AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Keenan Wincent Svensson - Bestial desire for murder and sex. Fiche terminée. > OK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 02/02/2011
● MESSAGES : 198


MessageSujet: Keenan Wincent Svensson - Bestial desire for murder and sex. Fiche terminée. > OK Jeu 3 Fév - 2:53

Keenan Wincent Svensson
[…]I can't tell you what it really is
I can only tell you what it feels like
And right now there's a steel knife in my windpipe
I can't breathe but I still fight while I can fight
As long as the wrong feels right it's like I'm in flight
High off of love, drunk from my hate
It's like I'm huffing paint
And I love it the more that I suffer, I suffocate
And right before I'm about to drown she resuscitates me
She fucking hates me and I love it […]


    Nom & Prénoms Keenan Wincent Svensson
    Date de naissance : Date incertaine ; Officieusement le 7 Décembre 1949
    Lieu de naissance : Winchester
    Lieu de vie actuelle : Londres
    Origines : Sang-mêlé.
    Métier : Journaliste –N.B : je verrai ça plus en détail avec les administrateurs, mais j’aimerai contribuer à la rédaction de la Gazette, que Keenan travaille pour ce journal. Dans la partie histoire je n’ai pas donné de nom, mais je sous-entends la popularité de la revue.
    Métier : Beaucoup de prétendantes mais une pleine interdiction du pêcher défendu
    Camp :Lumière en apparence, ténèbres lorsqu’il se perd dans un mimétisme inconditionné et incontrôlable de l’hérédité psycho-pathologique psychique et comportementale de son géniteur.
    Ancienne maison à Poudlard : Serpentard.
    Baguette : Composée des ventricules de coeur de dragon, en bois noble, la baguette de Keenan mesure 24 cm.
    Patronus : Corbeau

Caractère
Keenan peut être, à tort, confondu comme un individu absolument lunatique. Il n’en est rien cependant. Il suffirait de connaître son histoire pour comprendre que ses instants de pleine irritabilité, effrayante et agaçante, ne sont autres que les rares moments où il ne parvient plus à contrôler ses pulsions autant sexuelles que meurtrières. Aux premiers abords, le sorcier semble on ne peut plus sûr de lui et ses discours traduisent une fierté presque trop certaine. Keenan est un génie, et ce dans tout ce qu’il peut entreprendre. Il ne s’entoure d’aucune personne proche à proprement parlé, il est solitaire et pourtant bien trop curieux et sociable. Par ailleurs, il est probablement l’être le plus manipulateur et hypocrite qui soit. Lorsqu’il veut obtenir de quelqu’un n’importe quelle chose, il usera de ses charmes, physiques et oratoires, et obtiendra sans faute, ce qu’il souhaite. Ses talents d’acteurs sont presque imperceptibles. Keenan se sait excessivement jaloux, et ne se risque à aucune histoire sentimentale pour tester encore cette excessivité. Plus entêté que jamais, il sait toujours démontrer que sa position est, au pire, acceptable, au mieux, parfaite. Keenan est un individu atypique et malsain, à éviter sans contremesure, craignez-le mais n’aguichez pas ses sens bestiaux et primaires, jamais.

Physique
Keenan a toujours eu un très grand succès auprès des femmes, ce qui est en parti dû à son physique. Son allure on ne peut plus masculine et naturellement protectrice est très souvent alléchante. Sa sombre personne concorde parfaitement avec cet air hautain qu’il affiche continuellement sans vraiment y prêter attention. Ses cheveux brun mi-longs contrastaient avec ses yeux clairs. Keenan prenait le soin de toujours laisser entrevoir une barbe des premier jours. Il prenait soin de sa personne. Le charme extérieur était trompeur. Il en jouait. C’était l’arme la plus fiable pour duper ses partenaires, des interviewé(e)s ou tout autre individu, car l’inconscient ne savait faire la différence entre la réalité et ce qu’on pouvait lui faire croire. L’information était traitée naïvement, et Keenan usait de ces charmes pour satisfaire ses supérieurs et surtout et avant tout, ses lecteurs. Sa tenue vestimentaire habituelle se résumait, pour la plupart du temps, à un jean relativement sombre, apparenté à un pantalon de costard, et d’une chemise, d’un pull ou un polo selon la saison. Beaucoup de monde à l’orphelinat prétendait qu’il ressemblait énormément à sa génitrice. Disons que sur le plan physique peut être, Keenan n’en savait rien. Il ne voulait pas le savoir à vrai dire. Disons également qu’il était séduisant et par son allure et par son caractère mais comme tout homme, il n’était pas parfait. Ou du moins, presque pas.


