AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Intrigue Part 2] « Allume la lumière, tu trouveras le bonheur... » Ariana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MODO'LAET'S.GOϟ Qui a dit que les Serd' étaient sérieux ?
avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 24/07/2010
● MESSAGES : 701


MessageSujet: [Intrigue Part 2] « Allume la lumière, tu trouveras le bonheur... » Ariana Dim 26 Déc - 18:45

    Elles arrivèrent à Londres dans la nuit.
    Il devait deux, trois heures du matin. Ou plus. Ariana ne savait plus. Elles descendirent du train en silence, comme d’ailleurs pendant tout le trajet, et se dirigèrent vers la sortie de la gare. Percutant plusieurs moldus sans leur accorder un seul regard de pardon, Ariana partit devant, demandant à Vanille de l’attendre quelques minutes devant l’office. Elle revint 4 minutes plus tard, deux tickets en mains, avec dessus, un petit bus miniature violet, semblant vouloir sortir du petit carton. Elles prendraient le magicobus.
    Mais pour aller où ?...

    ___________________________

    Le magicobus...Vanille l'avait souvent pris quand elle fraudait durant ses premières années, les meilleures. Mais jamais elle ne l'avait pris à une heure aussi tardive, peut-être y aurait-il des gens louches, mal famés ? Tout ceci n'effrayait pas la jeune fille qui ne pensait qu'à une seule chose depuis le début de leur voyage, partir...elle avait laissé beaucoup derrière elle ; sa jeunesse, ses amis, ses rêves, ses erreurs...oui, surtout ses erreurs. C'était pour ça qu'elle avait voulu tout quitter. Pour tout ce qu'elle avait fait. La goutte d'eau qui avait fait déborder le vase avait bien sur été le second meurtre qu'elle avait commis...ce pauvre poufsouffle ne connaitrait plus les joies de la magie, ils ne riraient en compagnie de ses amis, ne mangeraient plus dans la grande salle si somptueuse...il était mort. Et de là où il était, il devait vouloir la mort de la serdaigle.
    Vanille tourna la tête vers Ariana. Et elle? Pourquoi vouloir partir comme ça? Elle savait tout à présent, sur ses parents, sa vie, ce qu'elle avait fait étant jeune, mais pourquoi? Elle lui demanderait...peut-être. En tout cas, Vanille devait également lui dire la raison qui l'avait poussé à l'accompagner dans une aventure aussi dangereuse. Plus de secrets...

    « Ariana...je dois te dire... »

    Elle s'arrêta. Le magicobus venait d'arriver. La jeune fille monta devant et regarda l'intérieur, c'était vide, ou presque...il n'y avait qu'un vieux monsieur dans le fond qui lisait un journal, la gazette du sorcier...elle relatait sans doutes les derniers évènements survenus à Poudlard, la montée des ténèbres et l'insécurité qui régnait...la serdaigle s'assit prêt de la fenêtre. Et le magicobus partit. Cette fois ci, elle devait lui dire. Prenant son courage à deux mains, elle dit :

    « Je...je veux que tu saches...as-tu entendu parler de quelque chose à Poudlard, dernièrement? Hormis le...la mort de Bérénice? »

    Elle n'osait pas aller directement aux faits. C'était trop dur...dans son entourage, seules trois personnes savaient. Deborah, celle qui avait fracassé la bouteille sur le crâne du garçon, Marie qui lui avait fait du chantage après avoir vu la scène et Julie, son double, son amie qui avait compris, qui ne l'avait pas fuis. Et maintenant, Ariana le saurait. Car elle avait confiance, car le lien qui les unissait était fort, très fort. C'était une des seules personnes avec qui elle pouvait tout partager, avec qui elle pouvait être elle même.
    Attendant une réponse, Vanille se plongea de nouveau dans ses pensées. La vengeance...elle ne savait pas par où commencer. Cet homme, où vivait-il? A quoi ressemblait-il? Et si il était mort? Elle n'avait aucune informations...! La seule personne vivante qui pourrait la renseigner était...sa mère. Sa mère ! Depuis qu'elle avait retrouvé la mémoire, elle n'avait pas revu celle qui lui avait donné la vie...à présent qu'elle savait...oui, elle devait la voir ! C'était le moment ! Elle devait...la voir...chez elle. Dans son immense demeure, lieu de sa tendre enfance ! Lieu de tous ses souvenirs...

