui refuserait une valse ?










HJ > Tu sais quoi.. Samedi, je suis vraiment désolée, mais, devine quoi ? >< J'ai fermé ma fenêtre sans poster --' . - Oui, je suis douée. Donc voilà Smile


ϟϟ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 24/07/2010
● MESSAGES : 202


MessageSujet: Re: BOUH ! Hein ? C'est pas Picott ? Microbe...{Microbe =D} Mer 8 Sep - 16:48

-Ok. On est je sais pas trop où entre le placard du 5 ème étage et ta salle commune, et on s'apprêtait à : peindre le dortoir des mecs de Serpentards en rose, écrire des lettres d'amour à Picott, lancer des boulettes de papier au plafond des toilettes, à réveiller les premières années , à faire du chantage au gars de Poufsouffle pour avoir leur vodka et , moi , à aller danser une valse en caleçon dans un couloir.

Le dortoir des mecs en rose, les lettres anonymes, les boulettes de papiers, réveiller les premières années, faire du chantage pour de l'alcool....mais où allait-elle chercher ces idées là ?! Elle mit sa main sur sa bouche quand il dit qu'il devait danser une valse en caleçon dans le couloir, et sans réussir à se contenir plus longtemps, elle explosa de rire devant le poufsouffle, ce qu'elle n'avait surement jamais fait, et essuya ses larmes de joie. Depuis quand n'avait-elle pas ris ainsi ? Depuis bien longtemps...à présent, tous ses soucis, touta sa colère et sa rancune étaient loin. Hein ? Quoi ? Un gage ? Elle le regarda chelou, comment ceux qui avaient décidés le gage allaient-ils pouvoir le vérifier ? Ludovic pouffa comme....une baleine, Marlene, une fois de plus, se mit à rire, cette soirée devrait absolument entrer dans le livre des records !

-Tu fermes les yeux ? Il faut que j'aille danser. A moins, bien sûr, que tu m'accordes cette danse.

What ? Keskidit ? Danser ? Avec lui ? Bah...ben euh...après tout ! Il n'y avait personne, elle avait envie de s'amuser, de profiter, et c'était un bon moyen de...de s'amuser quoi elle hésita un instant, regardant à droit et à gauche, on ne sait jamais...et prit sa main en pouffant, pour changer. C'est à ce moment là que la douuuce musique parvient aux oreilles et que la lumière illumine les deux âmes-sœurs ♥️ ahem...je n'ai pas dis la dernière phrase, on est d'accord ?!
Elle n'aurait pas voulu l'avouer, mais elle venait de passer un superbe moment. Elle reprit son souffle et se remit à rire. Du coup, elle dut une nouvelle fois reprendre son souffle.

"Waaaaaaah, si je m'étais attendue à ça ! Hum....c'était...sympa."

Elle le regarda, genre hyper sérieuse et...devinez quoi ? Elle éclata de rire. Si quelqu'un passait par là...ben...elle s'en ficherait en fait ! Sa fierté, elle l'avait mise à la poubelle depuis bien longtemps. Sans un mot, elle invita le pouffsoufle à le suivre, direction le dortoir serpentard, c'est bien ça ? Ça allait être amusant...une fois devant la porte, Marlene la poussa doucement et entra dans sa propre salle commune, un grand sourire sur les lèvres, elle se tourna vers Ludovic et dit :

"C'est magnifique, non ? Notre salle commune est la plus belle Cool"


Elle s'assura tout de même que personne n'était dans les parages, car si on s'apercevait que la préfète de serpentard avait fait entrer un poufsouffle dans la S.C, c'en était fini d'elle et de sa réputation ! Réputation de BG, bien évidemment. La jeune fille, voyant que la voie était libre, monta une à une les marches pour enfin arriver devant le dortoir des garçons. Ce n'était pas la première fois qu'elle y entrait, ça non....




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 15/08/2010
● MESSAGES : 246


MessageSujet: Re: BOUH ! Hein ? C'est pas Picott ? Microbe...{Microbe =D} Dim 10 Oct - 14:10

Et un et deux, et un et deux ♫♪ TOUUUURNER ! Et un et deux, et un et deux.. ♫♪

Une pensée pour sa mère qui l'avait traumatisé, étant petit, en l'obligeant à suivre des cours de danse qui pour la première fois depuis, ce révelaient utiles. Au moins, il ne marchait pas sur les pieds de la verte.

Encore quelques tours, quelques pas et hooop, et voilà !

La valse s'achevant, les deux compères reprenaient leurs souffles. Il avait accompli son gage, il était fier, et en plus, Marlène avait l'air de bien meilleur humeur que tout à l'heure. Elle riait même. Il attendit en souriant que son rire cesse mais elle le devança :

- Waaaaaaah, si je m'étais attendue à ça ! Hum....c'était...sympa.

- Oui.. C'était vraiment très sympa..

Bon, ok, il avait peut-être exagéré. ça n'avait pas été sympa : agréable, tout au plus, mais franchement.. Danser ! C'est pourri, non ?

Elle se remit à rire, lui aussi. Sans trop savoir pourquoi. Peut-être parcqu'il ne voulait rester à la regarder ? Oui, sûrement.

Marlène lui fit signe de la suivre, ce qu'il n'hésita pas un instant à faire. Quelques minutes, ils marchèrent cote à cote dans les couloirs, toujours sans dire mot. Ou peut être que si ? Il ne se souvenait plus bien. Quoiqu'il en soit, lorsqu'ils se trouvèrent devant la porte, Ludovic eut une soudaine appréhension : Il allait rentrer dans la salle commune des Serpentards ! Les Serpentard qui ne trouvaient en general rien de plus amusant que de martyriser les premières années jaunes. Les Serpentards, réputés pour leur méchanceté, les Serpentards qui détestaient les poufsouffles. Il allait rentrer là-baaa !

Lorsqu'elle le poussa à l'interieur, il réprima une grimace. Qu'est-ce que c'était MOCHE ! C'etait , c'était.. VERT ! C'était.. TERRIBLEMENT LAID . La salle commune des serpentards étant en sous-sol, aucune fenêtre aucun rayon de lumière naturelle ne parvenait à y pénétrer. Heureusement qu'il n'était pas claustrophobe ! Tout était pesant, lourd, glauque : les sculptures sur les murs, les chandeliers noirs et pas de la première fraicheur, les rideaux en velours, les gros fauteuils en cuir... C'était triste et sinistre, tout le contraire de celle de Poufsouffle, joyeuse, pleine de vie, de couleurs et de gâteau .


- C'est magnifique, non ? Notre salle commune est la plus belle Cool


Il hésita un instant et sourit jusqu'au oreilles :

- Ah oui ! Elle est super !


HUM HUM.

Il la suivit sur l'escalier qui montait sûrement jusqu'au dortoir des garçons, le coeur battant. Peut être qu'il aurait dût suivre le cours de défenses contre les forces du mal finalement ? Il avait comme l'impression que ça aurait put être utile..





ϟϟ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: BOUH ! Hein ? C'est pas Picott ? Microbe...{Microbe =D}

Revenir en haut Aller en bas

BOUH ! Hein ? C'est pas Picott ? Microbe...{Microbe =D}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A WINDOW TO THE PAST  :: 
LE CHÂTEAU
 :: 
LES ÉTAGES
 :: CINQUIÈME ÉTAGE :: LE PLACARD A BALAIS DU 5EME ETAGE
-