AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'm just Dead | Ambre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 24/07/2010
● MESSAGES : 202


MessageSujet: I'm just Dead | Ambre. Dim 22 Mai - 23:53

Elle était morte.

Juste, morte. Ce n'était que ça. Un mot ; cinq lettres. Et pourtant, elle était encore là pour les prononcer. Son corps était là, plus léger, mais il était là. Ses sens étaient encore en éveil. Du moins, presque tous. L’ouïe, la vue, et l'odorat. Mais le toucher...il allait bientôt être inexistant. Bientôt, elle ne pourrait plus rien sentir du bout de ses doigts, et elle ne pourrait plus être. Ses couleurs allaient devenir terne, tout deviendrait terne, sans joie. Et les émotions qu'elle pouvait encore ressentir s'envoleraient. Marlene ne serait plus qu'un fantôme, et rien d'autre. Il serait même presque étrange de lui donner un nom. Pourquoi? Parce qu'elle n'existait même plus, en quelques sortes. Oui, elle pouvait toujours fouler le sol, mais au fond, était-ce vraiment réel?
Elle ne parvenait pas à croire ce qui lui arrivait. Si ça lui arrivait vraiment. Elle avait vu cet éclair vert arriver vers elle, avec une extrême lenteur, elle avait senti ce coup dans sa poitrine, elle avait senti que son cœur s'arrêtait de battre et que tout autour d'elle s’effaçait...elle avait vu ces regards horrifiés, le regard de sa tueuse, et elle s'était doucement et tendrement laissé aller à la mort. Le repos éternel. Éternel? Il n'avait duré que quelques secondes. Du moins, c'était ce qu'elle avait ressenti. Mais lorsqu'elle s'était...réveillée, tout autour d'elle était sombre. Le silence avait pris possession de la grande salle où quelques instants plus tôt, un grand bal s'était déroulé en faveur du ministre. Et en faveur du bien. Mais très vite, le mal s'en était emparé et avait ôté la vie de pauvres innocents. Comme Liah. Comme Marlene. Comme...le ministre? Était-il encore en vie, après tout ça? La jeune fille s'était posée tant de questions. Elle s'était également demandée si elle était morte, ou en vie. Et puis elle avait remarqué quelque chose. Elle avait l'impression d'avoir été vidé, d'avoir perdu quelque chose...elle s'était levée et s'était sentie terriblement légère. Et alors, elle avait compris. Elle était bel et bien morte. A moitié. Marlene était un fantôme. Un fantôme...

C'était étrange. Et qu'est-ce que ça voulait dire, exactement? Elle pouvait toujours penser, voir, sentir, et même si bientôt, elle ne pourrait plus toucher, ça changeait, au final, si peu de choses. Enfin, c'était ce qu'il paraissait. Car en vérité, ce n'était pas si simple. Elle ne pouvait plus réellement penser à...à sa vie passée. Elle n'était pas peinée de revoir ce monde qu'elle avait eu tant de mal à aimer, elle ne ressentait, en fait, plus grand chose. C'était ça, la grande différence. Les émotions s'étaient envolées...non, le mot exact serait plutôt " estompées " . Ce qu'elle voyait, tous ces morts, ce sang, tout ça ne lui faisait pas peur, ça ne la dégoutait pas. Tout avait perdu de son mordant. C'était triste...mais elle allait passer son éternité ainsi.
Elle avait marché, longuement, jusqu'à sortir du ministère. L'air frais du soir l'avait envahi, avait envahi tout son être vide. Elle l'avait senti. C'était peut-être la dernière fois qu'elle pouvait ressentir un peu. Elle devait en profiter. Une soudaine envie de pleurer. Mais c'était impossible. Elle ne pouvait plus pleurer, plus jamais. Alors elle avait continué sa route, jusqu'au château. Qu'allait-elle y faire? Et ses amis?
Pour la première fois depuis sa mort, elle y pensa. Ses amis. Que devenaient-ils? Sans elle? Que ressentaient-ils? Un vide, une absence, un manque? Elle aurait voulu sentir une secousse dans son cœur, mais il n'était plus là. C'était fini. Et Kingsley...? On dit que l'amour le plus fort est celui qui persiste, même au delà de la mort. C'était vrai. Elle l'aimait encore. Mais elle ne pouvait pas ressentir véritablement cet amour. Elle savait simplement qu'elle l'aimerait toujours. Et ça lui suffisait.