Histoire(Environ 20 lignes)
« Comment relater vingt sept années d’existence en si peu de temps : voilà toute la complexité que l’on peut s’affliger lorsque vous vous octroyez un passé tel que le mien. Je suis actuellement journaliste pour un grand magazine de sorcier dominant l’ensemble du Royaume Unis. Ancien élève de Poudlard, il est dit que mon nom arbore encore les lèvres tremblantes de mes respectables professeurs. Ma réputation infecte fascine les plus intenables, tandis que, dans le même instant, elle saurait exaspérer les plus studieux. Je vous avoue n’en accorder aucune importance. Il m’est délicat pour moi de m’intéresser de plus près à un présent d’un espace familier ressassant mon passé. Je suis aujourd’hui, ce qu’expliqueraient mes prédécesseurs, « changé ». Pardonnez la simplicité de mes mots et de leur sens, tout le monde change un jour bien évidemment. Mais personne n’évolue vraiment comme je l’ai fait. Et je défie quiconque prétendrait le contraire.

Cessons toute tautologie - notez que le truisme est un point fort pour tout journaliste digne de ce nom. Mh, me voilà reparti… Qu’importe
»


Voilà l’extrait même d’un journaliste reconnu pour son franc sarcasme assorti à son intelligence démesurée, le tout mijoté dans une fierté incomparable, un manipulateur fin et un charme dangereusement alléchant, au tournant d’une brillante carrière, interviewé par un paire à la veille d’un légitime succès, par les émotions qui l’animent, mais également pour ce passé aussi mystérieux soit-il, que Keenan a toujours souhaité garder jalousement pour lui, et lui seul. Il ne restait plus personne d’assez proche pour le trahir, plus aucune de ses victimes n’étaient encore de ce monde. Comme vous ne retirerez rien de lui, autant que son associé qu’il menait joyeusement en bateau – comme diraient ces moldus -, et que ses Confessions resteront longtemps silencieuses, je vous propose d’entraver la règle de Svensson, partiellement, dans le seul but d’apaiser votre curiosité, mais prenez garde à ce qui va suivre et affinez votre lecture si elle devient trop animale pour vous : âmes sensibles, préférez le skimming à la lecture intensive de ce carnage.

Le jour de la naissance des jumeaux Svensson n’a jamais été très certain. Ils virent le jour durant le mois de Décembre en 1949 dans le sud de l’Angleterre, au lendemain d’une conséquente Guerre de moldus, au moment où le pays reconstruisait son histoire et ses stratégies sur une base fragile. Leur génitrice les abandonnait lâchement - marque imposée de la famille, hérédité certaine. Une fuite implacable face à une responsabilité innocente : elle fit preuve d’une lâcheté certaine, Keenan en était fier, aimait-il confier sur un air empli d’un sarcasme absolu. Ce fut un orphelinat à peine rétabli des blessures sanglantes de ce conflit mondial qui les accueillit. Le personnel chargé de l’éducation de Zéphia et Keenan aimait leur raconter comment cette femme qui les avait porté jusqu’à eux, terrifiée, les avait détaché d’une emprise amnésique. De même, un médecin spécialiste se permettait de poser le diagnostic incertains de leur génitrice qui rejetait les jumeaux en sifflant qu’ils étaient la chose la plus venimeuse, ce fruit défendu qu’elle avait pu gouter. Jannane était connue de la région. Chaque soir, elle vendait ce qu’elle pouvait avoir de plus précieux. Elle offrait sa chair au plus offrant. Seconde chose à laquelle il était fier. Sa génitrice offrait, en toute impudeur et dans une sensualité hypocrite, son corps à de parfaits inconnus,
« la guerre l’ayant contrainte à ne plus se respecter elle-même ». Pardonnez ses sarcasmes, Keenan ne jure que par l’ironie.

Remarquez, elle n’avait pas tort. En parfaite moldue innocente et dépourvue d’imagination, le simple fait de mettre au monde deux petits sorciers, à l’imagine de leur père, pouvait paraître, aux yeux de ses compères, irréel et quelque peu inquiétant, mais de son point de vue à elle, la réaction était des plus normal, si toute fois nous partageons la même optique de la normativité et de ce qui relève du « socialement pathologique ».