    Un flash. Vanille dans son jardin. Vanille faisant voler son chien Froufrou, sous les yeux émerveillés de ses parents...et surtout, de sa mère...sa mère ! C'était elle qui était sorcière ! C'est à l'âge de 3 ans que ses pouvoirs se sont révélés !
    La jeune fille versa une larme. Cette époque était révolue. C'était le passé.
    L'inconnu les fixait...elle le remarquait seulement. La serdaigle le regarda, il ne détourna pas le regard. Ne pas laisser l'inquiétude s'installer...ce n'était qu'un vieux...
    Malgré tout, Vanille fourra la main dans sa poche, là où se trouvait sa baguette. On ne sait jamais. On ne sait jamais ce qui peut arriver, ni sur qui on peut tomber, n'importe où...et n'importe quand.



" Vois le monde tel qu'il est vraiment " :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DARK&SECRETϟ Vivre, ça doit être une belle aventure
avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 05/08/2010
● MESSAGES : 634


MessageSujet: Re: [Intrigue Part 2] « Allume la lumière, tu trouveras le bonheur... » Ariana Dim 2 Jan - 20:36


Le magicobus était presque vide, à l’exception d’un vieil homme au fond, et de deux ou trois ivrognes à l’étage du dessus. Prenant toutes deux place sur des sièges, Ariana et Vanille restèrent un moment silencieuses, leurs consciences seulement troublées par les virages effrayants que prenait le conducteur. Elles ne savaient même pas où aller... Elles erraient dans la nuit, sans but, avec juste l’espoir qu’à leur retour, elles seraient différentes. Changer... Le pouvait-on réellement ? Même si on essaye, ne restons-nous pas toujours la même, au fond. Ariana n’était pas elle même. Avec Vanille, si. Car Vanille savait. Richard aussi. Ils savaient que ce n’était qu’un masque, et qu’elle ne le retirait qu’en de rares occasions. Jake aimait une fille fausse. Il aimait celle qu’elle voulait être. Et cette pensée la faisait souffrir. Elle lui en voulait de ne pas chercher à découvrir qui elle était réellement. Mais elle s’en voulait aussi, de ne pas l’y pousser.
Elle ne lui avait pas dit qu’elle partait simplement pour qu’il ne vienne pas. Lui dire, ce serait être obligée de lui expliquer pourquoi. Et cela revenait à lui révéler son passé, son mensonge... Pour lui, Ariana avait vécu en Russie jusqu’à ses 10 ans et ne rentrait pas chez elle seulement parce que sa mère travaillait trop pour s’occuper d’elle. Pour lui, Fraise n’avait jamais fait parti de la vie d’Ariana. Et pour Vanille également. Non, la jeune fille ne lui avait pas dit que le petit garçon était mort seul. Elle ne lui avait pas dit que Fraise était là. Pourquoi ? Pour protéger son amie. Et pour protéger Vanille.


« Ariana...je dois te dire... »


Tirée de ses pensées, la serdaigle se tourna vers son amie, la questionnant du regard.


« Je...je veux que tu saches...as-tu entendu parler de quelque chose à Poudlard, dernièrement? Hormis le...la mort de Bérénice? »


Cette question... Elle trahissait la faiblesse de Vanille. Il était arrivé quelque chose, c’était clair. Mais lui demander, c’était la forcer à se dévoiler. Elle ne voulait pas être ce genre de fille. Ce genre d’amie pesante qui cherchait à toujours tout savoir. Vanille le lui dirait, quand elle se sentirait prête. La brusquer serait pire.


« Non, rien. »


Lui adressant un sourire, elle lui prit la main et la serra fort. Elle était là. Elles traverseraient tout ça ensemble. Détaillant encore une fois le visage de Vanille, elle vit une larme perler au coin et descendre le long de sa joue... A quoi pouvait-elle bien penser ? Pleurer. Qu’est ce que cela faisait ? Ariana aurait voulu le savoir. Cela faisait si longtemps que ça ne lui était pas arrivé... Elle avait beau tenter, rien n’y changeait. Aucune larme. Même en pensant aux personnes qu’elle avait blessés, abandonnés, vexés... Elle ne ressentait rien. Et elle voulait que ça change. C’était pour ça qu’elle avait voulu partir, pour faire face à son passé, et modifier le présent.
Vanille serrait sa baguette dans sa main. Suivant son regard, elle vit l’homme vieux qu’elle avait remarquer en entrant, les regardant par dessus son journal. Fronçant les sourcils, la jeune fille demanda à son amie d’aller donner une adresse au conducteur.

