AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ava – a green diary hidden under the bed

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 28/04/2011
● MESSAGES : 97


MessageSujet: ava – a green diary hidden under the bed Ven 6 Mai - 15:39




ava eleanor jane katie woodward

Un journal. Voila ce que tu es. Et c'est pourquoi je suis désolée de t'annoncer que tu vas passer le reste de ta vie caché des autres. Pour l'instant, je te cache sous mon lit. Dans une boite à chaussures, en dessous des dites chaussures (si tu veux savoir, ce sont des grosses bottes en cuir avec un revers en fourrure ; des horreurs que je n'ai jamais portées). Je sais bien que ce n'est pas une vie - en même temps, en as-tu vraiment une ? - pour un si beau carnet en cuir vert, avec des fleurs dorées dessus. Tu es si beau que j'ai envie de te montrer à tout le monde... Mais c'est toi que j'ai désigné comme mon journal. Donc tu vas rester caché... Désolée.

– Ava.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 28/04/2011
● MESSAGES : 97


MessageSujet: Re: ava – a green diary hidden under the bed Lun 9 Mai - 12:59




enfance à birmingham

Je suis née le 17 mai 1959 à Birmingham. Ma mère, Cheryl Bannon, et mon père, Paul Woodward, avaient déjà une fille ; Jade. Et Jade, qui s'avéra par la suite être ma suite - enfin, non, elle l'était déjà avant - m'a toujours détestée. Elle a toujours pensé que j'étais une voleuse. Enfin passons. Mes parents m'ont toujours adorée, et ont quelque peu délaissée Jade. J'ai toujours eu ce que je voulais en simplement le demandant, alors qu'elle devait faire des efforts. Avec du recul, c'est vrai que si j'avais été Jade, j'aurais eu la même réaction. Jusqu'à mes 4 ans, j'ai eu la belle vie : poupée, peluches, et goûters d'anniversaires en tout genre. Et puis mes parents ont décidé qu'il était temps que j'apprenne des choses nouvelles ; comprenez par là : danse, équitation et flûte traversière. Je n'ai jamais eu mon mot à dire - même si j'était un enfant parfait, ce que je disais n'avait pas d'importance aux yeux de mes parents - donc ils n'ont jamais su que je détestais la danse. Et l'équitation. Et la flûte traversière. Mes parents pensaient que je devais travailler pour réussir, et, bien que ce soit vrai, ils ont un peu forcé sur la dose. Je devais travailler, sans relâche, et je n'avais jamais le droit de faire une pause. Seule ma cousine, Claire, qui me rendait souvent visite, parvenait à me faire m'échapper de cet univers rythmé par le travail. Mon enfance, bien qu'en apparence géniale, n'était pas en fait l'enfance que tout enfant rêverait d'avoir. Même si mes parents étaient géniaux - et ils le sont toujours, je ne dis pas le contraire - ils étaient trop collants et pourtant pas assez affectueux envers moi. C'est pourquoi, quand j'ai reçu la lettre de Poudlard... Ca a été magique. Parce qu'enfin, j'allais découvrir des nouvelles têtes, des nouvelles choses, et puis, surtout, je n'aurai plus ni ma mère ni mon père sur mon dos en permanence. Oh, oui, vraiment, Poudlard, j'avais envie d'y aller.

– Ava.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 28/04/2011
● MESSAGES : 97


MessageSujet: Re: ava – a green diary hidden under the bed Lun 9 Mai - 13:03




adolescence à poudlard

Etre envoyée à Serpentard ne m'a pas dérangée. Je sais qu'énormément de personnes pensent que tous les Serpentard sont stupides, odieux, orgueilleux et fourbes, ainsi que pleins de préjugés ; mais je dis que ce sont ces gens-là qui ont des préjugés. J'ai rencontré beaucoup de gens fantastiques à Serpentard, et beaucoup de gens insignifiants et méprisables dans les autres maisons. Certaines personnes me demandent parfois pourquoi j'ai été envoyée à Serpentard... Je crois que c'est parce que j'étais très ambitieuse et que je me donnais toujours les moyens de réussir. Même si je n'étais pas la première de la classe, je peux dire - et tous les professeurs vous l'auraient confirmé - que j'étais une bonne élève. Une très bonne élève. Je ne passais pas tout mon temps dans mes livres, juste le temps nécessaire. J'avais des amis, j'ai une vie sociale, être une élève sérieuse ne m'empêchait pas de participer aux fêtes à Poudlard. J'ai même parfois eu des petits-amis. C'est curieux à dire mais, si pour beaucoup de personnes, l'amour est quelque chose de fabuleux, je n'ai jamais vraiment apprécié sortir avec des garçons. Je crois que je n'aimais pas l'amour. Peut-être avais-je un coeur de pierre... Non, franchement, non. J'aimais les gens, j'aimais me faire des amis, et, en général, j'étais assez gentille. J'étais d'ailleurs gentille avec tout le monde. Ou presque. Même avec mes professeurs. En cinquième année, j'ai passé mes BUSEs. Sans me vanter - parce que ce n'est pas mon genre - je les ai passé avec brio. J'étais une bonne élève, comme je l'ai déjà dit. La sixième année s'est déroulée plutôt calmement pour moi, sans grand incident majeur. La septième année m'a réservé plus de surprises, mais ce serait trop long de tout décrire ici. Après mes sept années de bonheur à Poudlard, j'ai du retourner à la triste vie de dehors...

– Ava.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 28/04/2011
● MESSAGES : 97


MessageSujet: Re: ava – a green diary hidden under the bed Sam 21 Mai - 1:17




âge adulte à londres

Après Poudlard, je ne savais pas trop quoi faire. Parfois, je voulais être médicomage, puis rédactrice à la Gazette du sorcier... Mais c'est finalement vers une carrière moldue que je me suis tournée. Psychiatre. Voila ce que je voulais être. Je voulais écouter les gens, les aider. Et c'est ainsi que je me suis retrouvée à la fac de médecine de Londres. Après avoir étudié le nombre d'années requis, je me suis acheté une maison, où j'ai installé mon cabinet. Et puis nous nous sommes installés, avec Neil. Je l'avais rencontré à Poudlard à la fin de ma sixième année... Ou au début de la septième, je ne sais plus. Toujours est-il qu'entre Neil et moi, ça a été le coup de foudre. Bon, notre histoire n'a pas été de tout repos, c'est vrai, mais au final, nous nous sommes mariés en... 1989. Et notre première fille est née le 15 avril 1990. Daisy Carolina Appleby-Woodward. Deux ans plus tard, le 27 février 1992, notre deuxième enfant, Arthur William, est né. Et le 13 décembre 1994, des jumelles, Grace Clare et Abigail Elsa sont nées. Daisy est allée à Serdaigle, Arthur à Serpentard, Grace à Serdaigle et Abigail à Serpentard.

UC

– Ava.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: ava – a green diary hidden under the bed

Revenir en haut Aller en bas

ava – a green diary hidden under the bed

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A WINDOW TO THE PAST  :: 
LUMOS !
 :: 
BIOGRAPHIES
-