Ainsi, Keenan et sa sœur, Zéphia, ne connurent ni leur géniteur ni leur mère qui décéda violée dans les bras d’un jeune homme qui s’acharna sans relâche sur ce corps meurtri, à la veille des douze années de leurs enfants. Oui, vous l’aurez compris, l’assassin était celui qu’ils auraient appris à appeler « père ». La cause reste pour le moins inconnue aux yeux d’une société qui n’en avait que faire de ce cadavre qui n’était autre qu’un blasphème pour l’île britannique. Cependant Keenan savait, lui, ce qui se chuchotait doucement. Leur père avait appris la naissance de ses jumeaux, et l’acte impardonnable d’abandon de leur mère n’avait su apaiser sa colère. A se demander où était la part de raison chez cet homme face à de pareils nouvelles, où se trouvait la frontière de ses limites. Ce détail aussi est à retenir, car l’impulsivité animale et sans scrupule était, en même temps que la folie, dans les gènes, elle aussi.
Certains grands sorciers connaissaient cette histoire, et comme tout homme de cœur et sensible, Keenan avait été accepté à Poudlard sans que personne ne tienne jamais compte de ce passé mais également de ce qui suivait. La pitié se lisait dans le regard de ses supérieurs, allant du directeur de l’école de sorcellerie jusqu’au concierge aigri protecteur de sa tanière essentiellement délimitée par les cachots. Le sorcier en jouait, et son génie fascinait le personnel éducatif, même si le doute quant à ses actes était lourd et inquiétant.
Car voilà, la mort violente de leur mère clandestine par leur père biologique n’était pas le seul événement angoissant. Il a très souvent été dit que le besoin essentiel de tuer pouvait être héréditaire. Un meurtre toujours ritualisé par des facteurs fixés. Keenan en est une preuve même.

15 Février 1963.
« Zéphia, qu’est-ce que tu fiches ici, sors. » Trancha Keenan sans un regard pour elle tandis qu’il refermait la porte de sa chambre, lançant sûrement une veste sombre sur le dossier d’une chaise. Le jeune homme revenait d’une excursion clandestine, comme à sa grande habitude, accompagné de jeunes orphelins plus jeunes que lui qui admiraient, comme beaucoup d’individus de l’orphelinat, le sorcier. Ces moldus n’avaient pas le moindre doute quand à la normativité de leur monde, ignorant parfaitement celui des deux jumeaux des plus atypiques. Keenan était déjà bien trop séduisant. A quatorze ans à peine on pouvait aisément le confondre avec une jeune homme de dix huit ans autant sur le point physique que psychique. Sa maturité était telle qu’il ne profiterait jamais de ces années d’insouciances. Une perte de temps, ni plus ni moins. A cet âge, Keenan était grand et avait déjà cette morphologie masculine et imposante. Zéphia aimait se blottir contre lui en attendant d’être bordée par son frère. Mais ces temps-ci, Keenan n’était pas dupe, quelque chose avait changé en elle. Elle avait pris le temps de se découvrir comme tout adolescent normal, à cet âge. Son frère lui, avait déjà appris l’art du désir sexuel il y a quelques années déjà.

Les jumeaux étaient inséparables. Zéphia vouait un culte absolu à Keenan. Elle dépendait entièrement de lui, elle lui avait confié toute sa vie, et il en avait la plus secrète responsabilité. Elle aimait le voir protecteur et dégager cette jalousie excessive lorsqu’un jeune garçon daignait l’approcher. Leur relation était particulière et des liens très intimes excitaient Zéphia ces temps-ci autant qu’ils avaient provoqué les sens de Keenan il y a quelques années. A l’inverse de sa sœur, lui, avait su déverser ces pulsions sexuelles dans des corps autres que celle de Zéphia. Il l’a respectait trop pour admettre cet inceste interdit et dangereux.


Et pourtant.