Plus vite elles seraient sorties, mieux c’était.


WE CAN TRY.. MAKE ME SMILE ★❝I'm not a perfect person, there's many things I wish I didn't do. And so I have to say before I go that I just want you to know : I've found a reason for me to change who I used to be. A reason to start over new, and the reason is you. I’m sorry that I hurt you, it's something I must live with everyday, and all the pain I put you through. I wish that I could take it all away, and be the one who catches all your tears : and the reason is you.❞ A&S

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODO'LAET'S.GOϟ Qui a dit que les Serd' étaient sérieux ?
avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 24/07/2010
● MESSAGES : 701


MessageSujet: Re: [Intrigue Part 2] « Allume la lumière, tu trouveras le bonheur... » Ariana Sam 8 Jan - 16:25

    « Non, rien. »

    Vanille se sentit rassurée...si elle avait su, alors tout le château aurait également su. Non pas que Aria soit le genre de fille à s'intéresser à toutes les petites histoires, les potins ou autre choses, non, mais si une personne était au courant, une personne qui l'avait appris autrement que par elle même...ça aurait été une catastrophe. Son amie prit sa main et la serra fort. Pour lui montrer qu'elle était là, tout près, qu'elle ne partirait pas. Ensemble. Toujours. Elle pouvait lui dire, elle avait confiance. Mais avant, elle devait donner une adresse, une destination, un chemin à suivre. C'était le début. Le début d'un renouveau. Une nouvelle vie ? Pourquoi pas. Il fallait y croire. La jeune fille se leva, sourit à son amie et se dirigea, non sans une once d'hésitation, vers le conducteur. Lorsqu'elle arriva à sa hauteur, elle ouvrit la bouche mais aucun son n'en sortit...elle ne se souvenait plus ! Le nom de la rue, de l'avenue, ou du boulevard ! Quelle était son adresse ? Le trou noir. Le vide. Elle ne parvenait pas à se souvenir de ça. Elle savait qu'elle avait toujours habité un château - était-ce vraiment un château ? - aux abords de Londres, entre ville et campagne, mais c'était tout. Bon sang...que faire, elle ne voulait pas reculer ! Elle s'était donné un but à atteindre à n'importe quel prix, elle ne pouvait pas abandonner aux portes du destin. C'était impossible. Les mains tremblantes, le cœur battant, les pensées brouillées, elle ferma les yeux et pensa. Elle pensa très fort à ses années à Poudlard, elle refaisait le film de sa vie, en sens inverse. Trouves, Vanille, trouves, tu en es capable...

    « Château de Forstreet. »

    La jeune fille sourit. Elle avait déjà parcouru un long chemin. Elle retourna alors vers son amie et évita son regard un instant. Était-elle prête à lui dire ? En avait-elle seulement la force ? Elle en doutait, mais de toutes façons, si elle voulait rester en parfaite harmonie avec Ariana, elle le devait. Elle n'allait pas lui faire un récit détaillé, ce n'était pas la peine, ce n'était pas une justification. Nullement. Posant alors son regard fatigué sur la blonde, elle lui dit, avec une voix sincère, ni trop faible, ni trop forte :

    « Si j'ai voulu partir, c'est parce que j'ai été trop loin...ce garçon ne méritait pas sa mort... »


    C'était plutôt clair, tout en étant flou. Elle lui raconta tout de même, en gros, les évènements. La fête, l'alcool, Deborah, le bain de minuit, le dragueur, la torture, la mort...et le sang. Vanille puisa sa force dans le regard de son amie. Peut-être serait-elle choquée, mais elle n'aurait pas peur d'elle. Parce que c'était son amie, son reflet. Elle la soutiendrait. Elles se soutiendraient.