Et puis, quelque chose de bizarre arriva. Marlene rencontre Ambre dans les couloirs. Ambre...depuis combien de temps ne l'avait-elle pas vu? Leur histoire était tout sauf simple. Elles avaient été amies. Simplement. Et puis, un jour, elles avaient simplement appris qu'elles faisaient parti de la même famille. Cette nouvelle avait choqué Marlene, à l'époque. Et des conflits s'en étaient suivis. Mais bien vite, leur amitié avait été renoué. Et voilà, elles en étaient là. Là, mais où? Ambre semblait tout aussi terne qu'elle...était-elle...

" Morte? "

Les mots étaient sortis tout seuls. Les premiers mots qu'elle prononça depuis...
Depuis sa mort.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 02/12/2010
● MESSAGES : 72


MessageSujet: Re: I'm just Dead | Ambre. Mar 24 Mai - 14:38




Morte. Ambre n'avait pas vraiment réalisé. Un instant, elle portait à ses lèvres le verre qu'elle avait à la main, et celui d'après, elle était morte. Elle y avait songé au moment où un froid horrible s'était engouffré dans sa gorge. Elle avait voulu y porter la main, pour vérifier qu'elle n'avait pas rêvé, mais ça avait été impossible. Elle n'avait pas pu esquisser le moindre mouvement, écroulée sur le sol. Et pourtant elle se sentait en vie. Enfin, plus vraiment. Elle pouvait toujours penser. Sentir. Entendre. Mais elle ne sentait plus rien. Le sol sous elle semblait s'être dérobé, ses cheveux dans son cou ne la chatouillaient plus comme quelques minutes auparavant. Ambre voulut se redresser, sans y parvenir. Peut être pouvait-elle déjà... Ouvrir les yeux. L'ancienne Gryffondor s'exécuta, écarquillant les yeux pour voir où elle se trouvait. Il n'y avait plus personne. Juste elle. Et il faisait froid. Ainsi, elle était morte. Curieusement, cela ne l'attristait pas, ne la faisait pas réagir, pour l'instant. Ambre ne réalisait pas encore. Et pourtant, elle aurait dû être terrifiée. Elle était morte. Assassinée. Devant un tas d'autres élèves de Poudlard, avec d'autres élèves de Poudlard. Qu'étaient-ils devenus ? Avaient-ils, eux, continué ? Où avaient-ils comme elle, survécut ?
Une vie éternelle ne l'enchantait pas, loin de là. Bien sûr, il y aurait quelques points positifs, au départ. "Cool, je peux traverser les murs, continuer à parler avec mon frère !" Mais il y avait aussi les points négatifs. Cependant, Ambre ne s'était jamais laissée abattre pas le négatif, et ce n'est pas en commençant sa vie de fantôme, sa vie de morte, qu'elle commencerait. Certes, elle était morte, mais elle n'allait pas en faire tout un plat. Elle devait déjà sortir du Ministère, le lieu lui était devenu insupportable. Quitte à hanter un lieu quelconque, elle choisirait Poudlard.
Ambre avançait, lentement, dans les couloirs. Elle devait déjà trouver la sortie, chose dont elle ne se souvenait plus. Elle ne s'arrêta que lorsqu'elle se retrouva face à un miroir, et contempla son reflet. Elle était fade. Avait perdu ses couleur. Et acquis une légère transparence. Et à sa gorge, une légère plaie grisâtre témoignait de la façon dont elle était morte. Égorgée. Charmant. Machinalement, elle arrangea une mèche de cheveux, sa robe. Heureusement qu'elle l'avait bien choisie, puisqu'elle la porterait éternellement. Ambre pouvait encore sentir les choses. Pour combien de temps, encore ? Elle effleura le miroir glacé du bout des doigts, et passa son chemin. Elle devait retourner à Poudlard. Elle y pensa, se demanda comment réagiraient les élèves. Les professeurs. Sa famille... Sa famille, qui devait être anéantie. Son frère, dont elle était si proche. Qui lui manquait déjà trop. Elle pourrait lui parler, de nouveau, mais lorsqu'il quitterait Poudlard ? De toute manière, elle n'avait pas à se projeter dans l'avenir, puisqu'elle n'en avait plus. Ni songer au passé, qui ne lui ferait que du mal... Quoi que, pourrait-elle encore ressentir les choses ?
Poudlard lui parut vide. Elle se sentait seule, avec ses questions, sa condition de.. morte, et Poudlard, froid, vide. Sur l'instant, elle aurait souhaité croiser quelqu'un, n'importe qui. Parler, qu'on la comprenne, qu'on la remarque. Qu'elle n'ait pas l'impression de rêver, qu'elle ait la preuve que tout n'était pas que dans son imagination. Curieusement, son souhait fut réalisé. Elle aperçut, plus loin, dans un couloir, une silhouette. Claire. Ambre ne la reconnut pas immédiatement, encore désorientée, mais il lui suffit d'un instant pour identifier la voix qui murmura un "Morte ?" qu'elle allait prononcer elle aussi. Marlene. Elle aussi.. ? Ambre écarquilla les yeux. Puis confirma, d'une voix presque inaudible.