Elle ne faisait que provoquer ce désir et Keenan parvenait maladroitement à repousser ce besoin à tel point qu’il se montrait des plus violent avec elle jusqu’à la faire fuir.
«
Sors d’ici Zéphia, et rhabille-toi , siffla Keenan dans une colère presque palpable.
Je ne suis pas belle c’est ça ? chuchota-t-elle dans un souffle à peine perceptible. »


Non mais regarde toi. Tu es tout ce qu’un homme pouvait trouver de désirable, pensa-t-il tandis que ses poings se serraient pour retenir son besoin de se jeter sur elle et la soumettre à une violence démesurée. Keenan se savait atteint d’une pulsion meurtrière et d’un goût de sang atypique, il luttait contre cette tentation là et haïssait son géniteur pour ça. Il avait besoin de reproduire ce que son père avait pu faire, une envie incontrôlée de mimétisme, et son père en était le parfait exemple. Zéphia ne lui facilitait pas la tâche.

«
Tu sais que ça n’a absolument rien à voir.
Alors regarde moi , dit-elle doucement.
Et après quoi, hein ? Je vais te faire l’amour, c’est ça ? Mais tu nous as vu ? Commença-t-il dans un ton faussement serein. Arrêtes ce jeu et rhabille-toi maintenant ! Cracha-t-il. »

Elle se releva, à moitié nue, douce et féline à la fois. Keenan détourna le regard, mais elle se fit plus têtue encore que les fois suivantes. Elle s’arrêta à quelques millimètres à peine et sa main se posa doucement sous cette chemise crasseuse que portait son frère. Il frissonna et son torse se soumit aux caresses de sa jumelle. Il l’observa faire. En silence, presque trop absent. Ses yeux clairs parcourut les bras, bleutés par endroits, de Zéphia. Il se savait auteur de ces hématomes mais ne gardait que trop peu de souvenir de ces événement pourtant récents. Il savait également que ça avait été dans ces mêmes conditions, pour lui apprendre à ne plus jamais recommencer, et pourtant c’est exactement ce qu’elle faisait.


« Qu’est-ce qui te plait le plus exactement… Commença-t-il dans un murmure irritable. Tu cherches à te faire battre ou tu veux véritablement qu-
Tais toi. Chuchota-t-elle doucement. »

Elle savait comment manipulé son frère, obtenir ce qu’elle veut de lui. Elle y parvenait à chaque fois. Elle était la seule. Keenan se ressaisi alors, et, sans plus attendre ses doigts se refermèrent violemment autour du cou de sa jeune sœur et sans grand effort, il jeta le corps sur son lit. Sa sœur lui souriait. Il la détestait à cet instant même. Il sentait une rage refoulée refaire surface. Keenan était une bombe à retardement. Il explosait très souvent au moment où on s’y attendait le moins. Pas même lui ne pouvait prévoir ou se contrôler. C’était une deuxième personnalité, plus violente, plus sanglante qui s’emparait entièrement de lui et réduisait à néant toute forme de raison en lui. Et ça, sa sœur était la seule à le savoir et pourtant elle n’avait pas peur. C’était comme si elle défiait la mort et que Keenan était le seul à pouvoir la délivrer de l’existence. Il lui offrait la souffrance et elle, elle saisissait cette opportunité comme une chance qu’elle n’avait jamais cru vraie.
Lorsque Keenan la rejoignait, il retirait à la hâte, sa chemise, puis le reste de ses vêtements miteux qui lui servait d’image bienséante.

Zéphia perdait, cette nuit là, ce qu’elle avait de plus précieux à offrir à un homme, et cet homme là, l’avait soumis à un rituel bestial et sexuel qu’il n’avait pu maitrisé. Cette impulsivité l’avait conduit au meurtre. Zéphia le savait. Elle le voulait. Et Keenan jamais ne se le pardonnerait.

Lorsqu’il ouvrit les yeux le lendemain, sa sœur était couchée près de lui. Il la savait morte et froide. Son regard pourtant ne se détachait pas de ce corps. Il ne pleurait pas. Il ne se souvenait de rien. Il savait simplement, depuis ce jour, que plus jamais il n’approcherait une femme. Il se connaissait à l’image de son père. Désireux de violée un corps qui n’était pas le sien et de lui laisser comme seule échappatoire, une mort certaine. Il en avait besoin, et il s’était toujours battu contre ce désir. Zéphia avait mis fin à cet être doté de raison. Elle avait fait de lui un monstre.

