AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je l'aurais un jour, je l'aurais... [Pv Mumus <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 16/01/2011
● MESSAGES : 37


MessageSujet: Je l'aurais un jour, je l'aurais... [Pv Mumus <3] Dim 8 Mai - 0:47

Il était environ.... presque minuit à ma montre, autrement couvre feu dépasser. Une fois de plus je faisais une escapade nocturne dans le parc, histoire de me fatiguer suffisemment pour réussir à trouver le sommeil ne serait-ce qu'une demi-heure avant le lever du jour.

En arrivant dans le parc je levais la tête vers le ciel et vis que la lune était presque pleine, c'est réellement magnifique, et j'avais même envie de passer la prochaine pleine lune à faire du camping sauvage dans le parc, bien entendu à l'abris des regards pour ne pas être collé, mais c'était diablement tentant.

Après avoir courru un petit moment et me retrouvé aussi trempé qu'après une heure de sport je me trouvais prêt du saule cogneur. Cet arbre m'énervais, il me faisait penser à l'un de ses types se croyant imbatable, et dans un pur délire venu de Merlin sait où, j'entamais quelques choses qui pouvait ressembler à une danse avec ses branches, sauf que le but du jeu était de ne pas me faire écraser par les larges noeux composant ses branches.

Rater, et encore rater.... aller viens ici, viens chercher le bon clou...mais tu sais pas visé ma parole arbre à noeux...!

Oui je parlai à un arbre, il n'y a plus de doute quand à ma santé mentale, je suis totalement et définitivement maboule. J'étais tellement occupé dans mon petit jeu que je ne vis pas une personne arrivé derrière moi, j'avais réussi à me mettre à califourchon sur une branche de l'arbre fou et était trop concentrer à ne pas me faire éjecter plutôt qu'autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 02/05/2011
● MESSAGES : 21


MessageSujet: Re: Je l'aurais un jour, je l'aurais... [Pv Mumus <3] Lun 9 Mai - 0:06