- Morte.

Elle redressa la tête, contemplant son amie, sa cousine. Elles s'étaient fâchées, lorsqu'elles avaient apprit qu'elles faisaient partie de la même famille. Parce qu'à l'époque, elle n'appréciait pas sa famille, justement. Et elles s'étaient réconciliées. A présent, elles étaient mortes. Probablement au même moment. La Gryffondor, hésitante, chuchota :

- Comment... ? Enfin... Toi aussi, tu... Je... Quelle soirée, hein...



__________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 24/07/2010
● MESSAGES : 202


MessageSujet: Re: I'm just Dead | Ambre. Mer 25 Mai - 14:14

" Morte...comment... ? Enfin... Toi aussi, tu... Je... Quelle soirée, hein... "

Elle était perdue, certainement choquée - si c'était encore possible - de voir Marlene, sa cousine, un membre de sa famille, même éloignée, de voir qu'elle aussi, était morte. De voir qu'elle aussi allait perdre ses couleurs, de voir qu'elle aussi avait été assassiné de la plus horrible manière qui soit. Oui, cette soirée avait été abominable. Sans joie, même avant l'arrivée de ces êtres sombres et dépourvus de tous sentiments. La moitié des élèves présents ce soir là, se doutait du malaise. Ils se doutaient que cette nuit allait être bercée par les ténèbres, et la pensée qu'elle pouvait être la dernière leur caressait l'esprit. La jeune fille avait ressenti tout cela. Mais il était trop tard pour faire demi tour, pour s'éloigner d'une prison certaine. Elle avait simplement eut le temps de verser de douces larmes, une dernière fois. Elle avait simplement eut le temps de rejoindre sa meilleure amie, de la voir mourir, et de crier dans le noir, sur son corps sans vie. Un dernier regard, une vision d'horreur, de haine, et ce fut la fin. Pas de The End, juste un Avada Kedavra. Avait-elle eut le temps de penser à sa vie qui allait s'effondrer, tandis que l'éclair vert la faisait lentement sombrer? Oui. Elle avait vu ses parents, ses amis, Kingsley, Poudlard...et enfin, le vide.

Lorsqu'elle avait expiré, Ambre était-elle déjà morte? Marlene se demanda alors comment elle aurait réagi, si elle avait vu sa cousine pousser son dernier soupir, allongée dans son doux lit d'éternité, dans la mort. Aurait-elle crié, pleuré? Ce n'était plus le moment de se poser toutes ces questions. C'était fait. Elles étaient mortes. Malgré tout, elle voulait savoir comment. Qui.

" Quelle soirée, oui...notre dernière. Comment est-ce arrivé? Je ne t'ai même pas croisé... "

Et j'aurais aimé te dire que tu comptais beaucoup pour moi, parce que tu étais ma seule famille. Mais ces mots ne sortirent pas, pas pour l'instant. Elle ne pouvait s'empêcher de penser que si cette mangemorte n'avait pas mis fin à ses jours, elle serait sans doutes effondrée. Sans espoir. Sans Liah, sans Ambre. Si elle avait appris que sa " famille " était morte, aurait-elle mis fin à ses jours, de son plein gré? Aurait-elle était capable...de se suicider? Cette pensée lui fit peur. Elle pouvait décider de l'éloigner. De ne plus y penser. Alors, être un fantôme, c'était ça? Passer à travers les murs, et choisir d'éloigner la souffrance passé? Et qu'en serait-il de son éternité? Il ne s'agissait plus d'avenir. Il s'agissait bien d'éternité. Elle verrait tous ses anciens amis grandir et partir. Pour ne plus jamais revenir. Toujours cette sensation étrange que tout ce qui arrivait n'était pas réel. Elle se sentait comme dans un rêve. Elle était là, sans vraiment l'être ; c'était comme si elle ne décidait pas de ses gestes. On agit, sans savoir pourquoi, on sait, sans vraiment connaitre. La mort était alors un rêve éternel...