Quelques heures après, on pouvait entendre le cri meurtri de Laury, la tutrice de Zéphia, qui découvrait son corps dans la chambre respective de la jeune fille. Keenan maquilla le meurtre jusqu’à son départ de l’orphelinat pour Poudlard (qui se faisait passer pour un second établissement accueillant les plus affectés psychologiquement). Le jour des funérailles, il ne pleura pas. Mais son regard resta figé sur ce corps. Toujours ces mêmes billes grises, dures et sanglantes.

Lorsque le Choixpeau renvoyait Keenan chez Serpentard, beaucoup de jeunes filles de son âge s’acharnaient pour ne serait-ce qu’une moindre attention de sa part à leur égard. Mais à chaque fois que le désir absolu, sexuel et animal remontait à la surface, le jeune sorcier se rappelait l’entretien qu’il avait eut avec le directeur de l’école.

Keenan se souvient avoir vu sa vie basculée cette année là. Juin 1964. On lui donnait l’opportunité de changer de vie. D’oublier ce qui se passait, de prendre d’autres chemin. Enfin, était-ce tout du moins ce qu’il espérait. Lorsqu’il avait intégré l’école, aucune surprise véritable ne pouvait se lire sur ses traits. Keenan ne laissait jamais rien transparaître. Ses émotions étaient ce qui pouvaient le trahir le plus aisément. Poudlard avait pris le risque de l’accepter chez parmi eux. Keenan avait été un élève aux résultats surprenant, un génie, au caractère pourtant haïssable. Son comportement avait exaspéré les plus sages, tandis que beaucoup, le prenait comme modèle, mais personne ne savait. Ou du moins, lui comme le directeur de l’établissement décidait de ne jamais rien dévoiler à la seule condition que Keenan devait continuellement apprendre à contrôler ce besoin bestial.

La souffrance de ce manque d’amour et d’affection n’avait jamais véritablement atteint le jeune sorcier. C’était un besoin illusoire à défaut de ne jamais y avoir gouté. Sa sœur le manquait et pourtant il l’aimait autant qu’il la détestait pour ce qu’elle avait fait de lui. Aujourd’hui il savait qu’il n’avait pas le droit d’aimer une femme. C’était devenu chose courante de se battre et de lutter contre cette animosité.


Exemple de post en Rp.(15-20 lignes minimum)

L’animal fermait les yeux mais tous ses sens restaient à l’affut. Son souffle était régulier et presque soporifique. Sa tête reposait au sol, la truffe entre ses deux pattes sur un tapis épais et doux. Shade attendait patiemment l’arrivée de son maître. La pièce était désormais sombre et seuls quelques faisceaux d’une lune presque pleine capitulaient face à cette sombre nuit. Elle connaissait le rituel. Il viendrait, la sortirait et il retournerait à ses occupations. Keenan n’avait pour seule compagnie que sa chienne. Elle comptait pour lui. Elle était probablement la seule qu’il n’avait pas envie de soumettre à sa violence. Une chance, remarquez. Lorsque ce dernier faisait son apparition, Shade extériorisait sa joie par de mince aboiements suivit d’un plaisir démesurée de tourner autour de son maître sans lui laisser d’autre choix que quelques caresses pour calmer ses ardeurs. Keenan retirait ce masque d’hypocrisie et de mensonges lorsqu’il se retrouvait face à elle. Il était lui-même, plus authentique que jamais. Après tout ce jeu sociétal n’intéresserait pas un chien. Le sorcier ne retira pas son manteau cette fois-ci. Shade fit mine de pencher finement la tête et fixait son maître dans une pleine incompréhension.

«
Pas ce soir, Shade. Une femme m’attend au Elephants Head pour mon article. Je dois boucler cette affaire ce soir. Elle vient de m’appeler et a quelques confidences à me faire. dit-il doucement, parfaitement conscient qu’elle ne comprendrait pas le moindre de ses mots. »

