AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Viens contre moi, près des autres j'ai froid { Alec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 04/08/2010
● MESSAGES : 64


MessageSujet: Viens contre moi, près des autres j'ai froid { Alec Sam 21 Mai - 3:22

Viens contre moi, près des autres j'ai froid



    Elle le regardait discrètement, ignorant qu'il faisait de même. Si beau, si calme. Elle si instable et fragile. Comme si à tout moment, le cours des choses pouvait être renversé.

    Ils s'était bien éloignés de la ville et s'enfonçaient profondément dans les champs de Pré-Au-Lard. Le soleil brillait et réchauffait leurs corps. Aaron portait un petit short de jean et un débardeur blanc. Rien de provoquant pour une fois, des vêtements classiques. Ses yeux étaient dénués de maquillage. Avec lui, elle pouvait être elle même, avec lui elle le souhaitait. Juste, elle. Il était parvenu à la convaincre qu'il appréciait pour ce qu'elle était.

    Encore ce jour là elle se demandait pourquoi un garçon si parfait à ses yeux, accordait du temps à la pauvre fille qu'elle était. Mais elle en était plus que ravie. Elle se sentait presque, réellement heureuse. Elle l'était peut être en sa compagnie après tout.

    Ils marchaient, simplement. Les mots n'étaient même pas nécessaires. Elle avait simplement besoin de sa présence. Juste pour elle. Ici, loin de tout. Un sentiment de sécurité. Alec était sien pour la journée. Et rien ne lui arriverait puisqu'il était à ses côtés. Elle lui aurait bien pris la main, mais s'en empêchait.

    Elle se découvrait si calme à son côté, douce, souriante. La chaleur ambiante, et celle qui émanait de son ami la comblèrent. Elle était comme une joyeuse enfant, et non comme l'horrible Serpentard qu'elle était aux yeux des autres.

    Ils traversaient une plaine, elle se jeta par terre sans prévenir pour se rouler dans l'herbe. Trouvant ça très amusant, bien que puérile, elle se releva à moitié et attrapa la main de son ami. Elle tira de toute sa maigre force pour le faire tomber à ses côtés mais il eut le temps de poser la guitare qu'il avait emporté avant de prétendre s’effondrer grâce à ses petites mains trop faibles. Elle se rua sur lui pour lui chatouiller les côtes en riant faiblement, il n'en fallait pas plus, ça devait être ça, le bonheur.






Qui cherche le plaisir ne trouve que des chaînes.




Dernière édition par Aaron Thibault le Sam 28 Mai - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 29/03/2011
● MESSAGES : 36


MessageSujet: Re: Viens contre moi, près des autres j'ai froid { Alec Sam 21 Mai - 18:09

La liberté, l'errance, l'insouciance et le soleil. Autant de bon points réunis se devaient d'être clôturés en grande pompe, et ce fut le cas. En effet, dans ce contexte idyllique s'ajoutait plusieurs choses. La nature pour commencer, qui occupait tout le champ de vision du jeune tahitien, pour son plus grand bonheur. La musique ensuite, car le jeune homme avait penser à prendre sa guitare avec lui lors de cette balade. Une balade oui, mais pas tout seul, car à cela venait s'ajouter la touche finale de ce magnifique tableau. Il avait réservé sa journée pour elle, ou plutot c'était elle qui l'avait fait pour lui. Disparaissant dans les alentours de Pré-Au-Lard, Aaron et Alec s'étaient éclipsés du village de détente des sorciers pour se rendre dans un espace plus tranquille, plus vert, à l'abris des regards...

Marchant à faible allure, une main dans la poche et l'autre tenant le manche de sa guitare, elle même posée sur son épaule, une petite tige d'herbe dur coincé entre ces lèvres, le jeune tahitien avançait paisiblement aux côtés d'Aaron, tout deux perdu dans leurs pensées. Habillé lui aussi sobrement, il revêtissait un t-shirt noir sans manche à grand col, surmonté d'une fine chemise à carreaux rouge, ainsi qu'un jean troué et délavé, remonté jusqu'aux genoux. Le beau temps permettait de se faire tellement plaisir au niveau vestimentaire... et les deux adolescents ne s'en privaient pas.