" Une mangemorte. Avec ce regard percé par la haine...elle a juste prononcer la formule, et lentement, je me suis effondrée. Tu sais... " Allez, continue. Ça ne te coute rien, rien n'a plus d'enjeu. Rien ne peut te soucier, à présent. " ...depuis que ce lien de sang nous unit...je ne t'ai jamais dis... "

Pourquoi était-ce si dur?





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 02/12/2010
● MESSAGES : 72


MessageSujet: Re: I'm just Dead | Ambre. Mer 25 Mai - 22:15



Si elle avait encore été en vie, Ambre en aurait eu les larmes aux yeux. Ainsi, Marlene était, elle aussi, morte. Combien de ceux qu'elles connaissaient avaient eux aussi été tués lors de cette soirée ? Et, combien avaient pu revenir sous la forme de fantôme ? Combien de leurs amis proches avaient été la victime d'un simple coup de baguette amusé d'un Mangemort ? La jeune fille sentit son coeur se serrer. Elle n'avait même pas voulu aller à cette soirée. Mauvais pressentiment, qui finalement s'était révélé juste. On ne peut plus juste. Le dernier souvenir que la Gryffondor conservait de la soirée était le regard assombri de folie qui avait croisé le sien, avant que l'homme, dont elle ne connaissait pas le nom, l'égorge d'un simple geste du bras. Fichue magie... Comment pouvait-on permettre ainsi qu'il existe de tels sorts ? Un mot, et l'on ôtait la vie. Effrayant, quand on y pensait. Et dit ainsi, ça n'avait l'air que d'un geste anodin. Ambre avait parfaitement conscience que sa mort n'était qu'une de plus dans celles qu'avaient commises le Mangemort, et pourtant, elle aurait espéré, souhaité ardemment qu'il le regrette, que les remords le rongent au plus profond de lui-même jusqu'à l'en rendre fou. Habituellement, elle n'aimait pas faire de mal. Mais là, il s'agissait de sa mort. Sa vie lui avait été enlevée d'un geste, comme s'il jouait.
Elle cligna un instant des yeux, réintégrant l'instant présent. Marlene était toujours face à elle, et elle lui offrit un faible sourire, dans une vaine tentative de paraître assurée. Ou peut-être pour rassurer, en quelques sortes, sa cousine. A présent, elle serait son unique famille pour l'éternité, et penser cela l'effrayait. Et lui plaisait en même temps. Une cousine éternelle... Ca le faisait. Elle lui demandait comment c'était arrivé. Ambre revit le regard sombre, et la seconde où elle avait ce senti cet horrible froid. Puis plus rien.

- Je... Un Mangemort... Il m'a... égorgée, je crois. Enfin, il m'a regardée, et il avait l'air complètement dingue... Il avait Fraise avec lui, et je me suis dit qu'il fallait que les Aurors fassent quelque chose, puis la seconde suivante, j'étais morte.

Inconsciemment, elle avait porté une main devenue presque translucide à sa gorge, où la marque grise subsistait sûrement. Elle ressentait encore cet étrange froid. Se sentait flotter. Un instant, elle fut tentée de demander à son amie si elle aussi ressentait tout cela, mais se ravisa. Elles auraient le temps ensuite, pour les questions. "Toi aussi, ça te fait ça ? Un truc de fantômes, sûrement...". Il leur faudrait sûrement peu de temps pour devenir incollables... Elles avait l'éternité pour ça.
Ambre lança un regard chargé de tristesse à Marlene lorsqu'elle lui parla de sa mort. Elle aussi, une mangemorte... Comment pouvait-on devenir ainsi ? Tuer sans aucun scrupules ? Ils devaient réellement avoir vécut de terribles choses... Les paroles suivantes de Marlene la firent revenir sur terre.

- ... Oui ?

Marlene avait l'air indécise, Ambre était vaguement inquiète. Elle se rapprocha doucement d'elle, sans savoir quoi ajouter pour l'encourager à parler, quelle que soit la chose qu'elle veuille lui dire. D'un côté, elles avaient le temps...