Shade était une compagnie pour lui. S’il ne lui parlait pas, il ne se confierait à personne. Or, il voulait s’éviter tout élan d’amnésie. Il prit à la hâte de quoi grignoter suivi de quelques notes avant de disparaître laissant sa chienne dans une déception totale résignée à poursuivre un sommeil prolongé.
Lorsque Keenan entrait dans le bar, quelques chuchotements à peine perceptibles firent irruption dans quelques conversations tandis que quelques regards curieux et désireux se jetaient sur lui. Il n’en tint pas compte et rejoignit dans un sourire séduisant, son témoin. Ils se saluèrent dans la plus grande discrétion et le sorcier fit signe serveur et passa leur commande. Au fil de la soirée, Keenan tentait sans relâche de boire chacune des parole du discours de la jeune inconnue sans se focaliser sur ses attraits physiques. Il y parvenait, d’ordinaire, aisément, mais ces temps-ci, cumulant un excès de fatigue, il n’y parvenait guère. Keenan détaillait absolument tout chez cette femme. Il savait reconnaître quand elle mentait, quand elle tentait de le séduire, quand elle feintait un excès de compréhension alors qu’il n’en était point. Toutes ces micro-expressions n’avait pas de secret pour lui. Ni même ces tentatives séductrices qu’elle tentait de mettre à l’œuvre face au journaliste. Elles se ressemblaient toutes, à chaque fois les mêmes attitudes, ce même comportement aguicheur, séducteur et ce besoin de plaire. Le journaliste se laissait faire jusqu’à obtenir tous les aveux possible. Il ferait machine arrière, ensuite, échappant aux griffes de cet autre animal qui sommeillait en lui tout en gardant la vie intacte de sa précieuse victime.

«
Mr Svensson.
Mh ?
Vous ne m’avez pas écoutez…
Vous disiez ? Excusez-moi très chère, commença-t-il dans un sourire qui saurait effacer toute susceptibilité chez son interlocutrice, je me perdais dans nos discours.
Vous êtes touchant. Je vous disais que si j’étais là ce soir, ça n’était pas seulement pour cet article. Vous comprenez ?
Je ne vis pas seul, mademoiselle LLyone.
Oh… Pardonnez ma maladresse. Je veux dire… Elle a beaucoup de chance. Comment s’appelle-t-elle ?
Shade. J’ai beaucoup de chance également croyez-moi. »

Et ce fut sur ces dernières paroles que le sorcier réglait la somme de leurs commandes et qu’il disparu rejoindre « celle avec qui il partageait sa vie ». Oui, il avait beaucoup de chance de l’avoir. Elle ne remplaçait pas une femme, ni toute l’affection qu’elle pouvait lui apporter mais ces temps-ci Keenan ressentait ce désir infernal de douceur féminine, d’amour maternelle et d’une sensualité partagée. Rien de meurtrier, rien d’animal ou de sexuel…

C’était ce qui était le plus inquiétant.



Animal de compagnie : Une chienne-louve noire du Canada de cinq ans, Shade est parfaitement adaptée au climat Londonien et on ne peut plus fidèle et possessive avec son maître.
Signes particuliers : Ses troubles de la personnalités qu’il tente de contrôler tant bien que mal. Personne ne connait ni son passé lié à ces troubles ni cette « double personnalité »
Personnalité sur l'avatar : Angus Stone
Comment avez-vous trouvé le forum ? : Attrayant ,)
Comment trouvez-vous le forum ? : de partenaires en partenaires

By Shaynah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Keenan Wincent Svensson - Bestial desire for murder and sex. Fiche terminée. > OK Jeu 3 Fév - 3:00

Bienvenue, Keenan.

Très belle fiche, très belle, très sombre... histoire.

Pour ce qui est de contribuer à la rédaction de la gazette, aucun problème – j'allais indiquer que nous cherchions un rédacteur... Smile tu tombes à pique. Nous règlerons ceci plus en détail par mp.

Encore bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
MODO'ELO.BUDDYϟ Je suis une peste et je le vaux bien
avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 25/07/2010
● MESSAGES : 303


MessageSujet: Re: Keenan Wincent Svensson - Bestial desire for murder and sex. Fiche terminée. > OK Jeu 3 Fév - 3:12

Bienvenue a toi Very Happy

Fiche impressionnante vraiment Shocked



Crystal Shadow 16ans
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 02/02/2011
● MESSAGES : 198


MessageSujet: Re: Keenan Wincent Svensson - Bestial desire for murder and sex. Fiche terminée. > OK Jeu 3 Fév - 3:36

Crystal; Merci d'avoir pris le temps de lire ma fiche -pour le moins interminable- je craignais de trop en faire Anyway, merci de l'accueil ,)

Sirius; On pourra voir le poste de rédacteur pour la Gazette par MP sans problème, si vous voulez (le staff) je peux toujours rédiger un exemple d'article sur un thème proposé, je me ferai une joie de confectionner quelque chose de fluide et prenant x] A voir après validation de ma fiche, donc.