    Remus, allongé sur son lit à baldaquin, dans le dortoir des rouges et ors, ne parvenait pas à s'endormir. La pleine lune était dans deux jours. Et depuis déjà quatre jours, il ne pouvait dormir. En bon lycan, il vivait la nuit, et durant la semaine précédent la pleine lune, il ne pouvait rien faire contre ce trait de caractère impossible à dompter. Il apparaissait donc maussade, fatigué la journée et s'énervait pour tout et rien. Les frasques de James et Sirius l'agaçaient, contrairement à l'ordinaire où ça le faisait sourire. Il était moins attentif en cours et rien que le fait de devoir supporter les bruits dans les couloirs l'exaspéraient au plus haut point. Son ouïe fine ne tolérait pas un brouhaha aussi important. Il se retourna sur son oreiller, essayant de faire taire ses envies d'air frais. Le lendemain, il avait un devoir pratique en potion et il ne tenait absolument pas à le louper. A l'approche des BUSES, les professeurs devenaient de plus en plus exigeants, au plus grand désespoir de tous les élèves. Il entendit le ronflement de Peter, à sa gauche. James et Sirius dormaient sagement dans leurs lits respectifs, oui, étonnant n'est ce pas ? Ils avaient eut une semaine épouvantable entre les cours et, pour eux, les entrainements de Quiditch de plus en plus intensifs. Les ronflements de Queudver devenaient de plus en plus dérangeants et, exaspéré, Lupin se glissa hors de ses couvertures. Essayant de ne pas faire grincer le parquet, il poussa la porte du dortoir qui se referma silencieusement après son passage. Il descendit les escaliers en colimaçon et se retrouva dans la salle commune des Gryffons, silencieuse et seulement illuminée par quelques bougies. Il crut voir un elfe au fond de la pièce, derrière les poufs, mais n'en tint pas compte. Il s'installa devant le feu aux braises rougeâtre de la cheminée et ouvrit son manuel de Potion qu'il avait pris sur sa table de nuit. L'esprit ailleurs, il finit par se rendre compte qu'il lisait la même ligne depuis quelques minutes. Il soupira encore et referma le livre dans un bruit sec. Ne pas trouver le sommeil était un fait déjà très agaçant, surtout lorsqu'une longue journée l'attendait le lendemain. Mais ne pas pouvoir, de surcroit, réviser pour cette fameuse journée était une réelle source d'énervement et de frustration. Il se leva, et se dirigea vers le trou menant au portrait de la Grosse Dame. Son pied heurta alors un fauteuil et il jura bruyamment. Il fit un moulinet avec sa baguette qui fit apparaitre une boule de lumière à son extrémité. Soit, ça n'est pas ce soir qu'il respecterait le règlement. Une entorse de plus. Et dire qu'il grondait James et Sirius pour leurs frasques et leurs nombreuses excursions nocturnes ! La Grosse Dame lui ouvrit le passage mais, outrée, lança des cris de protestations. "Par la barbe de Merlin, ill est plus de minuit, jeune homme !" lui lança-t-elle à plusieurs reprises, d'une voix ensommeillée. Il s'éloigna rapidement, faisant taire les cris du tableau. Il ne voulait pas tomber sur Picott, ou sur un professeur. Il emprunta alors un des multiples raccourcis peu connu des élèves et se retrouva au deuxième étage en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Il descendit alors les escaliers restant, et passa devant le bureau de Picott le plus discrètement possible. Grâce aux autres Maraudeurs, il avait appris à éviter Picott, et c'était fort utile, il s'en rendait bien compte. Il inspira alors une longue bouffée d'air frais. Même si l'été approchait à Poudlard, les nuits restaient fraiches, au plus grand plaisir du jeune Lupin qui trouvait la chaleur bien trop oppressante à son gout. Il entendit quelques gloussements à sa gauche et tourna la tête. Un jeune couple s'embrassait langoureusement. Détournant la tête, il fit quelques pas rapides et s'éloigna du sentiers. Il était tellement simple de détourner la surveillance de Picott... Il se dirigea vers le seul endroit où il était plausible qu'il se retrouva seul. Un endroit qu'il détestait. Le Saule Cogneur. C'était le seul endroit dans tout Poudlard qu'il haïssait. Le seul endroit qui le ramenait à la réalité, à ce qu'il était. Un monstre. Il jeta un coup d’œil par dessus son épaule. C'était presque la pleine lune. Il sentit un fourmillement au creux de son estomac et secoua la tête nerveusement. Pas ce soir, pas ce soir ! Ça n'était pas ce soir, il le savait pertinemment. La bruine qui entourait le château humidifiait désagréablement ses vêtements, sensation qu'il sentait se décupler à mesure qu'il se rapprochait de l'arbre. Mais dans le fond, cet arbre, n'était-il pas comme lui ? Un monstre cachant un lourd secret ? James aurait rit de la ressemblance, mais lui ne s'en réjouissait pas le moins du monde. A son approche, l'arbre semblait s'être apaisé, offrant un court répit à quiconque trainait dans les parages, ses branches ne s'agitant plus dans tous les sens. Il s'approcha du tronc et s'y adossa avant de se laisser glisser sur le sol humide. L'arbre était comme lui, dompté à certains moments, mais contrôlé par la rage à d'autres. Il entendit soudain une voix et leva la tête, la surprise le clouant sur place. Une...personne s'agrippait à l'une des branches de l'arbre qui avait recommencé son ballet infernal. Lupin haussa les sourcils, ne sachant trop quoi faire ni dire. Il leva alors les yeux vers la silhouette, quelques mètres au dessus de sa tête et lança, plus pour lui que pour l'autre personne :

    -Il n'est pas de bonne humeur ce soir. Mieux vaut descendre, dieu sait qu'il a déjà fait beaucoup de dégâts...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 16/01/2011
● MESSAGES : 37


MessageSujet: Re: Je l'aurais un jour, je l'aurais... [Pv Mumus <3] Mer 11 Mai - 13:15

-Il n'est pas de bonne humeur ce soir. Mieux vaut descendre, dieu sait qu'il a déjà fait beaucoup de dégâts...

Hein? Je relevais la tête cherchant l'origine de la voix que je venais d'entendre et sortit en premier lieu une énormité.

Mince je deviens fou, j'ai entendu le saule cogneur me parler !!

Un mouvement brutal des branches me fit lacher prise et attérir très élégamment sur mon postérieur, face à Remus. Ah donc ce n'était pas une hallucination auditive, merci Merlin chéri d'amour à son garçon !! Euh oui bref passons !!

Tiens salut Remus, figure toi que pendant un instant j'ai cru que l'arbre me parlais. Mais qu'est ce que tu fais ici à cette heure? C'est rare de te voir dehors une fois le couvre-feu passé. C'est plutôt innatendu je dois dire.

Je venais aussi me caller contre l'arbre, après tout il faisait ce qu'il voulait et je n'étais certainement pas le mieux placer pour lui dire quoi faire.

Sentant un certain bout de tissus glisser de mon visage je le resserrai en le montant à sa place correcte, c'est pas qu'il fait chaud la dessous mais un peu.




[hj: désolé réponse courte, mais les révisions me font du bourrage de crâne T_T"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Je l'aurais un jour, je l'aurais... [Pv Mumus <3]

Revenir en haut Aller en bas

Je l'aurais un jour, je l'aurais... [Pv Mumus <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A WINDOW TO THE PAST  :: 
EXTERIEUR DU CHÂTEAU
 :: 
LE PARC
 :: SAULE COGNEUR
-