__________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 24/07/2010
● MESSAGES : 202


MessageSujet: Re: I'm just Dead | Ambre. Ven 27 Mai - 17:13

" Je... Un Mangemort... Il m'a... égorgée, je crois. Enfin, il m'a regardée, et il avait l'air complètement dingue... Il avait Fraise avec lui, et je me suis dit qu'il fallait que les Aurors fassent quelque chose, puis la seconde suivante, j'étais morte. "

Oui, ces personnes là étaient folles. Ces personnes là pensaient pouvoir tuer sans rien regretter, sans conséquences sur eux, sur leur cœur ; parce que chez eux, tout était froid, tout n'était que poussière. Pourquoi devenaient-elles ainsi? Parfois, il s'agissait d'une trop grande souffrance qu'elles souhaitaient éradiquer, en faisait souffrir les autres, en faisant souffrir le monde parce qu'elles détestaient ce monde. Et pour d'autre, c'était un choix. Un choix terrible. Certaines personnes naissaient pour faire le mal...ou plutôt, elles naissaient pour apprendre le mal. On les forçait à aimer les ténèbres. Ces personnes là n'avaient pas eu la force de lutter, pour un monde meilleur, pour une vie meilleure, pour devenir quelqu'un de meilleur...la folie leur faisait perdre la raison. Marlene éprouvait parfois une certaine compassion pour eux...mais dès lors qu'elle voyait ces immondes créatures, ces chiens du Lord retirer une vie, rire de la mort, jubiler sur la souffrance, alors, elle n'éprouvait plus que du dégout, de la peur.
Et si elle était devenue ainsi? Et si elle n'avait pas eu le courage de se relever, si elle n'avait pas pu ouvrir les yeux à temps? Et si...avec des si, elle pourrait refaire entièrement sa vie. Avec des si, elle ne serait pas morte. On ne peut pas passer sa vie à regretter nos actes passés, on ne peut pas passer sa vie à penser qu'on aurait pu avoir une meilleure vie, qu'on aurait du faire ci ou ça...car si on le fait, alors, nous n'avons plus de vie. Plus rien. Nous sommes vides.

Marlene ne regrettait plus rien. Et puis, de toutes manières, c'était trop tard. Elle était morte. Morte. Et elle allait " vivre " dans ce château pour toujours. Au fond, n'était-ce pas merveilleux? Ce château, elle l'aimait tant, et même si un jour, il aurait fallu prendre son envol, le quitter, elle ne s'était jamais avoué qu'elle aurait aimé y rester...ne jamais partir. Son rêve était devenu réalité...
Et elle ne serait jamais seule. Ambre était là. Elle serait toujours là. Ce mot allait faire partie de sa mort...toujours.

" ...Oui? "


Elle devait lui dire. Bien sur, elles avaient le temps, le temps de se parler. Mais elle voulait prononcer ces mots avec toute l'émotion qui lui restait. Et peut-être verser une larme, une seule, pour la dernière fois? Oh, comme elle le voulait ! Sentir ces perles couler sur ses joues, se sentir vivre, avant de devenir totalement morte. Un petit diamant d’eau se posa au coin de ses yeux, sans tomber. Elle devait lui dire. Maintenant.

" Je…j’ai été conne. Vraiment. J’avait honte de ce qui nous liait, mais par dessus tout, j’avais peur…et finalement, je ne t’ai jamais dis ce que j’en pensais. Tu étais…tu es ma seule famille. Et tu comptes énormément pour moi. "

C'était dit. Une partie de ce qui lui restait encore à dire. Parce qu'il y avait tant de paroles qu'elle n'avait jamais prononcées, alors qu'elle le voulait...elle n'en avait pas eu le courage à temps. Et là, devant Ambre, elle sentait ce courage monter, au fur et à mesure qu'elle lui avouait tout. Il n'était peut-être pas trop tard, après tout...
Le ciel lui avait donné une seconde chance. Elle ne devait pas laisser passer cela. Non, elle n'avait plus de vie ; non, elle ne pourrait plus manger, boire, courir pieds nus dans l'herbe, ressentir. Mais elle était là. Et c'était déjà magique.