    « Nous allons chez moi. »


    Maintenant, elle devait lui faire part de ses envies de...vengeance. Elle lui raconta sa rencontre avec Marie, comment elle avait été au courant, comment elle avait tenté de la manipuler, et comment finalement, elle lui avait ouvert les yeux...dans les ténèbres. Elle se retrouvait presque aveugle, elle ne savait pas où aller, ni ce qu'elle faisait vraiment, mais elle savait ce qu'elle voulait. Elle le savait et ne doutait plus à présent. Elle souhaitait accomplir cette chose horrible, elle souhaitait l'accomplir pour se donner une chance, une seconde chance. Avoir une nouvelle vie, être quelqu'un de nouveau. Car après avoir détruit cet homme, cette silhouette dans le noir, ce reflet dans le miroir brisé, elle pourrait enfin voir le jour, la lumière. Car elle aurait évacué ses pensées, ses envies sombres. Elle aurait tout ça sur la conscience, elle le savait parfaitement, mais elle n'avait pas peur. Car elle avait déjà deux vies sur ses épaules, deux vies perdues à tout jamais, et malgré ça, elle trouvait la force de briser encore quelqu'un. Pas le tuer. Le briser. Et c'était pire. Vraiment pire. Oui, elle en était persuadée, elle pourrait enfin se libérer de ce poids trop lourd pour ses frêles épaules, elle en avait la sombre volonté. Elle voulait réaliser non pas un rêve, mais un cauchemar.

    Extirpée de ses pensées par un brusque changement de direction du magicobus, elle regarda dehors. Elle reconnaissait cet endroit. Oui...la vitesse rendait le paysage flou, mais ça n'empêchait rien, Vanille était chez elle. Le magicobus s'arrêta alors. La jeune fille se leva, prit ses bagages, la main de son amie et sortit. Il faisait nuit. Mais elle sentait qu'elle était de retour...welcome home. Elle posa ses paquets sur le sol et attrapa sa baguette. Lumos. Lumière. Lumos maxima. Elle sourit. Elles étaient devant le chemin qui menait à...la demeure familiale, comme tout le monde l'appelait autrefois. Quand la famille Gauthier était encore réunie, et unie. Les arbres qui bordaient le chemin étaient les mêmes. L'odeur était la même. Le ciel étoilé éclairait de plus en plus les lieux, ce même ciel. La neige avait pratiquement tout recouvert, c'était magnifique...Vanille se mit à pleurer, prise d'une profonde nostalgie. Elle s'écroula dans la neige, incapable d'avancer. Elle se sentit terriblement coupable. Revenir ici pour accomplir un sale dessein. Elle aurait préféré revenir pour simplement redevenir la petite fille qu'elle était, revenir pour voir celle qui lui avait donné la vie, celle qui lui avait donné la magie, le rêve, l'espoir et l'amour ! Et en même temps, elle ressentait une profonde rage, pas assez enfouie pour ne pas franchir le seuil. Une rage contre celle qui lui avait caché sa vie. Comment se comporterait-elle lorsqu'elle la verrait ? Pas comme ces dernières années. C'était certain.

    Marcher. Elle devait marcher. Peut-être trouverait-elle une réponse...et puis, Ariana était avec elle. Ensemble. Toujours. Ces deux mots lui redonnèrent courage et elle se leva, prit ses valises et avança dans la neige, baguette devant elle.

    hj : je te laisse répondre là et je créerais la suite après à ma maison =D



" Vois le monde tel qu'il est vraiment " :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DARK&SECRETϟ Vivre, ça doit être une belle aventure
avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 05/08/2010
● MESSAGES : 634


MessageSujet: Re: [Intrigue Part 2] « Allume la lumière, tu trouveras le bonheur... » Ariana Mar 18 Jan - 19:32


Ariana regarda son amie se lever pour aller annoncer une destination au conducteur. Ses yeux se détachèrent de sa crinière d’habitude blonde mais cette fois brune, et les posa sur la vitre en face d’elle. Elle souriait. Un sourire d’espoir, de confiance. Oui, elle tenait vraiment à ce voyage. D’abord parce que c’était peut-être un nouveau départ, et ensuite parce qu’elle voulait enfin se défaire de ce poids qui pesait lourd sur ses frêles épaules...Des secrets, encore et encore. Et, à force d’en garder trop, ça vous pourrissait la vie. Cette fois, c’était terminé. Elle n’en voulait plus, elle voulait se défaire, être libre. Ne plus rien avoir sur la conscience. Et il n’y avait qu’une option pour obtenir ce qu’elle voulait, en espérant que c’était la bonne. Mais là où elle voulait allé était bien trop loin, et les deux filles n’avaient pas particulièrement envie de passer une nuit dans ce magicobus... Ariana avait donc laissé Vanille prendre les devants, et choisir un endroit où elles pourraient héberger quelques heures, quelques temps...
Perdue dans ses pensées étrangement heureuses, la jeune fille ne remarqua pas Vanille qui venait de se rasseoir et qui lui parlait.