Et merci à toi, ravi que la fiche te plaise (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 14/01/2011
● MESSAGES : 64


MessageSujet: Re: Keenan Wincent Svensson - Bestial desire for murder and sex. Fiche terminée. > OK Jeu 3 Fév - 10:38

BIENVENUUUUUUUUUUE



♫ “I've been down to the bottom of every bottle”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DARK&SECRETϟ Vivre, ça doit être une belle aventure
avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 05/08/2010
● MESSAGES : 634


MessageSujet: Re: Keenan Wincent Svensson - Bestial desire for murder and sex. Fiche terminée. > OK Jeu 3 Fév - 14:59

Ta fiche est magnifique :O Ya pas que ça de magnifique
BIENVENUUUUUE En espérant que tu t'amuseras ici Wink


WE CAN TRY.. MAKE ME SMILE ★❝I'm not a perfect person, there's many things I wish I didn't do. And so I have to say before I go that I just want you to know : I've found a reason for me to change who I used to be. A reason to start over new, and the reason is you. I’m sorry that I hurt you, it's something I must live with everyday, and all the pain I put you through. I wish that I could take it all away, and be the one who catches all your tears : and the reason is you.❞ A&S

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 02/02/2011
● MESSAGES : 198


MessageSujet: Re: Keenan Wincent Svensson - Bestial desire for murder and sex. Fiche terminée. > OK Jeu 3 Fév - 16:00

Josh; thanks mate ,)

Ariana; Merci ravi que Keenan ait autant de succès x) Angus c'est du grand hasard, faute de plus avoir le choix en célébrité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 29/01/2011
● MESSAGES : 147


MessageSujet: Re: Keenan Wincent Svensson - Bestial desire for murder and sex. Fiche terminée. > OK Jeu 3 Fév - 18:56

welcome =)
effectivement fiche longue mais j'aime bien ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 02/02/2011
● MESSAGES : 198


MessageSujet: Re: Keenan Wincent Svensson - Bestial desire for murder and sex. Fiche terminée. > OK Jeu 3 Fév - 20:00

Shane; Hey, thanks Very Happy

I didn't expect so many compliments, actually. But it's always nice, keep going on ZBAF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Keenan Wincent Svensson - Bestial desire for murder and sex. Fiche terminée. > OK Jeu 3 Fév - 20:06

Bienvenue

Superbe fiche


Les gars je suis amoureuse


Dernière édition par Olivia D. James le Jeu 3 Fév - 22:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 15/01/2011
● MESSAGES : 62


MessageSujet: Re: Keenan Wincent Svensson - Bestial desire for murder and sex. Fiche terminée. > OK Jeu 3 Fév - 20:14

J'aime beaucoup comment tu écris
Bienvenue fou
Amuse toi bien sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 29/01/2011
● MESSAGES : 147


MessageSujet: Re: Keenan Wincent Svensson - Bestial desire for murder and sex. Fiche terminée. > OK Jeu 3 Fév - 20:17

what ?XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 05/12/2010
● MESSAGES : 259


MessageSujet: Re: Keenan Wincent Svensson - Bestial desire for murder and sex. Fiche terminée. > OK Jeu 3 Fév - 20:24

Bienvenuuuuue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 15/01/2011
● MESSAGES : 113


MessageSujet: Re: Keenan Wincent Svensson - Bestial desire for murder and sex. Fiche terminée. > OK Jeu 3 Fév - 20:48

I Love your story
Welcome and Have fun fou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 02/02/2011
● MESSAGES : 198


MessageSujet: Re: Keenan Wincent Svensson - Bestial desire for murder and sex. Fiche terminée. > OK Ven 4 Fév - 1:14

Aie aie aie, je viens de voir tous vos messages x] trop de compliments mes chères mais ça n'est pas pour me déplaire Rolling Eyes

Plus modestement , je ferai en sorte de pas vous décevoir dans la suite des histoires avec Keenan

Olivia; Tu devrais attendre encore un peu que je te surprenne plus encore ZBAF
Abigaël; t'es un amouuur Rolling Eyes Merci en tous cas, je risque de bien m'amuser ici, yep
Déjà rien qu'à voir l'accueil, j'ai envie de m'imposer plus encore Very Happy
Shane; nope, rien d'important, ravi que la fiche t'ai plu, XD
Violette; Thanks dear (:
Noémie; On pouvait pas faire plus atypique et j'suis satisfait qu'elle plaise autant
Wink Merci pour l'accueil ,)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 14/01/2011
● MESSAGES : 120