" On est mortes, mais nous avons encore tellement de choses à accomplir...être un fantôme peut s'avérer...avoir de bons côtés. Nous avons l'éternité devant nous. "




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 02/12/2010
● MESSAGES : 72


MessageSujet: Re: I'm just Dead | Ambre. Ven 3 Juin - 18:14



Ambre observait Marlene, sans vraiment la voir. A la fois parce qu'elle était perdue dans ses pensées, et parce que toutes perdaient peu à peu leurs couleurs pour prendre la forme classique d'un fantôme : un étrange camaïeu de gris transparents. Ambre devinait même que la plaie à sa gorge devenait de plus en plus marquée, prenant la teinte d'un gris sombre qui lui déplairait sûrement. Elle n'avait pas le choix, c'était comme avoir un nez trop long où des cheveux pas assez raides : on devait s'y faire. Son amie semblait hésiter. Réfléchir, puis vouloir lui parler pour finalement se raviser. Sans vouloir l'avouer, la Gryffondor s'impatientait. Une larme, étrange, différente de celles qu'elle avait l'habitude de voir, fit son apparition au coin de l'oeil de Marlene. Ambre ouvrit la bouche pour l'interroger, mais elle prit la parole au même instant, la coupant dans son élan.

" Je…j’ai été conne. Vraiment. J’avait honte de ce qui nous liait, mais par dessus tout, j’avais peur…et finalement, je ne t’ai jamais dis ce que j’en pensais. Tu étais…tu es ma seule famille. Et tu comptes énormément pour moi. "

Étrangement, Ambre pensa que c'était finalement une bonne chose que d'avoir finie en fantôme. Si elles n'étaient pas mortes, et revenue sous cette forme, se seraient-elles dit ce que venait de lui avouer Marlene ? Elles profitaient de leurs derniers instants, ceux où elles pourraient encore ressentir à fond, car après il ne resterait plus que des esquisses, des ombres de sentiments. Elles s'accordaient l'une et l'autre ce moment. Ambre esquissa un faible sourire, plus nerveux qu'autre chose.

- Je me doute que... Ca nous a toutes les deux surprises, on a été connes toutes les deux. Je suis heureuse d'être ta famille, que tu fasses partie de la mienne, parce que tu comptes aussi beaucoup pour moi. Et je suis heureuse que ça soit avec toi que je reste pour toujours, vraiment.

Maladroite, mais sincère, c'était ce qui comptait, non ? Elle n'avait jamais été douée pour les jolies phrases, les aveux, les sentiments, ce genre de choses. Mais au moins, elle avait réussi à la dire. Mal, sûrement, parce que ses mots n'avaient rien de beau, rien de touchant, ils étaient comme elle, maladroits, carrés, chaotiques. Rien de plus, mais cela lui suffisait.

- On est mortes, oui. C'est... drôle, de dire ça. Mais je suis sûre qu'on trouvera des bons côtés, des tas de bons côtés. On pourra... faire ce qu'on veut, et découvrir Poudlard comme personne ne le découvrira. Faire des rencontres, ce genre de choses. Et faire peur aux premières années, aussi.


__________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 24/07/2010
● MESSAGES : 202


MessageSujet: Re: I'm just Dead | Ambre. Sam 4 Juin - 18:33

" Je me doute que... Ça nous a toutes les deux surprises, on a été connes toutes les deux. Je suis heureuse d'être ta famille, que tu fasses partie de la mienne, parce que tu comptes aussi beaucoup pour moi. Et je suis heureuse que ça soit avec toi que je reste pour toujours, vraiment. "

Marlene sourit. Il était un peu plus " vrai " que les autres. Plus...sincère? Elle aurait tant voulu la prendre dans ses bras...mais la seule chose qu'elle pouvait faire, c'était continuer à pleurer ou sourire. Ce qu'elle faisait. La jeune fille resta en silence quelques instants, regardant sa cousine, sa famille, son amie. Elle aussi devait être émue, un peu désorientée. C'était normal. Mais la mort ne les arrêterait pas, jamais. Elles s'habitueraient, le temps efface les maux, et du temps, Dieu sait combien elles en avaient. Et elles verraient que cette mort, cette forme de fantôme, leur offriraient des possibilités presque infinies. Elles n'avaient plus besoin de sentir, de toucher, de manger ! Elles pouvaient essayer d'autres choses. Même si c'était difficile à admettre, elles s'amuseraient surement beaucoup. Être un fantôme, ça s'apprend.