Arrivant finalement sur une plaine, Alec put observer l'élan d'envie et d'humeur de sa compagne. Ça lui faisait plaisir de la voir comme ça, devant très peu d'autres personne elle aurait osée faire ceci. Mais devant lui, ça n'avait aucune importance, et il aimait ça. C'est à peine relevée qu'Aaron le saisit par la main et l'entraina vers le sol. Pris de surprise, Alec trouva néanmoins le temps de poser sa guitare et de se laisse ensuite tomber aux côtés de la jeune fille. Arrivé au sol, celle-ci l'attaque à coup de chatouille. Cependant le tahitien était loin d'être le premier à se laisser faire, aussi contre-attaqua t-il de suite.

Rusé et pas gêné pour un sous, Alec repris la même cible que celle d'Aaron, à savoir les côtes de la jeune fille, mais il glissa ensuite une de ces mains sous le débardeur de la verte et argent pour plus d'efficacité. Riant lui aussi à son tour, et voyant son "adversaire" un peu désemparé, il repris le dessus en bloquant les deux mains de Aaron avec les siennes et les plaqua contre le sol. Enfin, il parcourut le visage encore tout émoustillé de sa conjointe de son regard serein. On peut dire que ça commençais bien.


"Et ben, je t'avais pourtant dit de ne pas jouer à ça avec moi nan? C'est toujours moi qui gagne!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 04/08/2010
● MESSAGES : 64


MessageSujet: Re: Viens contre moi, près des autres j'ai froid { Alec Sam 28 Mai - 19:02

    Des champs tout autour. Ils seraient certainement tranquilles toute la journée. Le soleil brillait sur leurs corps, réchauffant leur peau, brillant doucement dans les cheveux bruns de la jeune femme. Ses deux sources de joie et de chaleur s'offraient à elle ce jour là. Le soleil bien sûr, et cet ami si cher. Un léger vent leur apportait un air frais et appréciable.

    Un sourire franc et massif sur le visage espiègle de la petite vipère. Un rire d'enfant qu'il était le seul à pouvoir entendre. Et même, personne le croirait, des joues légèrement rosées lorsqu'il passa ses mains sous son débardeur.

    Très chatouilleuse, elle rit fort et tenta de s'échapper en remuant dans tous les sens. Un " noooon arrête " de désespoir se fit même entendre entre deux éclats de rire. Il se releva légèrement et bloqua sans mal ses mains sur l'herbe. Elle gémit faiblement , d'un petit son plus mignon que rageur. Et se mordit la lèvre alors qu'elle souriait toujours. Elle aurait aimé qu'il ne prenne pas conscience de la légère teinte qu'avaient pris ses joues. Son visage naturellement très pâle la trahit néanmoins, elle en fut certaine. Alors elle pencha la tête sur le côté, la mine se voulant boudeuse.

    - C'est pas du juste ! Lâcha-t-elle avec une voix de petite fille grincheuse. Lâche moi ou je boude.

    Elle ramena son visage qui trahissait son amusement à la vue du tahitien. Elle émit un petit rire mais n'allait certainement pas s'avouer vaincue. Puisqu'il bloquait ses mains, elle se défendrait avec ses jambes. En un geste vif, elle entoura sa taille de ses jambes dénudées. Mais ce geste était assez inutile, il n'avait que pour but d’impressionner son ami, ou de le déranger. Elle se retrouvait à présent accrochée à lui en gémissant...


    - Lâche moiii !

    Mais elle riait. A vrai dire, aux côtés d'Alec, elle n'en pouvait s'en empêcher. Bien sûr, elle avait en tête une technique qui désarçonnerait certainement le Serdaigle. Son visage était proche , elle n'aurait qu'à approcher légèrement le sien en relevant la tête.

    - Je te conseille de me relâcher ou je ...

    Une fois de plus, elle se mordit la lèvre, ses yeux s'attardèrent un instant sur ses lèvres avant de retourner dans les siens. Elle arqua un sourcil d'un air malicieux.







Qui cherche le plaisir ne trouve que des chaînes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Viens contre moi, près des autres j'ai froid { Alec

Revenir en haut Aller en bas

Viens contre moi, près des autres j'ai froid { Alec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A WINDOW TO THE PAST  :: 
ANGLETERRE
 :: 
PRE-AU-LARD
 :: L'EXTÉRIEUR DE PRÉ-AU-LARD :: COLLINES
-