MessageSujet: Re: Keenan Wincent Svensson - Bestial desire for murder and sex. Fiche terminée. > OK Ven 4 Fév - 14:24

J'ai oublié de validée ta fiche avec Aria, so... Fiche validée
Et puis encore bienvenue =)
Ton histoire est horrible, mais j'adore *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 02/02/2011
● MESSAGES : 198


MessageSujet: Re: Keenan Wincent Svensson - Bestial desire for murder and sex. Fiche terminée. > OK Ven 4 Fév - 17:46

Hey, merci Jordane Wink
Je commençais à me demander s'il y avait l'étape de validation x)

Chouette avatar soit dit en passant

Je m'en vais finir l'essai d'article pour la Gazette et ensuite je vise le RP ,)
thanks, again
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 15/01/2011
● MESSAGES : 43


MessageSujet: Re: Keenan Wincent Svensson - Bestial desire for murder and sex. Fiche terminée. > OK Sam 5 Fév - 0:05

    Bienvenue parmi nous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 02/02/2011
● MESSAGES : 198


MessageSujet: Re: Keenan Wincent Svensson - Bestial desire for murder and sex. Fiche terminée. > OK Sam 5 Fév - 0:19

Thanks Mrs Osgood
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 27/12/2010
● MESSAGES : 199


MessageSujet: Re: Keenan Wincent Svensson - Bestial desire for murder and sex. Fiche terminée. > OK Sam 5 Fév - 14:51

WELCOMEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 02/02/2011
● MESSAGES : 198


MessageSujet: Re: Keenan Wincent Svensson - Bestial desire for murder and sex. Fiche terminée. > OK Sam 5 Fév - 14:57

Ca c'est de l'accueil Rolling Eyes

THANNNKSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HERMYLIEϟ Moi, je suis Hermione en 1976
avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 19/07/2010
● MESSAGES : 563


MessageSujet: Re: Keenan Wincent Svensson - Bestial desire for murder and sex. Fiche terminée. > OK Sam 5 Fév - 15:47


    Bienvenue parmi nous, Keenan Very Happy
    Histoire bien sombre, qui ne peut donner qu'un personnage des plus intéressant !

    Have fun !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emmajenkins.skyrock.com/1.html
GRYFFINDOR ϟ To be yourself is all that you can do
avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 19/07/2010
● MESSAGES : 394


MessageSujet: Re: Keenan Wincent Svensson - Bestial desire for murder and sex. Fiche terminée. > OK Sam 5 Fév - 16:18

Ta fiche est vraiment... époustouflante !
Moi qui est souvent la flemme de lire les pavés, j'ai tout lu d'un coup !

BIENVENUE Very Happy






I was born to stay young .

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fgallery.alwaysdata.net/gallery/

avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 02/02/2011
● MESSAGES : 198


MessageSujet: Re: Keenan Wincent Svensson - Bestial desire for murder and sex. Fiche terminée. > OK Sam 5 Fév - 19:05

Alix; Merci à toi ,) je ferai en sorte de lui écrire un futur tout aussi sombre Rolling Eyes

Isaac; Hey, m' voilà flatté Wink encore une fois, merci, c'est quand même agréable vu le temps d'écriture et relecture que j'ai passé pour confectionner ce personnage (:

EDIT : l'avantage sur ce forum c'est que notre travail est respecté et reconnu, j'adhère totalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFINDOR ϟ To be yourself is all that you can do
avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 19/07/2010
● MESSAGES : 394


MessageSujet: Re: Keenan Wincent Svensson - Bestial desire for murder and sex. Fiche terminée. > OK Sam 5 Fév - 19:10

C'est parce que ce forum est AWESOME Cool
*Non je ne flood pas*






I was born to stay young .

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fgallery.alwaysdata.net/gallery/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Keenan Wincent Svensson - Bestial desire for murder and sex. Fiche terminée. > OK

Revenir en haut Aller en bas

Keenan Wincent Svensson - Bestial desire for murder and sex. Fiche terminée. > OK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A WINDOW TO THE PAST  :: 
LUMOS !
 :: 
REGISTRE
 :: Les Adultes
-