" On est mortes, oui. C'est... drôle, de dire ça. Mais je suis sûre qu'on trouvera des bons côtés, des tas de bons côtés. On pourra... faire ce qu'on veut, et découvrir Poudlard comme personne ne le découvrira. Faire des rencontres, ce genre de choses. Et faire peur aux premières années, aussi. "


En effet, c'était...drôle. Combien de personnes pouvaient le dire? Très peu ! Dans Poudlard, au final, il n'y avait pas beaucoup de fantômes...il y avait Mimi, Nick, Peeves - lui, mieux valait ne pas s'en approcher - ...parmi les plus connus ; les autres n'étaient pas très important. Disons qu'ils faisaient tapisserie, ils faisaient simplement parti du décor. Découvrir Poudlard une seconde fois, avec un regard différent...oui, oui, ça lui plaisait ! Elle avait envie...envie de découvertes, d'aventures. Elle savait qu'elle ne pourrait plus se mettre en danger, ni ressentir cette adrénaline si forte qu'elle donne des ailes...mais tant pis, elle ressentait malgré tout une pointe d'excitation, un doux désir...mais avant tout ça, elle voulait faire une chose. Elle voulait retourner au ministère, pour voir une dernière fois tous ces corps entassés, qui seraient emportés et enterrés le lendemain matin, à l'aube. Pourquoi? Allez savoir...elle le souhaitait de tout cœur, voilà tout. Et elle voulait...elle voulait voir si sa meilleure amie, si Liah était là, si son corps était inerte, froid, ou si il y avait un espoir qu'elle revienne, elle aussi, sous la forme d'un fantôme. Si elle n'était plus à l'endroit où elle avait été tué, alors, elle se donnerait le droit d'espérer. Le droit de l'attendre. Qui sait...elle pouvait même être là bas, déjà sous la forme d'un fantôme !

" Des bons cotés, oui...et nous pourrons même pénétrer dans la forêt interdite sans rien risquer ! La mort nous offre une seconde chance. Saisissons là. Et là, vivante, j'aurais ri en disant ça ! "

Elle ne put se contenter, encore une fois, que d'un sourire. Mais les souvenirs d'Ambre lui permettraient de la voir, en train de rire. Comme avant. Qu'allaient-elles bien pouvoir faire, là, maintenant? Ah oui...le ministère. Les fantômes ont Alzheimer...? L'ancienne serpentard fit mine de prendre la main de son amie et lui dit :

" Viens, il y a une chose que je dois faire. Là bas... "

Elle comprendrait, bien sur. Elles sortirent donc du château, et furent " surprises " par la pluie, qui tombaient violemment. Enfin, elles en avaient l'impression. Marlene adorait la pluie. Vivante, elle passait parfois des heures entières sous la pluie, se fichant d'attraper froid, d'avoir les cheveux dévastés ; elle aimait cette sensation de froid et de bien être qu'elle éprouvait...lorsqu'elle était sous ce manteau d'eau, elle éprouvait une liberté immense et se sentait légère. Et c'était comme si elle retrouvait un peu d'insouciance, car, enfant, elle aimait également sauter dans les flaques, mouillant ses affaires et les couvrant de boue. C'était tellement...tellement revigorant.

Et maintenant, que ressentait-elle? La pluie la chatouillait, elle parcourait son corps vide, sans la mouiller. C'était assez agréable. Elle parut soulagée. Les deux jeunes files parcoururent le chemin qui menait au ministère...comme il paraissait long ! Elles arrivèrent au bout d'une vingtaine de minutes. Devant le ministère, Marlene versa une larme, encore. Le lieu de sa mort...de leur mort...il fallait entrer. Il était tard, et à cette heure ci, il n'y avait encore personne. C'était le calme plat. Elles entrèrent en traversant les murs - avec un peu de mal, d'ailleurs...il était encore un peu tôt pour ça ! - et arrivèrent devant cette même scène...une scène morbide, où des corps étaient presque entassés...sans vie. Liah, où était-elle?

" J'espère qu'elle n'est pas là... " chuchota-t-elle, pleine d'espoir. Puis, se tournant vers sa cousine, elle dit " tu la connaissais? Liah... "




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: I'm just Dead | Ambre.

Revenir en haut Aller en bas

I'm just Dead | Ambre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A WINDOW TO THE PAST  :: 
ANGLETERRE
 :: 
LONDRES
 :: LE SIÈGE DU MINISTÈRE DE LA MAGIE :: Entrée des Visiteurs
-