« Si j'ai voulu partir, c'est parce que j'ai été trop loin...ce garçon ne méritait pas sa mort... »


Ariana, sans quitter la vitre des yeux, ouvrit de grands yeux ronds. Non... Non, pas elle. Elle posa son regard troublé sur le visage anéanti de son amie, et tenta de refouler les questions qui lui venaient à l’esprit. Elle l’écouta raconter, tout, et ne parla pas. Mi-choquée, mi-fascinée, Ariana resta silencieuse jusqu’à ce que la serdaigle eut terminé. Finalement, elle lui prit la main, et la regarda. Pas comme on regarde banalement quelqu’un. Un regard sincère, comme compatissant.


« Personne ne mérite de mourir, Vanille... »


Elle lui sourit, et regarda à nouveau par la fenêtre. Elle était inquiète pour Vanille. Ce n’était pas rien. Elle ne se rendait pas compte... Quelqu’un avait perdu la vie. Et quelqu’un devait payer pour ça. Pas Vanille, ce n’était pas vraiment de sa faute... C’était un accident... Mais comment pourrait-on la croire ? Elle exerça une pression encore plus importante sur la main de son amie, effaçant son expression perplexe de son visage.


« Nous allons chez moi. »


Hochant distraitement la tête, Ariana l’écouta encore. Sa vengeance... Ariana n’aimait pas ça. Elle n’aimait pas cette idée, bien que c’était vrai que tout venait de là. Cet homme, cet inconnu, devait payer. Mais pas des mains d’une adolescente de 16 ans, ça ne pouvait pas finir comme ça. Vanille ne pouvait vivre en meurtrière... Non.
Elle ne lui dit rien pourtant. Elle l’écouta, sans exprimer d’opinion. Elle la retiendrait, oui, mais plus tard. Un virage violent réveilla Ariana, qui s’était assoupie sur l’épaule de Vanille. D’ailleurs, les yeux de cette dernière s’étaient mit à pétiller. Quoi ?
Elles étaient arrivées. Les deux jeunes filles descendirent lentement du bus, qui repartis à toute allure dès qu’Ariana posa son deuxième pieds sur la terre ferme. L’endroit n’était pas accueillant loin de là... Et la nuit rendait l’atmosphère encore un peu plus inquiétante. Elles se mirent en marche, passant par un chantier obscure. Elle sortit sa baguette, éclairant un peu l’endroit, et sans regarder derrière elle, fit un premier pas sans penser aux prochains de son périple...


WE CAN TRY.. MAKE ME SMILE ★❝I'm not a perfect person, there's many things I wish I didn't do. And so I have to say before I go that I just want you to know : I've found a reason for me to change who I used to be. A reason to start over new, and the reason is you. I’m sorry that I hurt you, it's something I must live with everyday, and all the pain I put you through. I wish that I could take it all away, and be the one who catches all your tears : and the reason is you.❞ A&S

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODO'LAET'S.GOϟ Qui a dit que les Serd' étaient sérieux ?
avatar


● ARRIVÉE SUR LE FOW' : 24/07/2010
● MESSAGES : 701


MessageSujet: Re: [Intrigue Part 2] « Allume la lumière, tu trouveras le bonheur... » Ariana Dim 23 Jan - 0:07




" Vois le monde tel qu'il est vraiment " :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Intrigue Part 2] « Allume la lumière, tu trouveras le bonheur... » Ariana

Revenir en haut Aller en bas

[Intrigue Part 2] « Allume la lumière, tu trouveras le bonheur... » Ariana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A WINDOW TO THE PAST  :: 
ANGLETERRE
 :: 
LONDRES
 :: UN TOUR DE LONDRES :: Dans le Magicobus
-